L’assurance hypothécaire marche-t-elle en cas de perte d’emploi ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-06-07

L’assurance hypothécaire s’avère très utile lorsque survient un évènement inattendu vous empêchant de pouvoir payer votre hypothèque. Plusieurs évènements sont couverts par l’assurance hypothécaire mais ils peuvent varier d’un contrat à un autre. Parmi les situations redoutées, la perte d’emploi fait figure de danger dans le cadre du remboursement d’un crédit hypothécaire.

De ce fait, l’assurance hypothécaire marche-t-elle en cas de perte d’emploi ?

Découvrez dans ce guide tout ce que vous devez savoir sur l’assurance hypothécaire et perte d’emploi : couverture, prestations en cas de perte d’emploi volontaire, involontaire… et plus encore.

Comment savoir si votre assurance hypothécaire vous couvre en cas de perte d’emploi ?

De manière générale, l’assurance hypothécaire vous couvre si vous n’êtes plus en capacité de rembourser votre prêt pour les raisons suivantes :

Selon les choix que vous avez faits, votre assurance hypothécaire vous couvre pour ces 3 évènements ou bien pour seulement 1 ou 2 de ceux mentionnés ci-dessus.

Votre assurance hypothécaire peut vous couvrir en cas de perte d’emploi si vous avez l’option invalidité dans votre contrat. En revanche, nous vous conseillons de bien lire votre contrat, car la perte d’emploi peut être une exclusion à celui-ci.

Que couvre l’assurance hypothécaire en cas de perte d’emploi ?

Les prestations versées par votre assurance hypothécaire en cas de perte d’emploi dépendent du contrat auquel vous avez souscrit. Elles peuvent être différentes selon la couverture choisie mais aussi selon l’assureur.

Par exemple, chez CIBC, voici ce que couvre l’assurance invalidité pour prêt hypothécaire :

” En cas de perte d’emploi involontaire, une prestation maximale de 3 000 $ par mois sera appliquée à vos versements hypothécaires CIBC, et ce, jusqu’à 6 mois (après une période d’attente de 60 jours), jusqu’à concurrence d’une indemnité maximale de 50 000 $ par cas de perte d’emploi. ”

Si vous souhaitez comparer les différentes assurances hypothécaire du Québec, vous pouvez utiliser notre comparateur ci-dessous. Vous obtiendrez plusieurs soumissions personnalisées au meilleur prix :

Magasinez les meilleures assurances hypothécaires et économisez immédiatement.

Je compare

Peut-on toucher les prestations de l’assurance hypothécaire en cas de perte d’emploi volontaire ?

Si jamais vous décidez de démissionner pour n’importe quelle raison, vous ne pourrez pas toucher les prestations de l’assurance hypothécaire pour perte d’emploi, même si vous êtes en invalidité.

Pour en savoir plus sur la garantie invalidité de l’assurance hypothécaire, consultez notre article à ce sujet.

Peut-on toucher les prestations de l’assurance hypothécaire en cas de perte d’emploi involontaire ?

Si cela est prévu au contrat, oui, vous pourrez toucher les prestations de l’assurance hypothécaire en cas de perte de votre emploi involontaire.

Cependant, il existe souvent un délai de carence à attendre avant de pouvoir toucher ces prestations. Par exemple, dans l’assurance hypothécaire Desjardins, vous devez avoir perdu votre emploi pendant 31 jours consécutifs avant de pouvoir toucher les prestations d’assurance hypothécaire prévues dans votre contrat d’assurance pour perte d’emploi.

Si vous souhaitez comparer les différentes assurances hypothécaire du Québec qui proposent la perte d’emploi comme motif d’indemnisation, vous pouvez utiliser notre comparateur ci-dessous. Vous obtiendrez plusieurs soumissions personnalisées au meilleur prix :

Magasinez les meilleures assurances hypothécaires et économisez immédiatement.

Je compare
Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis