Quels sont les meilleurs fonds communs de placement ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-05-06

Vous souhaitez placer votre argent dans les meilleurs fonds communs de placement au Québec mais ne savez pas par où commencer ?

Qu’est ce qu’un fonds de placement, comment investir, que savoir ?

Ce guide exclusif vous dit tout sur ce placement, les avantages, inconvénients et bien plus encore.

Qu’est ce qu’un fonds commun de placement ?

La définition d’un fonds commun de placement est la suivante : un fonds communs de placement (FCP) est une mise en commun de sommes investies par plusieurs particuliers pour réaliser des économies d’échelle et avoir accès à des placements boursiers non-disponibles pour l’épargnant individuel dans le but d’amasser des capitaux.

Les fonds communs de placement permettent ainsi d’effectuer les premiers placements en bourse avec des sommes d’argent modiques et de diversifier son portefeuille d’investissement.

Les fonds communs de placement sont organisés de deux manières :

  • en fiducie de fonds communs de placement, les investisseurs détiennent alors des unités. Les revenus générés des placements peuvent être versés en distributions de fonds communs de placement (les fiducies déduisent du revenu généré les frais de gestion, d’exploitation etc. puis reversent l’excédent aux porteurs de parts).
  • en société d’actions à capital variable, les investisseurs détiennent alors des actions.

Maximisez vos revenus d’épargne avec l’aide de nos experts financiers en quelques clics.

J’y vais

Comment fonctionnent les fonds communs de placement ?

Les épargnants individuels placent directement leur contribution dans le fonds communs de placement. Le fonds est géré par des gestionnaires de portefeuille qualifiés qui s’occupent d’acheter, vendre et gérer les titres financiers en bourse en investissant les sommes réunies des épargnants en fonction de leur profil d’investissement.

Le profil des investisseurs dépendra notamment :

  • de leur aversion ou non au risque
  • de l’objectif de rendement qui y sera associé
  • de l’envie de placer les sommes sur des titres spécifiques
  • d’une éventuelle assurance / garantie sur le capital investi
  • de l’accessibilité des fonds à court, moyen, long terme etc.

Les investisseurs sont appelés des porteurs de titres et détiennent individuellement des quote-parts du fonds commun de placement, au pro rata des sommes investies, et donc du nombre de titres qu’ils détiennent. Lorsqu’un nouvel investisseur contribue au fonds, de nouvelles parts sont émises et viennent changer le quote-part des autres investisseurs individuels.

Quelle est la fiscalité des fonds communs de placement ?

Le revenu détenu dans un FCP peut être imposé de deux manières différentes :

  • Lorsque vous détenez des titres boursiers, vous êtes soumis à l’impôt sur les distributions de revenu qui vous sont versées (gain en capital, dividende, intérêt etc.). Selon que vous possédiez des unités d’une fiducie de FCP ou bien des actions d’une FCP, la société de gestion vous remettra un feuillet T3 (état des revenus de fiducie) ou un feuillet T5 (état des revenus de placement).
  • Lorsque vous vendez ces unités ou actions, vous êtes soumis à l’impôt sur le gain en capital s’il y en a un. La société vous remettra alors un feuillet T5008 (état des opérations sur titres).

Quels sont les différents types de fonds communs de placement ?

Il existe une multitude de types de fonds communs de placement parmi lesquels vous trouverez :

  • les FCPR
  • les FCPI
  • les FCPE.

Les FCPR ou Fonds Communs de Placement à Risque

Les FCPR ne garantissent jamais le capital investi au départ. Ils permettent d’investir dans des titres d’entreprises non cotées en bourse. Bien gérés, ces fonds peuvent aboutir à des rendements supérieurs à la plupart des FCP classiques, avoisinant parfois les 15% de taux d’intérêt annuel moyen.

Les FCPR comprennent notamment :

  • les FCPI ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation permet aux épargnants d’investir dans des PME innovantes répondant à certains critères d’investissement en R&D ou de nombre de salariés maximum par exemple les FCPI ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation permet aux épargnants d’investir dans des PME innovantes répondant à certains critères d’investissement en R&D ou de nombre de salariés maximum par exemple.

Les Fonds Communs de Placement d’Entreprise (FCPE)

Les fonds communs de placement d’entreprise permettent de mutualiser l’argent des salariés d’une même entreprise. C’est un véhicule d’épargne collective mis en place directement par l’entreprise au profit de ses salariés, et géré par des organismes spécialisés dans la gestion de l’épargne salariale.

Les FCPE ont un conseil de surveillance constitué des porteurs de parts notamment pour analyser le rapport de gestion soumis une fois par an.

SICAV vs. fonds communs de placement ?

Les SICAV et Fonds Communs de Placement, même s’ils ont la même vocation de mutualiser l’argent des investisseurs pour optimiser les rendements, ne donnent pas les mêmes droits aux épargnants individuels. Les SICAV, ou Société d’Investissement à Capital Variable, permettent aux investisseurs de devenir actionnaires du fonds alors que les investisseurs en FCP détiennent seulement le fonds en copropriété.

Ces deux placements financiers font partie de la même grande famille des Organismes de Placement Collectif en Valeur Mobilière.

Dans le cas d’un investissement en SICAV, les investisseurs ont donc certains droits comme :

  • le droit de vote lors des Assemblées Générales de la SICAV
  • la possibilité d’envoyer leur candidature à l’administration de la SICAV.
PlacementDescriptionInvestisseursCapital minimum
SICAVSociété anonyme gérant un portefeuille de valeurs mobilières.Actionnaires7,5 millions d’euros
FCPCopropriété de valeurs mobilières.Porteurs de parts400000 euros
Différences entre SICAV et FCP

Quels sont les avantages des fonds communs de placement ?

Les avantages des fonds communs de placement sont les suivants :

  • Les fonds communs de placement (FCP) permettent de mutualiser l’argent des porteurs de titres, ou investisseurs individuels.
  • Les FCP sont divers et permettent d’investir dans un portefeuille de titres diversifiés en fonction des ambitions financières et personnelles de chacun.
  • Le fonds est géré par des professionnels qui ont l’habitude d’optimiser les placements et les rendements des investisseurs. Ces gestionnaires de portefeuille disposent de toutes les informations boursières en temps réel et de logiciels adéquats pour vendre et acheter des titres en instantané.
  • Les FCP vous permettent d’acheter davantage de titres boursiers que si vous étiez un investisseur indépendant avec un compte-titres.
  • Vous pouvez revendre et acheter des titres à tout moment, sauf pour les FCPR.
  • Les contributions aux FCP sont facilement transférables entre différents fonds pour optimiser ses rendements.

Maximisez vos revenus d’épargne avec l’aide de nos experts financiers en quelques clics.

J’y vais

Quels sont les désavantages des FCP ?

Investir dans un fonds commun de placement permet certes de bénéficier de mises en commun des contributions des investisseurs et du professionnalisme d’un gestionnaire de portefeuille. Cependant, cela vous empêche également de gérer votre argent en fonction de vos objectifs personnels et vous prive d’une certaine liberté.

  • Vous n’êtes pas maître de la gestion de vos titres puisque vous sous-traitez la gestion à des professionnels.
  • Par essence, un FCP mutualise l’argent des investisseurs. Plus le fonds génère de rendements, plus il y a de porteurs, plus faible sera le retour sur investissement.

Quels sont les meilleurs rendements de fonds communs de placement ?

Il n’y a concrètement pas de meilleur fonds de placement et il n’est donc pas possible d’effectuer un classement des fonds communs de placement sans connaître vos objectifs financiers et personnels d’investissement. Il vous faudra faire votre propre comparaison des fonds communs de placement et évaluer chaque fonds en prenant en compte tous les critères, notamment :

  • vos ambitions financières et personnelles (certains fonds comme les FCPI ou les FIP permettent d’investir dans des entreprises spécifiques, en quête de sens par exemple)
  • votre envie ou non de garantir un capital, de prendre des risques.

Certains fonds offrent un très bon rendement, mais sont beaucoup plus risqués. D’autres investissements, comme l’achat d’obligations par exemple, permettent de garantir votre capital, mais bien sûr, offre un rendement beaucoup plus faible.

Toutes les grandes institutions bancaires proposent des fonds communs de placement au Canada, vous trouverez par exemple :

  • RBC fonds communs de placement
  • TD fonds communs de placement
  • Desjardins fonds communs de placement
  • Fonds communs de placement Industrielle Alliance
  • Fonds communs de placement CIBC
  • Banque Royale fonds communs de placement
  • BMO fonds communs de placement
  • banque nationale fonds communs de placement
  • fonds communs de placement Manuvie
  • fonds communs de placement fidelity
  • Banque Laurentienne fonds communs de placement
  • Desjardins fonds communs de placement.

Obtenez en quelques clics les conseils de placement d’épargne des meilleurs experts financiers au Québec.

Je demande des conseils

Fonds distincts ou fonds communs de placement ?

Les FCP sont des valeurs mobilières gérées par des sociétés de gestion de placement alors que les fonds distincts sont des polices d’assurance vie gérées par des compagnies d’assurance.

Pour vous aider à y voir plus clair, l’équipe Safe a dressé un panorama des principales différences entre les fonds distincts et les fonds communs de placement.

Fonds communs de placement ou FCPFonds distincts
Le placement a t-il un potentiel de croissance ?OuiOui
Quelle législation s’applique ?La législation sur les valeurs mobilièresLa législation sur les assurances
Qui gère les fonds ?Les sociétés de gestion de placementsLes compagnies d’assurance
Quelle est la fiscalité ?Capital et gains ne sont pas imposés dans le fonds.Capital et gains ne sont pas imposés dans le fonds.
Puis-je investir dans des fonds de premier ordre?OuiOui
Une protection contre les créanciers est-elle possible ?Cela dépendOui
Y a-t-il des avantages en matière de planification successorale?Non.
Il est seulement possible de détenir des fonds communs de placement en copropriété avec son conjoint (même si l’actif n’appartient véritablement qu’au titulaire du compte). En cas de décès, le conjoint hérite donc de l’actif.
Oui.
Vous bénéficiez des prestations de décès garanties et sans frais en cas de décès tant que les bénéficiaires sont nommés dans votre contrat. Il est possible de changer de bénéficiaire n’importe quand sans obtenir son consentement.
Quel est le coût ?Les fonds communs prévoient des coûts comme :
  • les frais de gestion
  • les frais d’exploitation, les commissions
  • les commissions de suivi
  • les taxes de vente applicables
  • les frais en cas de retrait anticipé (parfois)
Frais identiques aux fonds communs + des frais d’assurance supplémentaires liés à la garantie.
Fonds communs vs. fonds distincts, les différences expliquées

Quel est le rôle des courtiers en fonds communs de placement ?

Auparavant, embaucher un courtier en ligne pour gérer son portefeuille de titre était très onéreux. Payer les commissions des courtiers nécessite en effet de détenir une petite fortune.

L’ère digitale a bien sûr favorisé l’émergence des courtiers en ligne qui ont démocratisé l’accès aux conseils de ces professionnels qualifiés représentant en fonds commun de placement tout en dématérialisant la gestion de ces portefeuilles de titre.

Les courtiers en ligne vous donnent accès aux mêmes outils que les courtiers traditionnels et sont donc de très bonnes alternatives pour qui veut commencer à investir en bourse. Ils permettent notamment de :

  • Vendre et acheter des actions
  • Contribuer au régime de réinvestissement de dividendes
  • Acheter des fonds communs de placement canadiens
  • Transiger des dépôts à terme et des obligations privées et publiques etc.

Vous pouvez ou bien faire appel aux services de courtage des grandes banques canadiennes comme TD, la BMO, la BNC etc. ou bien passer par les courtiers comme Questrade ou encore Wealthsimple Trade. Pour accéder aux différents courtiers en ligne, comparer leurs tarifs, leurs offres promotionnelles etc. cliquez sur notre comparateur ci-dessous.

Tous nos guides sur les fonds communs

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis