Meilleurs produits d'épargne au Québec en 2024

informations vérifiées

verificator-profile-picture-profile-picture

Informations vérifiées par  Alexandre Desoutter

Nos articles sont écrits par des experts dans leurs domaines (finance, trading, assurances etc.) dont vous verrez les signatures au début et à la fin de chaque article. Ils sont également systématiquement relus et corrigés avant chaque publication, et mis à jour régulièrement.

Découvrir la méthodologie
author-profile-picture
Adeline Harmant mis à jour le 15 mai 2024

Le Régime des Rentes du Québec (RRQ) - versé par le gouvernement lorsque vous atteignez l'âge de la retraite - est souvent bien loin de compenser votre salaire brut ! De nombreux québecois envisagent donc de souscrire leur propre plan d'épargne.

Mais, quels sont les meilleurs épargnes au Canada ? Comment choisir un placement rentable ? Quels établissements solliciter ?

Retrouvez sur ce guide tous nos conseils pour vous aider à bien planifier votre épargne. Vous en apprendrez davantage sur les différents placements, leurs particularités et avantages. Vous pourrez aussi obtenir les propositions personnalisées de placement de notre expert financier.

Tous nos comparateurs sur l’épargne au Québec

Tous nos outils pour calculer vos plans d’épargne au Québec

Tous nos guides sur les solutions d’épargne au Québec

Comment fonctionne l’épargne au Québec ?

La définition de l'épargne est simple : l'épargne correspond à la partie du revenu qui n'est pas consommé. Elle est essentiel pour garantir votre train de vie à long terme et vous aider à faire face aux différents aléas de la vie. Il existe plusieurs moyens de vous constituer une épargne.

Bon à savoir

Au Québec vous aurez la chance de bénéficier de prestations sociales versées par le gouvernement pour vous constituer une première base de revenu récurrent. Mais cela ne sera sûrement pas suffisant pour compenser la perte de vos revenus.

Il existe différentes sources de revenus pour se constituer une épargne retraite suffisante au Québec. Vous avez le droit d'abord de bénéficier de prestations sociales versées par le gouvernement à condition de remplir certains critères. Vous pouvez également planifier votre retraite en avance, vous-même, investir votre argent et vous garantir des revenus de placement suffisant pour conserver votre train de vie à la retraite.

Voilà un aperçu des différents revenus publics et privés dont vous pouvez bénéficier à la retraite :

retraite quebec public prive

Qu’est-ce que le programme fédéral de la Sécurité de la Vieillesse (SV) ?

En tant que retraité québécois, vous pourrez prétendre d'emblée à trois différentes sources de revenus venant du régime public. Le programme fédéral de la Sécurité Vieillesse est le premier volet de prestations sociales auquel vous donne accès le gouvernement québécois dès lors que vous êtes à la retraite, par le biais de trois différentes prestations :

  • La pension de la Sécurité Vieillesse (SV) est un revenu imposable versée mensuellement, indexée sur l'inflation. Pour y avoir droit, vous devez être âgé de 65 ans ou plus, avoir résidé au Canada 10 ans minimum après vos 18 ans et être dans une situation légale. Vous avez la possibilité de reporter l'obtention de ce montant de 1 mois à 5 ans, et chaque mois reporté augmentera de 0,6% le montant de l'allocation alloué jusqu'à un maximum de 36%. Le montant maximum perçu mensuellement est de 615,37 $ et votre revenu annuel doit être inférieur à 129 075 $.
  • Le Supplément de Revenu Garanti (SRG) est un revenu non imposable, accessible uniquement à ceux qui perçoivent déjà la prestation de Sécurité Vieillesse. C'est une prestation sociale pour les québécois ayant de faibles revenus, il est donc calculé en fonction de vos revenus personnels et de votre état civil et est indexé à l'inflation 4 fois par an pour suivre l'évolution du coût de la vie (en janvier, avril, juillet et octobre).
  • L'Allocation est un complément à la pension SV. Il est accessible aux conjoints de ceux qui perçoivent la pension si le revenu familial ne dépasse pas un certain plafond fixé. L'Allocation est un revenu mensuel non imposable versé entre les 60 et 65 ans des bénéficiaires, indexée elle aussi sur l'inflation 4 fois par an. Le montant mensuel maximum est de 1 168,65 $ et votre revenu annuel doit être inférieur à 34 512 $.
  • L'Allocation au Survivant. Le montant mensuel maximum est de 1 393,08 $ et votre revenu annuel doit être inférieur à 25 152 $.

Bon à savoir

Si vous vous êtes absenté du Canada plus de 10 ans mais moins de 40 ans, vous pourrez toujours percevoir une pension mais elle sera - sauf circonstances exceptionnelles - amoindrie selon le temps d'absence.

Comment fonctionne le Régime des Rentes du Québec (RRQ) ?

Le Régime des Rentes du Québec offre de son côté une base d'épargne à toutes les personnes ayant travaillé, ainsi qu'à leurs familles à la retraite, mais aussi en cas de décès ou bien si le travailleur est déclaré invalide de manière temporaire ou permanente. Pour être admissible et recevoir une rentre de retraite au Québec il vous faut :

  • Être âgé de 60 ans minimum
  • Avoir cotisé au RRQ.

Le calcul du montant de votre rente RRQ dépend de votre âge et du montant total de vos cotisations et des revenus de travail. La rente du Québec n'est pas automatique, il faut impérativement la demander :

  • Soit par internet
  • Soit par formulaire postal
  • Soit par téléphone au 418 643-5185 de 8h à 17h du lundi au vendredi.

Bon à savoir

L'âge légal de la retraite au Québec est de 65 ans. Si vous prenez votre retraite avant, votre rente sera réduite pour chaque mois compris entre votre âge et vos 65 ans (rente anticipée). A l'inverse, si vous prenez votre retraite après 65 ans elle sera augmentée de 0,7 % par mois entre vos 65 ans et l'âge auquel vous prendrez votre retraite (rente différée).

Âge de retraiteRente max du RRQ en 2022 pour le régime de base
60 ans - rente anticipée
802.30 $/mois
65 ans - rente normale
1,253.59 $/mois
70 ans ou plus - rente différée
1 ,780.10 $/mois
Rente mensuelle maximum du RRQ selon l'âge de la retraite

Le Régime des rentes du Québec est séparé en deux régimes distincts :

  • Le régime de base du RRQ, qui garantit 25 % de vos revenus sous forme de rente si vous prenez votre retraite à l'âge de 65 ans.
  • Le régime supplémentaire qui vous permet, comme son nom l'indique, de compléter le régime de base à condition bien sûr de cotiser davantage pendant votre carrière. Le régime supplémentaire garantit jusqu'à 33,33% de votre salaire. Pour cela votre cotisation au RRQ sur votre salaire augmentera de 1%, graduellement, pendant 5 ans, sur la tranche de votre revenu allant de 3 500 à 58 700 $.

Bon à savoir

À partir de 2024, le RRQ prévoit d'ajouter un nouveau taux de cotisation de 4 % pour les personnes gagnant plus que le Maximum des Gains Admissibles (MGA).

Le relevé de participation RRQ est accessible depuis le service en ligne Mon Dossier du site gouvernemental de la retraite au Québec. Le relevé de participation RRQ vous informe de toutes vos cotisations et tous les revenus de travail auxquels vous avez cotisé et vous donne une estimation du montant de votre rente.

releve de participation rrq

Bon à savoir

Si vous avez travaillé ailleurs qu'au Québec au Canada, vos revenus sont recensés au Régime des pensions du Canada et inclus dans le calcul de vos rentes.

Quelles sont les différentes épargnes retraite proposées par l’employeur ?

Les retraites collectives peuvent être proposés par le biais de votre employeur permettent de compléter les prestations de base versées par le gouvernement. Il existe quatre différents types de régimes privés d'épargne retraite qui ont tous leurs modalités, avantages et inconvénients propres :

  • Le REER collectif : le régime enregistré d'épargne retraite proposé par l'employeur qui consistent à regrouper les REER individuels des salariés en prélevant des cotisations sur leurs salaires.
  • Le régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) : utilisé en complément du REER collectif le plus souvent.
  • Le Régime Volontaire d'Epargne Retraite (RVER) : qui est un régime collectif offert par l'employeur, géré par un administrateur autorisé. Il est obligatoire dès lors que l'entreprise compte plus de 5 salariés et ne propose pas de REER collectif ou un autre régime de retraite qui effectue une retenue sur la paie.

Voici un tableau fait par éduc-épargne pour vous aider à y voir plus clair dans les régimes épargne retraite proposés par les employeurs :

regimes epargne retraite employeur

Quels sont les différents plans épargne retraite individuelle au Québec ?

Vous l'avez donc compris, la rente versée par le gouvernement ne sera pas suffisante sans doute à assurer le maintien de votre train de vie. Il vous faudra vous constituer en amont une épargne personnelle en faisant fructifier vos actifs via un plan épargne retraite individuelle. Selon votre profil, votre âge, vos revenus et le besoin d'accessibilité rapide et simple à votre épargne, vous devrez tout d'abord choisir le placement qui vous convient le mieux.

Pour maximiser votre épargne et être prévoyant, vous avez à votre disposition plusieurs véhicules d'épargne pour constituer vous-même votre capital retraite. Les placements rapportent différents types de revenu : des dividendes, de l'intérêt ou du gain en capital.

Ils ne sont pas imposés de la même manière, n'apportent pas les mêmes avantages fiscaux. Il vous faudra choisir notamment entre :

  • Le CELI - Compte Épargne Libre d'Impôt : accessible dès 18 ans, les revenus de placement d'épargne des sommes accumulées ne sont pas imposables. C'est un placement privilégié pour les projets à court terme.
  • Le REEE - Régime Enregistré d'Épargne Études : véhicule d'épargne accessible dès la première déclaration de revenus. Les sommes accumulées ne sont imposables qu'au moment du retrait. C'est un placement privilégie pour les projets à long terme.
  • Le RVEI - Régime Enregistré d'Épargne Invalidité
  • Les comptes non enregistrés : ce type de compte de placement n'a aucune limite de cotisations. Les revenus générés sont imposables à hauteur de 50% du montant. Ce type de compte est privilégié pour des projets court et moyen terme.

Bon à savoir

Selon le véhicule d'épargne choisi, votre portefeuille sera composé de Certificat de Placement Garanti (CPG), d'actions ou de Fond Commun de Placement (FCP).

Le plan épargne retraite est-il obligatoire ?

L'épargne retraite souscrite à titre individuel n'est pas obligatoire. Il s'agit d'une démarche personnelle, facultative (recommandée toutefois) visant à constituer sa pension de retraite.

Elle vient compléter le régime d'épargne retraite offert par votre employeur qui, lorsqu'il vous est proposé, est obligatoire.

Pourquoi faire un comparatif des plans épargne retraite ?

Effectuer une simulation en ligne des meilleurs plans épargne retraite offre plusieurs avantages :

  • Rapidité : sonder les offres en ligne est bien plus rapide que de démarcher une à une les agences d'épargne.
  • Qualité : les contrats proposés en ligne sont tout aussi performants que ceux que l'on vous proposera en agence et, vous pourrez sans doute en trouvez un plus qualitatif dans la mesure où vous pourrez en consulter davantage.
  • Économique : dans la même logique, plus vous comparez d'offres, plus vos chances de trouver une épargne au meilleur taux seront élevées.

Quelle déduction d’impôt avec un plan épargne retraite ?

Voici les grandes lignes des règles d'imposition du plan épargne retraite (REER) au Québec :

  • Le REER est un mécanisme de report d'impôt et non d'élimination d'impôt.
  • Les cotisations à un plan épargne retraite sont déductibles d'impôt dans les limites prescrites. Pour obtenir cette déduction fiscale une année donnée, vous devez avoir cotisé au plus tard dans les 60 premiers jours de l'année suivante. La cotisation maximale est de 30 780 $ en 2023 et de 31 560 $ en 2024.
  • Jusqu'à leur encaissement, les revenus de placement accumulés dans un REER sont exempts d'impôt.
  • Les retraits du REER sont imposables, sauf dans le cadre du RAP ou du REEP.

Comment procéder au déblocage d’un plan épargne retraite ?

Il est possible de procéder au déblocage anticipé des fonds de votre plan épargne retraite dans certains cas seulement et sous certaines conditions :

  1. En cas de difficultés financières (frais médicaux très élevés suite à une invalidité par exemple).
  2. En cas de non résidence (vous ne résidez plus au Canada depuis au moins deux ans par exemple).
  3. En cas d'espérance de vie réduite (attestée par un médecin).
  4. En cas de déblocage des prestations de faible montant d'un régime de retraite.
  5. Vous avez 55 ans ou plus : vous pouvez alors (sous conditions) faire un déblocage unique de 50 % des fonds.
  6. Vous avez 55 ans ou plus : vous pouvez procéder au déblocage d'un solde minime.

Bon à savoir

Veillez à vous renseigner auprès de votre caisse d'épargne, toutes n'appliquent pas les mêmes règles et conditions lors d'un déblocage anticipé.

Tous nos guides sur l’épargne retraite au Québec

Avez-vous aimé cet article ?
author-profile-picture/
Adeline Harmant
hellosafe-logo
hellosafe-logo

Adeline Harmant est une rédactrice financière expérimentée travaillant pour HelloSafe depuis 3 ans. Elle bénéficie d'une solide expérience de 15 ans en rédaction financière, ayant travaillé pour des sites financiers de renom. Adeline a acquis de solides compétences financières jusqu’à devenir une experte de la bancassurance, des marchés financiers, de la bourse mais également des crypto-monnaies.