Obligation d’épargne du Canada : taux, fonctionnement, achat

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-05-14

Depuis novembre 2017, il n’était plus possible d’acheter des obligations d’épargne auprès du gouvernement canadien. Mais ce n’est plus le cas ! En effet, le gouvernement a décidé de les remettre en vente jusqu’au 01 juin 2021.

Comment fonctionne l’obligation d’épargne au Canada ?

Dans ce guide exclusif, on vous dit tout sur l’obligation d’épargne du Canada : taux, fonctionnement, encaissement et bien plus encore

Qu’est-ce qu’une obligation d’épargne ?

Les obligations d’épargne sont des titres d’épargne émis par le gouvernement canadien. La principale caractéristique de ce produit réside dans le fait qu’il présente peu de risque pour les acquéreurs.

Il en existe 2 types : les obligations d’épargne du Canada (OEC) et les obligations à prime du Canada (OPC).

Populaire durant de nombreuses années, l’obligation d’épargne dispose d’un taux d’intérêt fixé au moment de l’achat. Celui-ci a souvent varié dans le temps mais il est généralement compris entre 0,50 et 0,80%. De même, notez que vous pouvez acquérir une obligation d’épargne pour un montant minimum de 100 dollars. 

Le gouvernement du Canada avait décidé de mettre un terme à l’obligation d’épargne en novembre 2017 après avoir constaté que les coûts liés à son maintien étaient trop élevés.

Comment fonctionnent les obligations d’épargne ?

Les obligations d’épargne présentent 9 grandes caractéristiques :

  • achat d’une obligation d’épargne possible pour un montant minimum de 100 dollars.
  • absence de frais lors de l’achat de l’obligation d’épargne.
  • la durée d’une obligation d’épargne est de 3 ans
  • le taux d’intérêt de l’obligation d’épargne est généralement fixé au moment de l’achat.
  • le taux d’intérêt de l’obligation ne peut pas diminuer avec le temps. Cependant, à l’inverse, il peut très bien augmenter.
  • il est possible de posséder des obligations d’épargne dans certains comptes enregistrés tels que le REER, le CELI ou le FERR.
  • l’employeur peut se placer en tant qu’intermédiaire entre l’acquéreur et le gouvernement canadien s’il propose un programme d’épargne-salaire.
  • les obligations à prime du Canada (OPC) peuvent être encaissées à n’importe quel moment. Il faut tout de même préciser que seuls les intérêts cumulés jusqu’à la date d’anniversaire de l’émission pourront être touchés.
  • les obligations d’épargne du Canada (OEC) présente un taux d’intérêt plus faible que les obligation à prime du Canada (OPC).

Pour en savoir plus sur qu’est ce qu’un CELI ou un REER, lisez nos guides dédiés.

Obtenez en quelques clics les conseils de placement d’épargne des meilleurs experts financiers au Québec.

Je demande des conseils

Obligation d’épargne du canada : taux

Il existe 2 types d’intérêts lors de l’achat des obligations d’épargne du Québec : les obligations à intérêt régulier et les obligations à intérêts composés. Les premiers vous permettent de coucher vos intérêts tous les ans, à la date d’anniversaire de votre obligation. Les seconds, quant à eux, sont directement réinvestis tous les ans :

  • intérêt régulier : versement annuel de l’obligation d’épargne
  • intérêt composé : l’intérêt composé permet de gagner à chaque période des intérêts plus élevés sans augmenter le capital placé. Utilisez notre calculatrice d’intérêt composé pour faire le calcul rapidement.

Généralement, les taux d’intérêts des obligations d’épargne du Québec sont compris entre 0,50% et 0,80%.

Récapitulatif de l’obligation d’épargne du Canada

Voici le récapitulatif de l’obligation d’épargne du Canada :

Caractéristiques de l’obligations d’épargneDétails
Placement min obligation d’épargne100 $
Taux intérêtrégulier ou composé
Véhicules de placement de l’obligation d’épargneCELI, REER, FERR
Durée de l’obligation d’épargne3 ans
Récapitulatif de l’obligation d’épargne

Pourquoi opter pour une obligation d’épargne ?

Le fait de bénéficier d’obligations d’épargne vous offre plusieurs avantages :

  • une épargne présentant peu de risque.
  • un placement admissible dans vos comptes enregistrés comme votre CELI ou votre REER.
  • un taux d’intérêt garanti à la date d’achat.
  • l’obligation d’épargne est remboursable sans pénalité et à n’importe quel moment.
  • absence de frais de gestion ou d’administration.
  • une épargne offrant des avantages fiscaux : les intérêts sont à l’abri de l’impôt et vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale.

Obligation d’épargne : quels rendements ?

Voici un tableau répertoriant le rendement des obligations à terme fixe au 07 mai 2021, en fonction du taux des obligations d’épargne du Canada :

TermeTaux
10,18%
20,29%
30,48%
40,69%
50,88%
61,03%
71,18%
81,31%
91,43%
101,54%
obligation d’épargne du canada taux

À qui s’adressent les obligations d’épargne du Canada ?

Les obligations d’épargne sont offertes à l’ensemble des résidents du Canada. Il n’existe aucune distinction liée à la profession, à l’âge ou encore à la zone de résidence.

Où acheter des obligations d’épargne du Canada ?

Les obligations à prime du Canada (OPC) peuvent être achetées de différentes manières :

  • au sein des caisses populaires.
  • auprès des banques et des organismes financiers.
  • au sein des sociétés de placement.
  • an contactant l’organisme Obligations d’épargne du Canada.

Quant aux obligations d’épargne du Canada, vous pouvez les acheter directement auprès de votre employeur. Celui-ci doit cependant vous proposer un programme d’épargne-salaire.

Quand acheter des obligations d’épargne du Canada ?

Vous pouvez acheter des obligations d’épargne du Canada à tout moment. Idéalement, il faut en acquérir le plus tôt possible afin de profiter de leur rendement.

Comment acheter des obligations d’épargne du Canada ?

Vous devez suivre certaines étapes si vous souhaitez acheter des obligations d’épargne du Canada :

  • choisissez le montant de votre investissement : comme précisé précédemment, le montant minimal dans le cadre de l’obligation d’épargne est de 100 dollars.
  • faites un choix entre les obligations d’épargne du Canada (OEC) et les obligations à prime du Canada (OPC) : même s’ils présentent des caractéristiques communes, les OEC et les OPC ne sont pas totalement identique. La principale différence concerne l’encaissement. Dans le cadre des OPC, vous ne pouvez toucher que les intérêts cumulés jusqu’à la date d’anniversaire de la mise en place de l’obligation. Concernant les OEC, vous ne touchez que les intérêts cumulés jusqu’à la date de votre encaissement. L’obligation d’épargne du Canada offre donc plus de souplesse de retrait que les obligations à prime du Canada.
  • choisissez comment et où acheter vos obligations : Les OPC et les OEC ne s’achètent pas de la même manière. Vous devez donc vous renseigner correctement afin de penser à acheter vos obligation d’épargne du Canada.
  • posez-vous la question suivante : ai-je pour projet de placer mes obligations dans mon REER, FERR ou dans mon CELI ?
  • optez pour l’obtention de vos certificats : vous avez la possibilité de récupérer un certificat après l’achat d’une obligation d’épargne auprès d’un organisme financier. Vous ne pourrez pas le faire si vous le faites auprès d’une société de placement ou grâce à un intermédiaire.

Obligation d’épargne du Canada encaissement : comment faire ?

Vous pouvez encaisser vos fonds d’obligation d’épargne du Canada en ligne, à tout moment. Pour ce faire, il est primordial de suivre les étapes suivantes :

  • ouverture d’une session sur le site « Services en ligne OEC ».
  • navigation dans la section « Encaissement ».
  • choix du régime à partir duquel vous souhaitez effectuer un encaissement.
  • choix du montant à encaisser. Le montant minimal est de 100 dollars.
  • confirmation de la demande d’encaissement.

De même, vous devez savoir comment faire pour encaisser une obligation d’épargne. Si vous souhaitez encaisser des obligations d’épargne provenant d’une institution financière, vous devrez apporter votre certificat ainsi qu’une pièce d’identité. Les fonds peuvent être obtenus en liquide ou être déposés sur votre compte bancaire.

Pour un encaissement de vos obligations d’épargne provenant d’un programme d’épargne-salaire, vous devrez accéder à votre compte en ligne sur le site de l’organisme d’Obligations d’épargne du Canada. Vous avez aussi la possibilité d’appeler au 1-877-899-3599 pour obtenir plus d’informations.

Comment faire le rachat de son obligation d’épargne du Canada ?

Si vous perdez ou subissez un vol de votre certificat d’obligation d’épargne du Canada, vous devez le signaler pour profiter d’un encaissement ou pour conserver votre propriété. Ici encore, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes :

  • communiquer avec le service dédié : en cas de perte ou de vol de vos OEC ou OPC, vous devez faire appel au service à la clientèle du programme des obligations d’épargne du Canada. Notez que vous devez transmettre plusieurs informations : votre numéro de client, votre adresse, le numéro de vos certificats ainsi que le nom du propriétaire figurant sur votre certificat. Soyez vigilant, si vous ne communiquez pas tous ces renseignements, votre demande risque d’être annulée ou retardée.
  • remplir l’acte de cautionnement : la 2e étape consiste à remplir l’acte de cautionnement transmis par le bureau des obligations d’épargne du Canada. Vous devrez expliquer les circonstances de la perte ou du vol de vos obligations et indiquer la valeur totale de celles-ci. Si vos obligations ne sont pas arrivées à échéance, vous devrez alors décider si vous souhaitez les conserver ou les encaisser.
  • signer l’acte de cautionnement : vous devrez ensuite faire signer l’acte de cautionnement par l’ensemble des propriétaires du certificat de vos obligations, tous les représentants légaux de ces propriétaires ainsi que les parents si le propriétaire n’est pas majeur. Notez que si vos obligations d’épargne présentent des intérêts dépassant les 3 500 dollars, vous devrez authentifier la signature par un commissaire ou un notaire public (avocat, secrétaire municipal, de maire ou un juge de paix).
  • payer les frais de cautionnement : le montant total des frais de cautionnement dépend de la valeur de vos obligations. Pour un certificat ayant une valeur comprise entre 100 et 1 000 dollars, vous devrez vous acquitter de la somme de 25 dollars. 65 dollars pour une valeur comprise entre 1 001 et 3 500 dollars et 2% de la valeur total pour des obligations s’élevant à 3 501 et 100 000 dollars.
  • envoyer l’acte de cautionnement : après avoir suivi les étapes précédentes, il sera nécessaire d’envoyer l’acte de cautionnement par la poste.

Sachez que si vous retrouvez votre obligation d’épargne du Canada vous devez en avertir le programme dédié.

Comment joindre les services d’obligation d’épargne du Canada ?

Voici un tableau répertoriant les différentes adresses électroniques et les numéros à contacter dans le cadre de votre obligation d’épargne du Canada :

ServiceContact
Pour les possesseurs d’OEC avec certificat datant de 1977 ou après.
  • Par téléphone : 1 800 575-5151.
  • Par courrier : Programme des Obligations d’épargne du Canada C.P. 2770, succursale D Ottawa (Ontario) K1P 1J7  
Pour les possesseurs d’OEC avec certificat datant d’entre 1946 à 1976.
  • Par téléphone : 1 800 665-8650.
  • Par courrier : Bureau des biens non réclamés 3e étage, tour Est 234, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0G9  
joindre les services d’obligation d’épargne du Canada 

Obligation d’épargne du Canada en ligne : quels services ?

Vous avez la possibilité de profiter de plusieurs services en ligne OEC. En effet, vous pouvez encaissez vos fonds, mettre à jour vos informations bancaires, vous informer quant à votre solde et l’activité de vos régimes ou encore de visualiser ou d’imprimer votre relevé. Bien entendu, il est primordial de créer un mot de passe entièrement sécurisé afin de vous protéger de la meilleure des manières.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis