L’assurance maladie au Québec – Tout savoir

antoine fruchard Antoine Fruchard  mis à jour le 2020-10-19

L’assurance maladie au Québec est gérée par une institution publique, la RAMQ. Celle-ci s’occupe aussi de l’assurance de médicaments.

Le système de l’assurance maladie au Québec peut paraître compliqué, c’est pourquoi nous avons réalisé ce guide sur les rouages de l’assurance maladie.

Nous avons dressé un panorama complet de l’offre existante au Québec, entre le régime de la RAMQ, l’assurance collective et l’assurance médicament privé individuelle. Bonne lecture !

Comment fonctionne l’assurance maladie au Québec ?

L’assurance maladie au Québec est gérée par un organisme : la RAMQ, c’est à dire la régie de l’assurance maladie du Québec qui s’occupe :

  • du régime public d’assurance maladie
  • du régime public d’assurance médicament
  • et de 40 programmes d’aides et de soutiens (programmes d’aides auditives, visuelles etc.)

Si vous êtes admissible à ce régime public, vous êtes couverts pour la plupart de vos frais de santé à condition d’obtenir au préalable votre carte d’assurance maladie, la carte Soleil.

>> Pour en savoir plus, consultez notre guide complet sur les services de la RAMQ.

Le système de soins de santé public proposé par le biais de la RAMQ est financé par l’Etat et donc les impôts.

En principe, pour bénéficier de la couverture de la RAMQ vous devez être :

  • résident du Québec
  • totaliser une absence de moins de 183 jours par année civile.

Pour bénéficier de la RAMQ, il ne faut donc pas obligatoirement que vous soyez natif du Québec. Les résidents temporaires peuvent également y avoir droit.

La plupart des québécois sont donc éligibles à l’assurance maladie publique. En revanche, tous ne l’utilisent pas. Le régime québécois est un régime hybride visant à permettre à tous l’accès à des soins de santé abordables sans pour autant plomber les ressources de l’Etat.

Les personnes ayant accès à une assurance collective par exemple, ou à celle de leur conjoint ont du coup l’obligation d’y adhérer.

Si vous n’avez pas d’assurance collective mais que vous souhaitez être davantage couvert que ce que rembourse la RAMQ, vous pouvez souscrire une assurance privée individuelle.

Comparez les meilleures assurances santé du Québec en quelques secondes.
Anonyme et gratuit.

Je compare !

Quelles sont les limites de la RAMQ ?

La RAMQ couvre la plupart des frais de santé cependant, elle ne couvre pas :

  • certains médicaments d’ordonnance
  • les soins dentaires des personnes de plus de dix ans, ou ne recevant pas de prestations. Pour en savoir plus consultez notre guide sur l’assurance dentaire.
  • les soins optiques, les tests de vue
  • la médecines alternatives (chiropraticiens, massothérapeutes, physiothérapistes, acupuncteurs, ostéopathes etc.)
  • les consultations de psychologues
  • les services de laboratoire hors hôpital
  • les traitements de varices par injection dans des cabinets privés
  • la chirurgie esthétique
  • certains services de podiatrie
  • les bandages, attelles, et autres fournitures médicales.

Les alternatives à la RAMQ

Ces frais là peuvent donc être couverts de plusieurs manière :

Qui plus est, il faut parfois observer un délai d’attente avant de bénéficier des services de la RAMQ. Les nouveaux résidents devront par exemple attendre jusqu’à trois mois pour recevoir leur carte assurance maladie valide.

Les différents régimesAssurance maladie publique RAMQAssurance collectiveAssurance individuelle privée
CoûtContribution au paiement des soins sauf certains assurés sans fraisPrime mensuelle (payée par l’employeur et l’assuré), franchise et coassurancePrime mensuelle payée intégralement par l’assuré
Obligation d’y souscrireOui, si pas de régime privéOuiNon
CouvreTous les frais de santé de base mais exclut les frais optiques, dentaires, de médecine alternatives de psychologie etc.Dépend des couvertures mais a minima la même chose que la RAMQ. Peut couvrir l’intégralité de vos frais de santé.Dépend des couvertures mais a minima la même chose que la RAMQ. Peut couvrir l’intégralité de vos frais de santé.
S’adresseA tous ceux n’ayant aucun régime privé notamment :
– les bénéficiaires d’une aide financière et leurs enfants
– les travailleurs autonomes
– les plus de 65 ans etc.
Aux salariés d’entreprises privées.– Aux plus de 65 ans souhaitant une couverture plus importantes
– Aux travailleurs autonomes etc.
L’assurance maladie au Québec

Les différents régimes d’assurance maladie privée

Pour être couverts davantage que ce que propose la RAMQ vous pouvez donc :

  • adhérer à une assurance collective si vous y avez accès
  • souscrire vous même une assurance individuelle.

L’assurance collective en bref

L’assurance collective est l’assurance proposée par votre employeur ou celle de votre conjoint. SI vous y avez accès, c’est à dire que vous remplissez les critères d’admissibilité énoncés par votre employeur – ancienneté, type de contrat, minimum de salaire etc.), vous avez l’obligation d’y adhérer et d’y faire adhérer également votre conjoint et vos enfants s’ils n’en ont pas.

La seule option pour ne pas adhérer à une assurance collective que votre employeur vous proposerait serait de montrer que vous êtes déjà rattaché à l’assurance collective de votre conjoint.

Vous ne pouvez pas avoir deux assurances collectives.

L’assurance collective fonctionne comme suit :

  • l’employeur signe un contrat cadre avec l’assureur énonçant les couvertures
  • vous vous y affiliez en choisissant les couvertures que vous souhaitez
  • le paiement de la prime mensuelle est en partie prise en charge par votre employeur, et déduite directement de votre fiche de paie.

Les assurances collectives sont souvent assez avantageuses. Elles ne demandent notamment pas d’examen médical au préalable ce qui permet à quiconque d’être accepté sans tenir compte d’éventuelles conditions médicales préexistantes etc.

Ces couvertures sont assez onéreuses mais un pourcentage conséquent est pris en charge par l’employeur. Les salariés s’acquittent donc d’une prime mensuelle allant généralement de 50 $ à 200 $ par mois en fonction des couvertures choisies et des ayant-droits rattachés au contrat.

L’assurance santé individuelle

Vous partez à la retraite, vous n’avez pas accès à un régime privé, vous êtes travailleur autonome et vous souhaitez être couvert pour l’intégralité de vos frais de santé ? Vous pouvez souscrire une assurance santé individuelle. Cette assurance santé vient en remplacement de l’assurance maladie de la RAMQ ou bien d’une assurance collective et vous couvre pour vos dépenses médicales que vous pourriez engager sur l’année civile.

Les assureurs peuvent au préalable bien spur vous demander un examen médical et appliquer certains critères d’admissibilité. Les assurances individuelles peuvent couvrir, en plus des services de base couverts par la RAMQ :

  • l’intégralité de vos médicaments sur ordonnances et services en pharmacie
  • les soins dentaires
  • les soins optiques
  • les soins infirmiers à domicile
  • la médecine alternative etc.

Les remboursements s’effectuent généralement à hauteur d’un certain pourcentage défini dans le contrat jusqu’à hauteur d’un plafond maximal décidé pour l’année civile.

Comparez les meilleures assurances santé du Québec en quelques secondes.
Anonyme et gratuit.

Je compare !

Les autres types d’assurances maladies

En parallèle des régimes classiques d’assurance maladie pour les soins quotidiens, vous pouvez également souscrire des régimes de prévoyance comme :

  • les assurances maladies graves pour payer votre hypothèque et protéger votre épargne si vous êtes diagnostiqués d’un cancer, une maladie d’Alzheimer ou autre maladie grave énoncée dans le contrat d’assurance.
  • les assurances invalidité pour recevoir un paiement mensuel de la part de votre assureur si vous ne pouvez vous rendre au travail.

L’assurance médicament : les particularités

Au Québec, avoir une assurance médicament est obligatoire qu’elle soit fournie par la RAMQ ou par un régime privé. L’assurance médicament de base de la RAMQ couvre les services en pharmacie et les médicaments sous ordonnance à condition que vous vous acquittiez :

  • du paiement de votre prime annuelle pour bénéficier de l’assurance médicament de la RAMQ jusqu’à 648 $ en fonction de vos revenus)
  • de la franchise au premier paiement de médicaments du mois
  • d’un pourcentage, la coassurance, équivalent à 37% du reste de la facture à laquelle la franchise est retranchée.

Les assurances médicaments privées vous proposent le plus souvent de prendre à leur charge cette franchise et cette coassurance moyennant le paiement d’une prime mensuelle et couvrent souvent davantage de médicaments sur ordonnances que ne le fait la RAMQ.

Pour résumer :

Assurance privée de médicament – Assurance collective Assurance maladie privée – Complément de la RAMQAssurance publique de médicament de la RAMQ
CoûtSupportés par l’assureurSupportés par l’assureurSupportés par la RAMQ
Souscription obligatoireSi vous y avez accès, parce que vous êtes employés ou votre conjoint l’est, obligation de vous inscrire. Pas d’obligation, uniquement si vous souhaitez un complément du régime public de la RAMQ. Obligation de vous inscrire si pas d’accès au régime privé
PrimeChaque mois, vous payez :
  • Franchise (montant mensuel fixe)
  • Coassurance qui correspond à un pourcentage des médicaments offerts
Prime mensuelle –
Prise en charge des primes exigées par la RAMQ.
Chaque mois, vous payez :
  • Franchise (montant mensuel fixe)
  • Coassurance qui correspond à un pourcentage des médicaments offerts
Les différences de régimes d’assurance maladie

Attention, si vous avez seulement une assurance privée complémentaire de médicament, vous devez être couvert par l’assurance médicament de la RAMQ car vous n’êtes pas couvert pour les soins basiques.

>> Pour en savoir plus, consultez notre guide complet sur l’assurance médicament.

Nos guides sur l’assurance maladie au Québec

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis