Qu’est-ce qu’une assurance vie universelle ?

pierre fruchard Pierre Fruchard  mis à jour le 2020-12-07

L’assurance vie universelle est un produit financier combinant un contrat d’assurance vie et un compte épargne permettant des placements et une fiscalité avantageuse.

Vous souhaitez savoir si l’assurance vie universelle est le bon produit pour protéger votre famille et soigner votre épargne ?

Notre guide sur l’assurance vie universelle ci-dessous vous explique tout ce que vous devez savoir sur ce produit d’assurance vie : définition, comment ça marche, la fiscalité, les assureurs, les différences avec les autres produits d’assurance vie etc.

Assurance vie universelle : définition

L’assurance vie universelle est un type d’assurance vie permanente (et non temporaire) combinant à la fois :

  • un contrat d’assurance vie permettant à vos proches d’être couverts avec le versement d’un montant forfaitaire libre d’impôts en cas de décès
  • un compte d’investissement pour votre épargne avec des placements et avantages fiscaux avantageux.

C’est un produit très avantageux puisqu’il permet à la fois de couvrir vos proches tout en soignant votre épargne et en bâtissant un patrimoine au fil du temps.

L’assurance vie universelle est le produit d’assurance vie le plus complexe au Québec, puisqu’il requiert des connaissances en placements. Vous pouvez toujours bénéficier des conseils avisés d’un conseiller financier auprès de votre assureur avant de souscrire une police d’assurance vie universelle.

Magasinez les meilleurs contrats d’assurance vie en quelques secondes et obtenez une soumission sur-mesure.

Je compare

Comment fonctionne l’assurance vie universelle ?

La souscription d’une assurance vie universelle

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie universelle, sachez que vous aurez les mêmes démarches à effectuer que pour un contrat d’assurance. Vous devrez tout d’abord :

  • mentionner votre identité, votre statut (sexe, âge, emploi, fumeur ou non etc.)
  • mentionner le montant d’assurance à verser à votre famille en cas de décès et les options que vous souhaiteriez voir ajouter à votre contrat
  • mentionner les options de placement, les supports d’investissement sur lesquels vous souhaiteriez mettre le montant de vos primes (voir ci-dessous).

Le paiement d’une assurance vie universelle

Le prix de votre assurance vie universelle est divisé en deux :

  • la prime d’assurance : comme pour chaque contrat d’assurance vous devrez vous acquitter d’une prime. Votre prime d’assurance vie est calculée en fonction de ce qui a été mentionné à la souscription. Vous pouvez décider du montant des primes à payer ainsi que de l’échelonnement. Ces primes peuvent augmenter en fonction de votre âge ou bien rester fixes. Les primes sont toujours versées sur le fonds de capitalisation (voir ci-dessous).
  • le coût de l’assurance : c’est la partie que retranche l’assureur pour payer le coût de fonctionnement de votre contrat (frais d’administration, frais d’assurance etc.). De plus, l’assureur retranchera également une taxe de 3,48% sur la somme versée au contrat. Selon les assureurs, cette taxe peut être assumée par l’organisme ou non.

Vous pouvez donc décider de payer des primes plus importantes que le coût de l’assurance + la taxe. Vos primes sont alors investies directement dans le fonds de capitalisation.

Le fonds de capitalisation d’une assurance vie universelle

Lorsque vous payez vos primes, elles sont déposées sur un compte de placement – appelé fonds de capitalisation – générant des intérêts. Ce compte grandit au fur et à mesure de vos paiements. Vous pouvez donc investir le montant de vos primes en placements et ces primes peuvent générer une croissance.

C’est un véritable compte d’investissement, vous gérez des placements avec rendements fluctuants et vous décidez vous-même de vos options de placement.

Exemple
Votre assureur vous fait payer 500 $ de coût d’assurance par an. Or, il vous permet de payer jusqu’à 1 500 $ de primes annuelles. Selon ce qui a été décidé pour la taxe sur la prime, vous pourriez par exemple placer 1 000 $ sur vos placements d’assurance vie universelle. Ces sommes sont libres d’impôt tant qu’elles ne sont pas retirées.

Si vous êtes un bon investisseur, la croissance de votre compte épargne peut payer votre coût d’assurance. Votre assurance vie ne vous coûte alors rien et vous faîtes croître un capital qui peut :

  • ou bien vous servir en cas de besoin de liquidités
  • ou bien être versé à vos proches en cas de décès.

Pour cela vous devrez disposer d’assez de fonds sur votre compte d’investissement pour payer la totalité du coût d’assurance.

Attention, les placements mis en avant lors de la souscription ne sont pas garantis ! Demandez à voir les projections des dernières années et des taux de rendement réalistes sur les différents supports de placement qui s’offrent à vous. Soyez prudent en demandant également le scénario le plus défavorable.

Un exemple de contrat d’assurance vie universelle

Sophie achète une assurance vie universelle avec une couverture de 200 000 $ qui lui coûte tout compris 700 $ par an. Elle peut investir jusqu’à 1 300 $ par an selon les modalités inscrites dans son contrat.

Sophie décide donc de payer les 700 $ annuels et de verser les 600 $ sur son fonds de capitalisation lui apportant un rendement net de 4% par an.

Au bout de 25 ans, Sophie aura près de 25 000 $ sur son fonds de capitalisation. Elle pourra dès lors l’utiliser pour payer l’intégralité de ses primes ou le dépenser.

Attention cependant, si le coût de l’assurance augmente chaque année, cela impacterait drastiquement le fonds de capitalisation de Sophie et pourrait même être un placement à taux négatif.

Quels sont les avantages d’une assurance vie universelle ?

Voici une liste des avantages non-exhaustifs d’une assurance vie universelle :

  • C’est un contrat souple, flexible et abordable.
  • L’assurance vie universelle offre de vraies options de placements et une fiscalité avantageuse.
  • Une fois le coût de l’assurance payé, vous pouvez investir vos primes sur les différents supports de placement. Vous pouvez accéder aux sommes et en disposer comme bon vous semble.
  • Vous n’avez pas d’impôts à payer tant que vos sommes restent sur le compte.
  • Vous pouvez payer le coût de l’assurance avec les gains générés sur vos placements.
  • Vous choisissez vos bénéficiaires en cas de décès.
  • Vous pouvez bénéficier de l’aide d’un conseiller financier à qui il faut demander une projection du coût de la prime et du coût de l’assurance sur toutes les prochaines années.

Qu’est ce qu’une assurance vie universelle avec valeur de rachat ?

Les contrats d’assurance vie universelle peuvent également offrir une valeur de rachat.

La valeur de rachat, c’est la somme que l’assuré peut toucher s’il décide de sortir de manière anticipée de son contrat d’assurance vie universelle ou bien de disposer d’une partie des fonds. Il s’agit le plus souvent d’un actif financier qui évolue avec le temps et qui est constitué du montant des primes cumulées, des intérêts générés auquel on retranche les frais de l’assureur.

La valeur de rachat de votre contrat d’assurance vie universelle est calculée dès la souscription du contrat. Elle peut varier dans le temps.

Les retraits pour bénéficier de liquidités réduisent la valeur de rachat. Vous pouvez sinon effectuer des avances sur votre police d’assurance vie universelle. C’est à dire que vous pouvez emprunter jusqu’à votre valeur de rachat, et celle-ci continue d’augmenter. C’est un prêt, vous devez rembourser les sommes avancées.

La fiscalité de l’assurance vie universelle

Vous n’avez pas à payer d’impôts sur les sommes investies tant qu’elles restent sur votre compte d’investissement. Si vous en retirez une partie, vous devrez en revanche payer des impôts dessus.

Votre assureur, lui, paye 15% d’impôts sur la plus value générée de vos placements dans votre fonds de capitalisation. Ces frais sont souvent calculés en amont et rajoutés au coût de l’assurance que vous avez à payer chaque année. Indirectement, vous les payez, donc.

L’assurance vie universelle : pour qui ?

L’assurance vie universelle est un produit complexe et est donc différent de l’assurance temporaire par exemple, permettant simplement le versement d’un montant forfaitaire avec franchise d’impôts en cas de décès prématuré de l’assureur.

Il est donc davantage fait pour :

  • des personnes ayant atteint les plafonds de cotisation au CELI (Compte d’épargne libre d’impôts) et au REER (Régime enregistré d’épargne retraite) et souhaitant un nouveau support de placement fiable
  • des investisseurs avisés, désireux de faire croître une épargne et un patrimoine.

L’assurance vie universelle est un produit qui correspond moins aux jeunes, désireux de financer une hypothèque en cas d’accident ou autre. Ce produit est davantage à considérer comme un vrai support de placement.

Combien coûte une assurance vie universelle ?

Si vous avez la cinquantaine, et que vous choisissez de souscrire un contrat d’assurance vie universelle d’une valeur de 100 000 $, vous aurez à payer en moyenne une prime d’assurance annuelle de 600 $ avec un coût d’assurance pouvant varier entre 300 et 600 $ selon les assureurs.

Le prix de l’assurance vie universelle dépend du montant de la prime et du coût de l’assurance. La prime est elle-même calculée en fonction de vos informations, du montant légué en cas de décès, des options souscrites etc. Il est donc très difficile de donner un montant indicatif.

Attention, dans le cas d’une assurance vie universelle le montant de la prime n’équivaut pas au coût total de l’assurance !

Quelles sont les meilleures assurances vie universelles au Québec ?

La plupart des grands assureurs québécois proposent des contrats d’assurance vie universelle. Vous trouverez par exemple :

  • l’assurance vie universelle Industrielle Alliance
  • l’assurance vie universelle Desjardins
  • l’assurance vie universelle Manuvie
  • l’assurance vie universelle BMO etc.

Magasinez les meilleurs contrats d’assurance vie en quelques secondes et obtenez une soumission sur-mesure.

Je compare

Annulation d’une assurance vie universelle : comment faire ?

Si vous souhaitez annuler votre contrat d’assurance vie universelle, vous recevrez la valeur de rachat nette de votre contrat liée à votre fonds de capitalisation.

Si vous résiliez votre contrat dans les premières années, de nombreux assureurs mettent en place des frais de résiliation ainsi que des frais de rachat.

Vous devrez payer des impôts (fédéraux et provinciaux) sur les sommes retirées.

Si vous avez désigné des bénéficiaires irrévocables à votre contrat d’assurance vie, vous devrez également au préalable obtenir leur accord.

Assurance vie universelle vs. temporaire ?

Vous trouverez ci-dessous un tableau montrant les principales différences entre les contrats d’assurance vie temporaire ou universelle.

Assurance vie temporaireAssurance vie permanente – vie entièreAssurance vie permanente – universelle
Contrats
  • Contrat d’assurance vie
  • Contrat d’assurance vie
  • Support de placement épargne avec valeur de rachat
  • Contrat d’assurance vie
  • Fonds de capitalisation avec option de placement
Options de placementnonouioui
DuréeProtections limitées dans le tempsProtection à vieProtection à vie
Cible
  • Personnes avec des moyens limités
  • Propriétaires d’une maison avec une hypothèque
  • Actionnaires d’entreprise
  • Tous les adultes souhaitant protéger leurs proches
  • Personnes ayant atteint les plafonds de leurs comptes d’épargne (REER, CELI etc)
  • Tous les adultes souhaitant protéger leurs proches
  • Personnes ayant atteint les plafonds de leurs comptes d’épargne (REER, CELI etc)
  • Investisseurs avisés
Notre avis Primes moins onéreuses mais qui peuvent augmenter par palier d’âge
Contrat facile à appréhender
Possibilité de transformer le contrat en assurance vie permanente
Pas de support de placement
Pas de montant versé si le décès survient après la période de garantie
Primes fixes au début du contrat
Valeur de rachat qui permet de bénéficier de liquidités en cas de besoin et de faire grandir une épargne
Protection à vie
Fiscalité avantageuse
Primes plus onéreuses
Contrat flexible, possibilité de décider du montant des primes, de l’échelonnement
Vrai support de placement avec fiscalité avantageuse
Possibilité de payer le coût de l’assurance avec les gains générés sur le fonds de capitalisation
Protection du contrat d’assurance à vie, versée aux proches en cas de décès
Produit complexe à appréhender
Assurance vie temporaire vs. assurance vie universelle

Pour en savoir plus sur l’assurance vie temporaire, consultez notre guide exclusif.

Notre avis d’expert avant de souscrire un contrat d’assurance vie universelle

  • Faîtes vous toujours conseiller ! Demander les projections favorables et défavorables des différents placements sur toutes les prochaines années.
  • Demandez à connaître les modalités de sortie si vous prenez la valeur de rachat.
  • N’oubliez jamais que vous devrez payer votre prime d’assurance ainsi que le coût de l’assurance, et que celui-ci peut-être variable ou fixe.
  • Si votre contrat vous coûte trop cher, décidez de passer en coût d’assurance fixe, ou bien d’amoindrir le montant à verser en cas de décès.

Sur le même thème

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis