Assurance invalidité hypothécaire : comparatif et soumissions

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-01-28

Saviez-vous que 1 Canadien sur 3 subit une période d’invalidité d’en moyenne 90 jours avant même les 65 ans. Au Canada, c’est donc près de 6 travailleurs sur 10 qui sont protégés avec une couverture d’assurance invalidité. Et pour cause, à moins d’avoir un porte-monnaie bien rempli, cette assurance vous offre une coussin financier au cas où vous deviez vous arrêter de travailler un moment pour cause d’invalidité.

Vous souhaitez savoir en quoi consiste exactement l’assurance invalidité hypothécaire, ce qu’elle couvre, et vers quel assureur se tourner ?

Dans ce guide exclusif, vous saurez tout sur l’assurance invalidité hypothécaire : admissibilité, caractéristiques, prix, comparaisons des offres et bien plus encore.

Quelle est la différence entre assurance invalidité hypothécaire et assurance invalidité ? 

Bien que très similaires, notamment par leurs noms, l’assurance invalidité et l’assurance invalidité hypothécaire sont bien deux couvertures distinctes avec leurs propres caractéristiques et objectifs. 

L’assurance invalidité

L’assurance invalidité assure la garantie d’un versement mensuel (une rente) libre d’impôt venant remplacer votre revenu et vous ainsi permet de vous protéger financièrement en cas d’accidents ou de maladies qui vous amèneraient à devoir arrêter, pendant une certaine durée,  votre travail. 

Là où l’assurance invalidité hypothécaire va vous protéger financièrement pour votre remboursement d’hypothèque, l’assurance invalidité vous versera une indemnisation que vous êtes libre d’utiliser pour couvrir n’importe quelles dépenses. 

L’assurance invalidité hypothécaire 

L’assurance invalidité hypothécaire est un complément à une couverture d’assurance déjà existante à laquelle vous avez souscrite, l’assurance vie hypothécaire. L’assurance vie hypothécaire permet le remboursement de votre prêt hypothécaire en cas de décès.

L’assurance invalidité hypothécaire, bien que complémentaire, n’en est pas moins importante car vous permet la garantie que vos versements mensuels pour votre hypothèque seront réglés dans le cas d’une invalidité d’au moins 60 jours. 

Quand on prend en compte que 1 Canadien sur 3 a une période d’invalidité d’en moyenne 90 jours avant même les 65 ans, l’assurance invalidité hypothécaire permet à de nombreuses personnes de ne pas se soucier des frais de leur remboursement hypothécaire et ainsi de se concentrer sur leurs soins et leur guérison. 

Obtenez les meilleures soumissions d’assurance hypothécaire du Québec en quelques clics.

J’y vais

Pourquoi prendre une assurance invalidité hypothécaire ? 

Une assurance invalidité hypothécaire n’est pas une obligation, même si elle vous sera automatiquement proposée par votre banque au moment de votre prêt. Elle est souvent complémentaire d’autres couvertures d’assurances, comme l’assurance vie hypothécaire.

Pourquoi souscrire ? L’assurance invalidité hypothécaire vous apportera la tranquillité de savoir que les primes mensuelles que vous devez pour rembourser votre prêt seront effectuées, même si vous êtes dans une incapacité de travailler et donc sans rentrée d’argent. 

La moitié des saisies hypothécaires au Canada sont dues à une incapacité de payer les primes à cause d’une soudaine invalidité de la part de la personne ayant le revenu principal du ménage, on peut donc considérer que l’assurance invalidité hypothécaire est une offre de couverture intéressante et avantageuse. 

De plus, retenez que les assurances invalidité hypothécaire individuelles offrent souvent des avantages remarquables, dépendant du prêteur, en voici les principaux. L’assurance invalidité hypothécaire individuelle :

  • prend en compte vos besoins familiaux
  • vous permet de magasiner parmi de nombreux assureurs spécialisés pour ce type de couverture
  • vous permet de profiter de l’expertise de conseiller en sécurité financière
  • vous permet de profiter de prix moins onéreux qu’avec une couverture collective
  • vous permet d’économiser en fonction de votre profession ou état de santé
  • vous permet de changer de prêteur sans renouveler l’assurance hypothécaire.

Combien coûte l’assurance hypothécaire pour invalidité ?

La tarification d’une couverture d’une assurance invalidité hypothécaire dépend de nombreuses variables : 

  • l’institution financière où vous souscrivez
  • le montant des versements hypothécaires mensuels que vous avez
  • le pourcentage de protection choisi
  • l’âge au moment où vous demandez l’assurance. 

Ce petit tableau vous permet de visualiser le prix d’une assurance invalidité hypothécaire et surtout de voir la différence de prix entre une assurance vie hypothécaire et une assurance vie invalidité hypothécaire.

SituationsRBCDesjardinsBMO
Eric, 45 ans, non-fumeur
Assurance vie hypothécaire pour un prêt de 150 000 $
47,42 $64,78 $22,32 $
Olivier et Marie, 30 ans, non-fumeur
Assurance vie et invalidité hypothécaire pour un prêt de 250 000 $
68,43 $90,57 $
(à 3,5% d’intérêt)
78,21 $
Jean et Carole, 53 ans, non-fumeur
Assurance vie et invalidité hypothécaire pour un prêt de 200 000 $
232,67 $272,17 $
(à 3,5% d’intérêt)
311,57 $
Prix assurance invalidité hypothécaire

Le meilleur qu’il vous reste à faire pour trouver l’assurance invalidité de votre choix est de comparer. 

Magasinez les meilleures assurances hypothécaires et économisez immédiatement.

Je compare

Quelles sont les meilleures assurances invalidité hypothécaire ? 

Il existe de nombreuses institutions proposant la couverture d’assurance invalidité hypothécaire. Ci-dessous, en voici quelques-unes avec leurs caractéristiques principales. 

InstitutionsCaractéristiques 
Assurance invalidité hypothécaire Desjardins
  • en cas d’invalidité due à un cancer, le versement est fait dès le premier jour de l’invalidité
  • il est possible d’assurer entre 10 % et 100 % de votre prêt
  • rembourse la portion assurée des versements périodiques jusqu’à 10 000 $/mois/adhérent
  • les prestations sont libres d’impôt.
Assurance invalidité hypothécaire BMO
  • versement hypothécaire selon le pourcentage de couverture choisi
  • jusqu’à concurrence de 3 000 $/mois/personne
  • choix du montant de la protection : soit 50 % ou 100 % de vos versements mensuels.
Assurance invalidité hypothécaire banque nationale
  • jusqu’à 50 % de remise sur les primes de la 1e année
  • montant assuré allant jusqu’à 3 000 $/mois.
Tableau exemples d’assurance invalidité hypothécaire

Comment est calculée la prime d’assurance invalidité hypothécaire ?

La prime est calculée majoritairement en fonction du paiement mensuel de l’assuré (vis-à-vis du  remboursement de son prêt). 

La prime va aussi dépendre de votre âge, profession, votre état de santé (le statut fumeur ou non-fumeur notamment). L’assureur ou l’institution financière calcule donc un risque, et plus ce risque sera grand, plus la prime sera élevée. 

Prenons l’exemple de l’assurance invalidité hypothécaire BMO, ce petit tableau est très parlant sur la prime d’assurance invalidité hypothécaire :

Montant de l’emprunt Montant des primes mensuelles de prêtÂge de l’emprunteur Assurance vie hypothécaire couverture 100% Assurance invalidité hypothécaire couverture 100%Total versement pour assuranceMontant total du versement de la prime mensuelle
250 000 $830 $40 ans50,00 $21,12 $71,12 $901,12 $
Tableau exemple de prix pour l’assurance invalidité hypothécaire bmo

En ce qui concerne la RBC, voici comment la prime d’assurance invalidité hypothécaire est calculée :

Aurore a un versement hypothécaire de 1 000 $ par mois, elle a 35 ans. Elle versa 1,79 $ par tranche de 100 $. LA RBC a établi un tableau de prime selon l’âge par tranche de 100 $ de versement hypothécaire. Isabelle paiera donc 17,9 euros d’assurance invalidité hypothécaire.

Obtenez les meilleures soumissions d’assurance hypothécaire du Québec en quelques clics.

J’y vais

A qui s’adresse l’assurance hypothécaire pour invalidité ? 

Il existe certains critères d’admissibilité pour souscrire à la couverture d’assurance invalidité hypothécaire. Majoritairement, ces critères varient selon les institutions et leurs propositions de couverture, on peut prendre certains exemple : 

Institutions Conditions d’admissibilité 
Assurance invalidité hypothécaire Desjardins
  •  être résident canadien
  • être emprunteur ou caution de l’emprunteur
  •  être âgé de 64 ans ou moins avoir adhéré à l’assurance vie hypothécaire.
Assurance invalidité hypothécaire TD
  •  être résident canadien avoir entre 18 et 55 ans 
  •  avoir souscrit à l’assurance vie hypothécaire.
Assurance invalidité hypothécaire BMO
  •  avoir entre 18 ans et 65 ans
  •  être résident canadien 
  •  fournir une réponse satisfaisante à deux questions simples sur votre état de santé
  •  occuper activement un emploi.
Assurance invalidité hypothécaire BNC
  •  avoir adhéré à l’assurance vie
  •  avoir entre 18 et 64 ans
  •  agir à titre d’emprunteur/co-emprunteur/d’endosseur/de personne qui garantit un prêt
  •  avoir effectué un travail rémunéré pour un emploi totalisant au moins 60 heures au cours des 4 dernières semaines
  •  travailleur autonome : avoir généré des revenus bruts d’au moins 10 000 $ au cours de la dernière année financière précédant la signature de la demande.
Tableau exemples condition d’admissibilité à l’assurance invalidité hypothécaire selon différentes institutions

À quoi dois-je faire attention dans mon contrat d’assurance invalidité hypothécaire ? 

Avant de choisir votre couverture d’assurance invalidité hypothécaire, vous devez vous pencher sur quelques points pour être sûr de faire le meilleur choix. Voici les points sur lesquelles vous devez vous pencher : 

  • la définition même du mot invalidité 
  • le délai d’attente
  • l’occupation habituelle
  • la durée des prestations
  • le remboursement des primes.

La définition même du mot invalidité 

Prenez garde car la définition même que donne votre assureur au mot invalidité peut varier et c’est le critère le plus important car c’est cela qui va déterminer les conditions de vos indemnisations.

Regardez bien chaque exclusions selon les contrats d’assurance d’invalidité hypothécaire proposés. 

Le délai d’attente ou délai de carence

Le délai de carence constitue le point de départ des jours à attendre après que soit survenu votre invalidité pour recevoir votre premier versement d’assurance invalidité hypothécaire.

Dans la majorité des institutions ce délai correspond à 90 jours, mais ce n’est pas une vérité absolue ! Certains assureurs vous permette d’ailleurs de choisir entre différents délais de carence. Plus long est le délai observé, moins chère est votre prime. Pensez à regarder attentivement cette clause car vous pourrez même l’adapter et la négocier. Plus votre délai de carence est long, moins votre assurance invalidité hypothécaire sera élevée.

L’occupation habituelle 

Point très important sur lequel s’attarder ; l’occupation habituelle. Attention, il faut bien s’orienter vers une assurance valorisant votre expérience au terme de cette clause. 

Prenons un exemple : votre assureur a déterminé la clause d’occupation habituelle à 12 mois dans votre contrat d’assurance invalidité hypothécaire. Cela signifie qu’une fois ces 12 mois passés, vous devez travailler, quoi que soit votre travail : si vous pouvez exercer le métier de secrétaire alors que vous êtes plombier, vous serez quand même déclaré apte à travailler et donc vous ne toucherez plus votre indemnisation. 

Dans le contrat, pensez à bien exclure ces possibilités d’exercer un métier qui n’est finalement, pas le votre.

La durée des prestations 

Dans la plupart des institutions financières cette clause est de 24 mois. Mais elle peut être modifiable et négociable, pensez à jeter un œil et à en parler avant la signature du contrat !

Le remboursement des primes

Bonus rare, mais existant : certains assureurs peuvent permettre selon votre contrat d’assurance invalidité hypothécaire de rembourser les primes à la fin de votre contrat d’assurance. 

Est-il possible d’annuler son assurance invalidité hypothécaire ? 

Il est tout à fait possible d’annuler son assurance invalidité hypothécaire, car elle est combinée avec l’assurance vie hypothécaire.

Si vous ne payez pas votre prime dans une période de 30 jours après la date fixée, l’assurance va le plus souvent, automatiquement s’annuler. 

Pour annuler votre assurance vie hypothécaire et donc l’assurance invalidité hypothécaire vous pouvez aussi directement joindre votre institution et faire part de votre souhait. 

Sachez de plus qu’il n’y a aucune pénalité ni frais pour l’annulation de votre contrat d’assurance invalidité hypothécaire.

Comment obtenir une soumission d’assurance invalidité hypothécaire ? 

Pour obtenir une soumission d’assurance hypothécaire, comparez en quelques secondes les meilleures offres existantes sur le marché avec notre comparateur :

Magasinez les meilleures assurances hypothécaires et économisez immédiatement.

Je compare

Pour obtenir une soumission d’assurance invalidité hypothécaire auprès d’une institution précise, prenez contact directement avec l’assureur qui propose le contrat que vous avez choisi. Vous ne pourrez pas choisir entre plusieurs offres d’assurance hypothécaire.

Après la constitution d’un dossier, vous aurez une première date fixe pour payer votre première prime, et votre couverture débutera.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis