Quels FNB choisir en 2022 ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2022-03-14

Les FNB - Fonds Négociés en Bourse - connaissent un engouement important de la part des investisseurs à la recherche de placements en gestion passive, aux frais réduits et au rendement attractif.

Mais qu’est-ce qu’un fonds négocié en Bourse et quels sont ses principales caractéristiques et avantages ? Quel est son rendement ?

Découvrez les meilleurs FNB sur lesquels investir en 2022 ainsi que des explications sur leur fonctionnement.

FNB : ce qu’il faut retenir

  • Un FNB permet d'investir sur un panier de valeurs ou sur un indice boursier ou un secteur d'activité.
  • Les FNB sont cotés en Bourse comme des actions. Leur prix peut donc varier selon l'offre et la demande.
  • Les frais de gestion des FNB sont compétitifs.
  • L'investissement sur FNB peut se faire avec un courtier en Bourse ou un robot de trading.
  • Il existe des FNB inverse et des FNB à effet de levier.

Qu’est-ce qu’un Fonds Négocié en Bourse ?

Un fonds négocié en Bourse ou FNB est un panier de titres qui se négocie de la même manière qu’une action, sur une place boursière. Ils sont généralement utilisés par les investisseurs qui souhaitent diversifier leurs placements en ne négociant qu’un seul et même produit.

Pour investir sur un fonds négocié en Bourse, nous vous recommandons de faire appel à un robot conseiller qui se chargera de réaliser les meilleurs investissements selon votre profil.

Avant d'investir dans des fonds, prenez le soin d'identifier votre profil investisseur, votre horizon de placement et votre aversion au risque.

Plateforme d'investissementType d'actifs disponiblesFrais moyensHorizon d'investissementProfil d'investisseur recommandéSoumission
Gestionnaire de portefeuille
  • Obligations
  • Titres d’emprunts
  • Actions en Bourse
  • Fonds
3% en moyenneMoins d'un anPrudent ou conservateurJ'investis
Robot-conseiller
  • Actifs du marché monétaire
  • Actions en Bourse
  • Obligations
  • Fonds
  • Crypto-monnaies
0.35% en moyenneDe 1 à 3 ansEquilibréJ'investis
Plateforme de courtage
  • Actions
  • Crypto-monnaies
  • Fonds
0.49% en moyennePlus de 3 ansDynamique ou croissanceJ'investis
avec XTB
Les intermédiaires pour placer son argent

Quels sont les différents types de FNB ?

Il existe plusieurs types de FNB dont la composition et le fonctionnement sont variables. 

Type de FNBCaractéristiques
FNB indiciel
  • Suit un indice de référence
  • Propose une gestion passive
  • Propose des frais bas
FNB à rendement inverse
  • Propose le rendement inverse de celui de l'indice de référence
  • Est plus risqué sur le moyen et long terme
FNB à effet de levier
  • Suit un indice de référence
  • Augmente la taille de la position et le niveau de gain/perte
FNB à effet de levier inverse
  • Propose le rendement inverse de celui de l'indice de référence
  • Augmente la taille de la position et le niveau de gain/perte
Caractéristiques des différents FNB
  • Les FNB indiciels : il s’agit de fonds dont l’objectif est de suivre un indice de référence comme un indice boursier ou un indice sectoriel. Ici, le gestionnaire d’un indice FNB indiciel ne peut pas maximiser le rendement de ce fonds qui se contente de suivre et de répliquer les performances d’un indice de référence. Il s’agit donc d’une gestion passive qui offre l’avantage de frais moins importants.
  • Les FNB à rendement inverse : ils ont pour objectif de donner le rendement inverse de celui de l’indice suivi quotidiennement. Mais ces FNB présentent l’inconvénient de montrer parfois des écarts forts avec l’inverse du rendement de l’indice sur des périodes de plus d’une journée.
  • Les FNB à effet de levier : ces fonds sont réservés aux investisseurs les plus expérimentés car ils amplifient les mouvements de l’indice à la hausse mais aussi à la baisse. Le levier a pour objectif de proposer un multiple du rendement quotidien de l’indice de référence mais peut aussi entraîner un multiple des pertes. Le FNB à levier est donc risqué et doit être utilisé avec prudence.
  • Les FNB à effet de levier inverse : comme leur nom l’indique, ces fonds sont une sorte de combinaison des fonds à rendement inverse et des fonds à effet de levier. Ils sont donc également conseillés pour les investisseurs avertis uniquement. Ils ont ainsi pour objectif de réaliser quotidiennement un multiple inverse du rendement de l’indice de référence. 

Comment fonctionne un FNB ?

Les fonds négociés en Bourse fonctionnent à la fois comme des fonds indiciels et comme des actions en Bourse. Ils sont en effet cotés sur le marché financier tout comme les titres boursiers et bénéficient d’une grande liquidité. Ils proposent en parallèle une diversification intéressante avec une représentation fiable du marché et un ratio de frais de gestion faible.

En définitive, les FNB sont des instruments de placement populaires car efficaces qui permettent de profiter d’une exposition idéale. Rappelons en effet qu’il est important, en matière d’investissement, de bien répartir ses actifs et que la diversification d’un portefeuille permet de se protéger contre la chute d’un titre boursier.

L’un des principaux atouts du fonds négocié en Bourse est donc qu’il permet d’investir non pas sur une mais sur plusieurs valeurs en une seule et même opération. Les FNB sont ainsi intéressants en termes de répartition mais aussi d’efficacité fiscale.

Quels sont les meilleurs FNB en 2022?

FNB Composition FNB Rendement annuel Frais de gestion
FNB BMO Vente d’options de vente d’actions américaines100% Actions7.71%0.65%
FNB Vanguard
Retirement Income ETF
49.33% Actions
50.65% Obligations
0.02% Réserve à court terme
3.87%0.32%
FNB Desjardins Disnat IR Indice Canada faible en Co2100% Actions2.17%0.15%
FNB RBC iShares S&P/TSX Capped Energy Index100% Actions83.80%0.55%
FNB Banque Nationale Indc Mstar BanqNatl Qbc CI98.87% Actions
1.01% Unités de fiducies
0.14% Espèces
17.22%0.57%
Meilleurs Fonds Négociés en Bourse

Comment choisir les FNB de votre portefeuille ?

Il existe un nombre très important de FNB sur le marché, dont la composition, le risque et le rendement peuvent varier. Pour choisir les FNB qui vont constituer votre portefeuille, voici les éléments que vous devez vérifier :

  • Le ratio des frais de gestion ou RFG : ce ratio permet de définir le coût de la gestion du FNB et a donc un impact sur le rendement de celui-ci. D’une manière générale, les fonds bon marché sont souvent ceux qui rapportent le meilleur rendement.
  • La construction de l’indice et ses actifs sous-jacents : la composition des FNB va déterminer leur niveau de risque mais aussi leur possibilité de performance. Vérifiez donc systématiquement la composition des fonds avant d’investir.
  • Les commissions d’achat et de vente : le prix qu’il est nécessaire de payer pour acheter et vendre les FNB varie également selon le courtier. Ces commissions sont surtout importantes pour les investisseurs à court terme qui investissent de manière régulière et impactent moins les investisseurs à long terme investissant une somme importante sans y toucher.
  • Les écarts entre les cours acheteurs et les cours vendeurs : de la même manière que les actions, les FNB subissent des transactions quotidiennes sur le marché boursier. On peut ainsi consulter le prix maximum qu’un acheteur est prêt à payer et le prix minimum auquel un vendeur est prêt à vendre. Les coûts d’exécution de la transaction sont donc fonction de l’écart entre ces deux prix.
  • La prime ou le rabais : la valeur liquidative par part ou VLPP d’un FNB correspond à la valeur totale des titres divisée par le nombre de parts en circulation. Elle est différente du prix en Bourse du FNB. Or, lorsque le prix en Bourse d’un FNB est plus élevé que sa VLPP, le FNB se négocie à prime puisqu’on le paye plus cher que sa valeur réelle. Inversement, on parle d’une négociation à rabais puisqu’on le paye moins cher que sa valeur réelle.

Avant d'investir dans des fonds, prenez le soin d'identifier votre profil investisseur, votre horizon de placement et votre aversion au risque.

Plateforme d'investissementType d'actifs disponiblesFrais moyensHorizon d'investissementProfil d'investisseur recommandéSoumission
Gestionnaire de portefeuille
  • Obligations
  • Titres d’emprunts
  • Actions en Bourse
  • Fonds
3% en moyenneMoins d'un anPrudent ou conservateurJ'investis
Robot-conseiller
  • Actifs du marché monétaire
  • Actions en Bourse
  • Obligations
  • Fonds
  • Crypto-monnaies
0.35% en moyenneDe 1 à 3 ansEquilibréJ'investis
Plateforme de courtage
  • Actions
  • Crypto-monnaies
  • Fonds
0.49% en moyennePlus de 3 ansDynamique ou croissanceJ'investis
avec XTB
Les intermédiaires pour placer son argent

Les FNB aux frais de gestion bas sont souvent ceux ayant le meilleur rendement.

Comment acheter des FNB ?

L’achat et la vente de FNB se font de la même manière que l’achat et la vente d’actions en Bourse. Il vous suffit de posséder un compte permettant de réaliser des investissements boursiers et de passer vos ordres de Bourse parmi les ordres suivants :

  • L’ordre au cours du marché : il s’exécute rapidement et sans contrôle sur le prix d’exécution.
  • L’ordre à cours limite : il définit le cours auquel l’ordre est exécuté mais son exécution n 'est pas garantie.
  • L’ordre stop ou stop avec limite : il permet de limiter les pertes et de protéger les gains.

Plusieurs plateformes de courtiers en ligne vous permettent de réaliser des investissements sur les FNB comme QTrade courtage en ligne qui propose également un robot de trading.

Quelles sont les caractéristiques des FNB ?

Les fonds négociés en Bourse sont composés de la même manière que l’indice boursier qu’ils suivent. Leur évolution haussière ou baissière est donc identique à celle de l’indice. 

Il existe des FNB qui représentent les indices boursiers internationaux, d’autres qui représentent des secteurs financiers. Tous les styles de gestion sont possibles avec ces fonds.

Les FNB ressemblent souvent aux fonds de gestion active à la différence qu’ils ne sont pas administrés par un analyste qui chercherait à acheter des titres au fort potentiel. Ils se basent davantage sur la conviction qu’une sélection manuelle d’actifs ne peut pas battre sur le long terme la performance d’un indice. C’est aussi pour cette raison que les FNB offrent des frais d’administration plus bas que ceux des fonds de placement.

Toutefois, un FNB peut être géré activement ou passivement mais les fonds indiciels dont la gestion est passive sont encore majoritaires sur le marché. 

Investir dans des FNB : quels risques ?

L’investissement sur les fonds négociés en Bourse est également un investissement à risque. Voici les principaux risques de ces FNB :

  • Risques sur les actifs sous-jacents : le panier d’actifs sous-jacents qui compose le FNB présente bien entendu des risques pour l’investisseur. Par exemple et en ce qui concerne les obligations, il existe un risque de crédit, de défaillance ou de taux d’intérêt. 
  • Risques de marché : de la même manière, les actifs sous-jacents d’un FNB voient leur valeur varier avec une volatilité variable selon l’indice ou le secteur reflété. Plus la volatilité est élevée et plus le risque sera accru.
  • Risques de liquidité : rappelons ici que la  liquidité d’un FNB est en réalité la liquidité de ses actifs sous-jacents. Or, plus la liquidité d’un FNB est importante, moins l’écart entre le prix vendeur et le prix acheteur est important.
  • Risques d’écart de suivi : bien que les FNB indiciels devraient proposer un rendement identique à celui de l’indice suivi, ils n’y parviennent pas toujours. Cette différence entre le rendement obtenu par l’investisseur et celui de l’indice de référence est appelé “écart de suivi” et est principalement dû aux frais.
  • Risques de différences de valeur : enfin et étant donné que les FNB sont des actifs négociés en Bourse, leur valeur de marché à un moment donné ne reflète pas forcément la valeur exacte de ses actifs sous-jacents.

Investir dans des Fonds Négociés en Bourse : combien ça coûte ?

La plupart du temps, le représentant d’un FNB ne facture pas de commission de suivi annuelle et les frais de gestion des ces fonds ne dépassent que très rarement les 1% par an. C’est d’ailleurs l’un des plus grands avantages des FNB.

Les frais de transaction sont généralement inclus dans les frais de gestion des fonds communs de placement alors que le FNB est géré en Bourse. Il est donc nécessaire de payer ici des commissions sur la vente et l’achat des différents titres.

Si certains FNB absorbent les frais de transaction, les frais sont généralement en moyenne de 10 $ par transaction. S’il sont relativement faibles, ces frais doivent être pris en compte dans le calcul de la rentabilité possible d’un FNB.

A cause de ces différents frais, il est plus judicieux d’utiliser les FNB en tant que véhicules d’épargne à long terme plutôt qu’à court terme avec une multitude de transactions plus petites.

Quel rendement espérer d’un FNB ?

Le rendement d’un fonds négocié en Bourse va varier selon les profits réalisés par le fonds et ses actifs. Parmi les distributions versées aux investisseurs, on trouve notamment :

  • Les distributions d’intérêts : lorsque le FNB réalise des investissements dans des obligations.
  • Les distributions de dividendes : lorsque le FNB investit sur des actions qui versent des dividendes (attention ! Toutes les actions en Bourse ne proposent pas de dividende).
  • Les distributions de gain en capital : lorsque le FNB vend des placements pour un montant plus élevé que son prix d’achat.

L’argent est versé directement sur le compte de l’investisseur qui décide seul de ce qu’il souhaite en faire.

En cas de retrait, la fiscalité va dépendre du véhicule de placement choisi par l'investisseur.

Avant d'investir dans des fonds, prenez le soin d'identifier votre profil investisseur, votre horizon de placement et votre aversion au risque.

Plateforme d'investissementType d'actifs disponiblesFrais moyensHorizon d'investissementProfil d'investisseur recommandéSoumission
Gestionnaire de portefeuille
  • Obligations
  • Titres d’emprunts
  • Actions en Bourse
  • Fonds
3% en moyenneMoins d'un anPrudent ou conservateurJ'investis
Robot-conseiller
  • Actifs du marché monétaire
  • Actions en Bourse
  • Obligations
  • Fonds
  • Crypto-monnaies
0.35% en moyenneDe 1 à 3 ansEquilibréJ'investis
Plateforme de courtage
  • Actions
  • Crypto-monnaies
  • Fonds
0.49% en moyennePlus de 3 ansDynamique ou croissanceJ'investis
avec XTB
Les intermédiaires pour placer son argent

Investir dans des FNB : quel profil ?

Si les fonds négociés en Bourse sont accessibles à tous les investisseurs, particuliers ou professionnels, ils ne correspondront pas à tous les profils. Le FNB est idéal pour le type d’investisseur suivant :

  • Investisseur qui envisage une stratégie de placement à long terme ;
  • Petits épargnants ou gros investisseurs ;
  • Investisseur qui ne souhaite pas gérer lui-même la composition de son portefeuille.

De la même manière, le profil de l’investisseur va avoir un impact sur le choix du FNB en fonction du ratio risque/rendement de ce dernier.

  • Investisseur prudent : les investisseurs avec une forte aversion au risque privilégieront les FNB composés d’une majorité d’actifs à revenu fixe comme les obligations.
  • Investisseur actif : les investisseurs visant la performance et étant prêt à s'exposer à davantage de risques pourront opter pour des FNB composés de valeurs de croissance plus volatiles comme les actions.

FNB : quels secteurs d’investissement ?

Si certains FNB indiciels se contentent de suivre un indice boursier, les FNB sectoriels représentent un secteur d’activité précis. Voici notamment les secteurs qui peuvent être représentés par ces fonds :

  • Secteur de la technologie : il concerne les entreprises de produits électroniques, de logiciels ou des technologies de l’information. Il s’agit d’un secteur considéré comme un secteur de croissance.
  • Secteur des soins de santé : il comprend un large choix d’industries allant des sociétés de biotechnologie aux sociétés de gestion des hôpitaux et bien d’autres encore. Il s’agit d’un secteur de croissance mais aussi d’un secteur défensif.
  • Secteur des services financiers : il est composé d’entreprises et d’institutions proposant des services financiers aux entreprises et aux particuliers comme les banques, les assureurs ou les fonds d’investissement. Leur performance est étroitement liée à la croissance économique.
  • Secteur immobilier : ce secteur comprend les sociétés qui investissent dans l’immobilier résidentiel, industriel ou commercial. On trouve beaucoup d’actions à dividende au sein de ce secteur.
  • Secteur de l’énergie : il intègre les entreprises de production et de fourniture d’énergie qui génère des revenus en fonction du cours des principales matières premières énergétiques. On y trouve aussi des FNB propres qui misent sur les énergies vertes et renouvelables.
  • Secteur des matériaux : il comprend les sociétés minières, de raffinage, chimiques, forestières et autres sociétés de découverte et de développement des matières premières. Il s’agit d’un secteur cyclique.
  • Secteur de la consommation discrétionnaire : il correspond aux biens et services non-essentiels pour les consommateurs comme les vêtements ou les médias. 
  • Secteur des produits industriels : on y trouve les entreprises de construction, de machines, de fabrication, de défense ou d’aérospatiale. Sa performance est étroitement liée à celle du secteur industriel.
  • Secteur des services publics : il comprend les sociétés d’électricité, gaz et eaux ainsi que les fournisseurs intégrés et est considéré comme un secteur d’avoirs à long terme et défensif.
  • Secteur des produits de consommation de base : il comprend les entreprises d’aliments, de boissons ou de produits essentiels et est un secteur défensif.
  • Secteur des télécommunications : enfin, ce secteur comprend les distributeurs de câbles, les fournisseurs de services Internet ou de services sans fil, les sociétés de satellites ou autres. Sa volatilité est souvent importante.

Quelle fiscalité sur les FNB ?

Il est nécessaire de déclarer les gains perçus par le biais des FNB sur votre déclaration de revenu annuelle. Les gains qui sont imposés sont :

  • Les gains en capital
  • Les distributions de dividende ou d’intérêt.

Cependant, les investissements dans les FNB réalisés à l’aide d’un régime enregistré d'épargne retraite ou d’un FERR ne sont pas imposés tant qu’aucun retrait d’argent n’est effectué sur le compte. Le CELI ou compte d’épargne libre d’impôt vous permet quant à lui de ne pas être imposé sur ces gains même si vous retirez de l’argent.

Tout retrait d'un REER ou d'un FEER durant la période du versement des contributions est assujetti à la retenue d'impôt, selon le barème ci-dessous :

Les taux actuels

Montant du retraitImpôt fédéral sauf QuébecImpôt fédéral au Québec Impôt provincial au Québec
Jusqu'à 5000 $10 %5 %15 %
De 5001 $ à
15 000 $
20 %10 %15 %
Au-delà de15 000 $30 %15 %15 %
Imposition des retraits REER et FEER

FNB vs. Fonds commun : que choisir ?

Il existe plusieurs grandes différences entre le FNB et le fonds commun dont voici le détail :

Caractéristique FNB Fonds Commun
Mode de gestion PassiveActive avec un gestionnaire d’actifs
CoûtRatio des frais de gestion inférieur à 1%Ratio des frais de gestion de 2% à 3%
Cotation sur le marchéOuiNon
Cotisations automatiquesSeulement avec certains robots conseillersOui
Différences entre FNB et Fonds Commun

Quelles alternatives aux FNB pour investir ?

Les FNB ne sont pas les seules solutions pour réaliser des investissements sur les marchés. Vous pouvez en effet investir dans d’autres instruments comme :

  • Les actions et obligations
  • Les ETF
  • Les FCP
  • Les crypto monnaies
  • Les matières premières
  • Les robots conseillers
  • L’immobilier.

Pour comprendre les différents placements et les options d'investissement s'offrant à vous, consultez notre sommaire détaillant comment investir au Canada.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis