Prêt commercial au Québec : comment ça fonctionne ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-08-11

Près de 80 % des propriétaires de PME au Québec piochent dans leurs épargnes lancer leurs entreprises. Le prêt commercial représente alors une bonne alternative pour aider les entrepreneurs sans les forcer à entamer leurs économies personnelles.

Mais comment fonctionne le prêt commercial au Québec ?

Dans ce guide exclusif on vous dit tout sur le prêt commercial : taux, où et comment l’obtenir, à qui il s’adresse et bien plus encore.

Qu’est-ce qu’un prêt commercial ?

De nombreuses entreprises et entrepreneurs québécois font l’erreur d’utiliser leurs épargnes pour mettre en place leurs projets. Il est préférable d’opter pour le prêt commercial afin de pallier toutes éventuelles déconvenues.

Le prêt commercial correspond donc à un crédit accordé aux commerces ou aux entreprises. Le terme de « prêt commercial » inclut aussi les placements dans des titres de créance ou de participation de personnes morales.

À qui s’adresse un prêt commercial ?

Le prêt commercial s’adresse à l’ensemble des professionnels : professions libérales, artisans, commerçants ou encore TPE, PME, etc. Les particuliers sont donc exclus de ce prêt. En outre, le prêt commercial est recommandé pour les professionnels ayant de grands besoins de financement pour se développer rapidement.

Pourquoi prendre un prêt commercial ?

Le prêt commercial répond à plusieurs besoins des entreprises :

  • des besoins d’équipements : L’équipement est un élément essentiel pour la vie d’une entreprise. L’achat de mobiliers de bureau, de matériel d’aménagement ou encore de fournitures peut représenter une somme importante. Le prêt commercial peut vous aider à financer ce type d’investissement.
  • des besoins de trésorerie : une entreprise doit avoir des liquidités pour payer ses salariés, créanciers et fournisseurs. Une bonne trésorerie est donc primordiale pour la bonne santé financière d’une société. Vous pouvez donc souscrire un prêt commercial pour vous éviter de vous retrouver avec un solde de compte bancaire négatif.
  • des besoins immobiliers : ce type de besoin peut correspondre à l’achat ou la construction de vos nouveau entrepôts, bureaux ou encore terrains. Ces investissements peuvent être financés par un prêt commercial.

Comment obtenir un prêt commercial ?

Vous êtes entrepreneur et vous souhaitez obtenir un prêt commercial mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Dans un premier temps, sachez qu’il est nécessaire de satisfaire aux 5C du financement. Il s’agit des 5 critères de financement utilisés par les organismes financiers pour évaluer votre risque :

Le caractère

le caractère : la première impression est primordiale pour mettre toutes les chances de son côté dans le cadre de l’obtention d’un prêt commercial. Les banques analysent votre réputation et votre historique en termes de gestion des finances. Ici, leur objectif est de déterminer votre capacité à gérer votre entreprise de la meilleure des manières en s’assurant que votre « business plan » repose sur une analyse efficace de votre marché : conjoncture économique, concurrence, etc.

La capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt : en plus d’analyser votre manière de gérer votre entreprise, les organismes financiers se posent une autre question importante : pourriez-vous rembourser votre prêt commercial ? L’ensemble de vos antécédents en termes de crédit sont ainsi examinés par les banques. Pour répondre à ce critère, il est nécessaire de se préparer correctement en payant toutes vos factures et en disposant d’une marge de crédit suffisante. Aussi, les organismes financiers accordent une grande importance à l’utilisation que vous ferez de votre prêt commercial. En ce sens, ils analysent vos prévisions financières et évaluent votre projet.

Le capital

L’analyse de votre performance financière passe également par l’examen de la croissance de vos revenus et bénéfices sur une année entière. Ces indicateurs permettent aux organismes financiers de déterminer votre santé financière. En plus de votre capacité d’emprunt et de votre caractère, l’analyse de votre capital figure parmi les critères les plus importants pour l’obtention d’un prêt commercial.

Les conditions

Après l’acceptation de la souscription de votre prêt commercial, vous devrez respecter certaines modalités incluses dans le contrat. L’objectif pour la banque est de limiter au maximum le risque que vous représentez. Notez également que votre banque pourra effectuer des revues annuelles afin de déterminer le rendement de votre prêt commercial. Si celui-ci n’est pas bon, l’organisme financier pourra vous demander de souscrire des garanties supplémentaires.

La caution

Tout prêt impose des garanties. En ce sens, dans le cadre d’un prêt commercial, les banques exigent une caution sous la forme d’une garantie du prêt. Si vous ne pouvez pas rembourser votre crédit, elles prendront possession de cette caution.

Comment rédiger une demande de prêt commercial ?

Avant de penser à souscrire un prêt commercial, vous devez rédiger une demande en vous préparant de la meilleure des manières. Il s’agit du premier élément analysé par votre banque pour déterminer si vous êtes apte à rembourser le prêt commercial et ainsi de permettre à votre entreprise de prospérer.

Votre demande de prêt commercial doit disposer d’un élément obligatoire, votre plan d’affaires. Celui-ci doit suivre un plan bien précis :

  • un sommaire : permet de fournir un aperçu de votre entreprise ainsi que votre secteur d’activité.
  • la description de votre société : cette partie consiste à expliquer et détailler l’historique de votre entreprise et sa stratégie générale.
  • votre expérience : ici, il faut montrer et expliquer vos compétences et les qualifications de l’ensemble des salariés de votre entreprise.
  • vos données financières : donne la possibilité aux organismes financiers de se renseigner sur l’état de santé général de votre société. Vous devez y indiquer les prévisions sur vos 2, 3 prochaines années.
  • votre plan marketing : cette partie doit contenir un état des lieux de votre marché : quelle est la concurrence ? Quelle est votre clientèle ? Quelles sont, selon vous, vos faiblesses et vos forces ?
  • votre plan de production : l’objectif est simple : permettre à votre banque de connaître votre capacité de production.
  • la gestion RH : une entreprise ayant de bonnes ressources dans le domaine des ressources humaines est un critère important pour les organismes financiers.

En plus de rédiger votre plan d’affaires correctement, il est aussi utile de suivre certains conseils : évitez d’employer des termes trop techniques, utilisez un langage simple.

Dans votre dossier, mettez en avant tous les arguments prouvant que votre projet sera un succès. Enfin, vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel pour vous aider à mettre votre document de demande de prêt commercial en place.

Où faire une demande de prêt commercial ?

Certaines astuces peuvent vous aider à obtenir un prêt commercial correspondant totalement à votre situation et votre profil :

  • faites une demande de prêt commercial rapidement : effectuer une demande dans les meilleurs délais vous permettra de voir arriver les choses. N’attendez pas d’avoir des difficultés financières car vous ne pourrez plus négocier pour obtenir de meilleures conditions auprès de votre banque. 
  • soyez transparent : ne pas dire la vérité sur vos difficultés financières ne vous aidera pas à obtenir un meilleur prêt commercial. Prouvez que vos soucis ne sont pas durables et que vous savez comme faire pour vous sortir de cette situation délicate.
  • présentez un dossier béton : n’oubliez aucun document et pièce justificative dans votre dossier de demande de prêt commercial. Un dossier soigné et complet augmentera considérablement vos chances.
  • faites jouer la concurrence : comme pour les autres prêts, le prêt commercial doit se négocier. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant les différentes offres du marché par exemple.

Voici un tableau récapitulant les principales offres de prêt commercial proposées par certaines institutions financières :

Organismes financiersCaractéristiques de l’offre de prêt commercial
BMO
  • Prêt à taux fixe : Remboursements jusqu’à 5 ans. Idéal pour l’achat d’immobilisations.Protection des changements des taux d’intérêt.  
  • Prêt à taux variable : Des économies possibles lorsque les taux d’intérêt baissent. Possibilité de repasser par un taux fixe.
  • Programme de financement des petites entreprises : Possibilité de recevoir jusqu’à 1 000 000 dollars pour le financement de votre entreprise. Des remboursements jusqu’à 10 ans.
BDC
  • Solution de souscription en ligne : Possibilité de recevoir jusqu’à 100 000 dollars en ligne.  
  • Un financement adaptée au profil de votre entreprise : Pour les entreprises ayant moins de 12 mois d’activité. Pour les entreprises ayant entre 12 à 24 mois d’activité.
Desjardins3 types de financement pour les entreprises :
  • Financement par emprunts
  • Financement par capitaux propres
  • Programmes gouvernementaux.
BNCDes solutions adaptées à chaque entreprise : Possibilité d’effectuer un suivi des dépenses. Un financement de l’acquisition des actifs. La réalisation des projets de croissance.
Prêt commercial institutions

Comment fonctionne un calculateur de prêt commercial ?

Le coût d’un prêt commercial comprend plusieurs éléments : le taux d’intérêt, les frais de dossier, la durée du crédit et les mensualités souhaitées. Les calculateurs et la simulation de prêt commercial qui en découle vous permettent de calculer les versement mensuels et l’ensemble des intérêts associés pour financer votre projet.

Prenons un exemple concret : vous souhaitez souscrire un prêt commercial d’un montant total de 500 000 dollars. Le taux d’intérêt fixe annuel est de 2% et la durée de l’emprunt est de 48 mois. À l’aide d’un calculateur de prêt commercial, vous vous apercevrez que vous devrez rembourser à hauteur de 10 847,56 dollars chaque mois, pour un total de 520 682,97 dollars et 20 682,97 dollars d’intérêts.

Quels sont les taux d’intérêt de prêt commercial ?

Il est possible de choisir entre 2 types de taux d’intérêt :

  • le taux d’intérêt variable : offre une plus grande souplesse de remboursement mais présente le risque de voir ses intérêts augmentés si la conjoncture du marché n’est pas bonne.
  • le taux d’intérêt fixe : il s’agit ici du type de taux d’intérêt le plus sûr. En choisissant un prêt commercial au taux d’intérêt fixe, vous pourrez prévoir et anticiper les sommes que vous devrez rembourser chaque mois.

On remarque qu’entre 2009 et 2018, le taux d’intérêt moyen de prêt commercial est passé de 6,2 % à 5,7 %. La conjoncture est donc plutôt bonne et peut donc vous pousser à franchir le cap.

Quelles institutions proposent un prêt commercial ?

Voici les différents types de prêts commerciaux existants auprès des institutions du Québec :

Prêts commerciaux Offres
BDCDe nombreuses solutions de financement :
  • petits projets
  • immobilier commercial
  • achat d’équipement
  • achat de technologie
  • fonds de roulement

  • 100 000 $ en ligne
  • remboursement souple
BMODe nombreuses solutions de financement pour votre prêt commercial :
  • prêt à terme à taux variable
  • programme de financement des petites entreprises du Canada
  • prêt à tempérament Petites entreprises
  • programme de prêt à tempérament
  • prêt à terme à taux fixe
Idéal pour :
  • lancer votre entreprise
  • mobiliser des sommes importantes
Prêt commercial

Un prêt commercial est idéal pour des dépenses ponctuelle avec un montant relativement important.

Marge de crédit comme alternative au prêt commercial

La marge de crédit peut aussi être utilisée afin d’emprunter de l’argent pour son entreprise, il s’agit d’une option qui vous permet d’emprunter de l’argent pour votre entreprise de façon souple. Cela peut vous permettre de payer des frais d’exploitation par exemple.

Prêt hypothécaire commercial comme alternative au prêt commercial

Vous pouvez aussi souscrire à un prêt hypothécaire commercial, c’est à dire mettre votre entreprise en garantie pour obtenir des financements;

Le prêt hypothécaire commercial : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt hypothécaire commercial repose sur un principe simple : il consiste en la mise en hypothèque d’un bien que vous avez acheté ou construit. Notez qu’il existe plusieurs différences entre les prêts hypothécaires commerciaux et les prêts hypothécaires résidentiels. Tout d’abord, le ratio prêt-valeur est généralement plus faible pour une hypothèque commerciale. Cela signifie que le prêt offre une couverture plus basse que la valeur totale de votre bien. Aussi, sachez que le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire commercial est en règle générale plus élevé.

Vous souhaitez souscrire un prêt hypothécaire commercial ? Sachez qu’il pourra vous permettre de financer l’achat de plusieurs types de biens :

  • des bureaux
  • des magasins ou galeries marchandes.
  • un restaurant, un café, etc.
  • des travaux de construction pour un bâtiment servant à votre activité.
  • des immeubles industriels.

Le prêt hypothécaire commercial : comment ça marche ?

Le prêt hypothécaire commercial peut être souscrit par n’importe quel type d’entreprise. La taille ou encore le statut de l’entreprise ne rentrent pas en compte dans la souscription de ce prêt. La seule condition réside dans le fait que la demande de prêt hypothécaire commercial doit être directement liée à une activité commerciale.

Vous avez la possibilité de souscrire un prêt hypothécaire commercial auprès de différents organismes : les banques de prêt hypothécaire, les courtiers en prêt hypothécaire ou encore les investisseurs privés.

Pour obtenir ce genre de prêt, vous devez fournir différents documents comme vos relevés de compte, vos comptes de bilan et votre bilan prévisionnel. Il est aussi intéressant de noter que les conditions d’obtention du prêt varient fortement selon vos besoins et votre projet.

Le prêt commercial privé : une alternative ?

Dans certains cas, il est préférable d’opter pour un prêt commercial privé. En effet, généralement, les prêteurs privés prennent en compte un nombre plus important de facteurs pour déterminer si vous pouvez souscrire un prêt commercial. La solvabilité est un critère ayant moins d’importance pour les prêteurs privés que pour les grandes banques.

Aussi, le prêteur privé peut vous proposer une participation au sein de votre société en échange du somme d’argent. Imaginons que vous souhaitez réaliser un nouveau projet, comme par exemple, le lancement d’un nouveau produit. Un investisseur privé peut vous fournir la somme nécessaire au développement de ce projet contre un pourcentage des recettes de votre entreprises sur un certain nombre d’années ou contre un pourcentage des revenus générés par le lancement de votre projet.

Nos guides sur les acteurs du prêt privé

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis