Quel est le coût d’une assurance auto au Québec ?

antoine fruchard Antoine Fruchard  mis à jour le 2020-10-08

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule et que vous roulez sur les routes du Québec, vous devez obligatoirement avoir une assurance auto. Le prix de cette dernière est décidé par les compagnies d’assurance selon plusieurs critères : votre profil conducteur, votre véhicule et l’usage que vous en faites. Il est toutefois possible de maîtriser un tant soit peu le tarif de sa couverture auto, notamment en magasinant les différentes offres du marché. On vous en dit plus.

Le prix de l’assurance auto jeune conducteur

Pour les compagnies d’assurance, le jeune conducteur, du fait de son manque d’expérience au volant, présente un risque aggravé sur la route. En conséquence, leur contrat auto est en moyenne plus cher que celui des conducteurs “normaux”.

Il n’existe pas de couverture automobile spécifiquement destinée aux jeunes conducteurs. Vous devez donc souscrire à une assurance classique, c’est à dire, responsabilité civile, ou bien collision et versements, sans collision ni versement, ou tous risques qui aura été majorée pour compenser votre statut de conducteur « à risque » et ses garanties seront limitées. Mais vous pouvez aussi souscrire à certaines garanties optionnelles afin de mieux vous couvrir et de contrôler votre budget.

Comment se calcule le prix de l’assurance auto ?

Les cotisations pour votre contrat d’assurance auto au Québec sont calculées en fonction d’une multitude de critères dont vous trouverez le détail ci-dessous :

  • Votre véhicule : plus il est puissant, plus votre prime sera élevée.
  • Votre zone géographique de circulation : que vous rouliez à Montréal ou à la campagne, le prix de votre assurance auto ne sera pas le même. Plus votre localité présente des risques (accident de la route, vol, dommages, etc.), plus vous payez.
  • L’usage fait de votre véhicule : trajet privé, trajet domicile-travail, trajets professionnels… Plus vous utilisez votre véhicule, plus votre assurance vous coûtera cher.
  • Votre mode de stationnement : box clos, parking collectif clos, voie publique, ou parking ouvert… Si votre mode de stationnement est sécurisé, moins cela impactera positivement le tarif de votre prime auto.
  • Le kilométrage de votre véhicule : plus le kilométrage effectué dans l’année est faible plus la prime sera réduite.
  • Votre âge : les jeunes sont, d’après les statistiques, à l’origine de davantage d’accidents. L’assurance auto coûte donc plus cher pour eux.
  • L’ancienneté de votre permis : les conducteurs novices font l’objet d’une surprime.
  • La conduite occasionnelle ou exclusive : si vous choisissez la conduite exclusive du véhicule, vous aurez une prime plus basse.
  • Votre dossier de conduite : Si vous avez peu ou pas d’antécédents de conduite, votre prime baissera au fil des années !

Cout moyen d’une assurance auto au Québec

Voici la différence de prix entre une assurance auto tous risques à Montréal et une assurance responsabilité civile avec une franchise de 500$, cela donnera une idée du prix moyen d’une assurance auto dans la région de Montréal pour les deux assurances auto, la plus chère et la moins chère.

Responsabilité civileTous risquesPrix par mois
aviva logo1 millions de dollars Oui62,33 $
aviva logo1 million de dollarsNon27,75 $
rsa logo1 million de dollarsOui98,58 $
rsa logo1 million de dollarsNon37,08 $
echelon logo1 million de dollarsOui172,08 $
echelon logo1 million de dollarsNon67.58 $ 
Prix assurance tous risques vs assurance responsabilité civile

5 astuces pour réduire le prix de son assurance auto

Ces dernières années, les assureurs ont développé des solutions vous permettant de réduire vos primes d’assurance autos. En voici quelques exemples afin de voir ses primes d’assurance auto baisser :

Astuce n°1 : le kilométrage

Votre cotisation peut être réduite si vous vous engagez à ne pas dépasser un certain kilométrage au cours d’une année d’assurance (forfait 8 000 km ou 10 000 km par exemple). 

Astuce n°2 : la couverture

Ne prendre que les couvertures additionnelles nécessaires, par exemple si votre véhicule est assez vieux, prendre la garantie sans collision et ni versement n’est peut-être pas optimal

Astuce n°3 : le conducteur

Les jeunes (moins de 3 ans d’assurance) voient leurs primes majorées d’une surprime. Certains assureurs réduisent la prime après un an sans sinistre, la diminuent ou la suppriment en cas de conduite accompagnée ou si vos enfants (voire vos petits-enfants) s’assurent dans la même compagnie que vous.

Astuce n°4 : Télématique

Le télématique (payez selon votre conduite) est encore peu présent sur le marché québécois. Le principe est simple : un boîtier relié à un GPS est posé dans votre véhicule et enregistre les informations sur le parcours, la vitesse, les heures de conduite… Autant de données qui serviront à calculer votre prime d’assurance.

Astuce n°5 : Combiner plusieurs types d’assurances

Effectivement, prendre une assurance habitation et une assurance auto chez le même assureur vous fera économiser sur votre assurance auto grâce aux rabais prévus par les assureurs.

L’influence du dossier de conduite sur la prime d’assurance auto

Votre assureur peut avoir accès à votre dossier de conduite. Votre assureur vérifiera si vous êtes un risque à assurer. Avoir un mauvais dossier de conduite fera augmenter considérablement vos primes d’assurance auto, voir l’assureur pourra refuser de vous assurer.

Les assureurs évaluent votre risque de réclamation. 

Voici quelques refus fréquents de la part des assurances autos au Québec :

  • Conduite en état d’ébriété
  • Consommation de drogues
  • Trop d’infractions ces derniers temps
  • Vous ne payez pas vos primes, vous êtes considéré comme “un mauvais payeur”
  • Vous avez été reconnu coupable d’un accident

Il existe des assurances auto spécialisées pour les mauvais conducteurs, avec un accident dans les trois dernières années, avec une protection minimale, vous payerez à peu près 50 $ par mois en moyenne. 

Payer votre assurance auto dans les temps

En cas de non-paiement de la prime d’assurance, des sanctions peuvent être mises en oeuvre : si, après quelques jours (cela dépend des assureurs), vous n’avez pas payé, l’assureur va vous envoyer une mise en demeure pour vous sommer de payer la somme due. De là, vous devez payer très rapidement vos primes d’assurance auto, sans quoi votre contrat va être suspendu. Enfin, en cas de non paiement, votre assureur pourra résilier votre contrat définitivement, ce qui augmentera drastiquement vos primes d’assurance auto.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis