Le top 10 des questions les plus fréquentes sur l’assurance habitation au Québec

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-03-24

Peut-être voulez-vous souscrire à une assurance habitation, ou peut-être que vous en possédez déjà une. Dans les deux cas, vous devez très certainement vous poser des questions concernant l’assurance habitation.

Ainsi, quelles sont les questions les plus fréquentes sur l’assurance habitation ?

Nous avons essayé dans cet article de répondre aux questions que la plupart d’entre vous se posent au moment de souscrire une assurance habitation au Québec. Nous espérons que les réponses apportées vous seront utiles.

1. Que couvre une assurance habitation au Québec ?

Au Québec, une assurance habitation de base comprend, dans un premier temps, une protection en responsabilité civile. Celle-ci vous protège dans le cas où vous seriez tenu responsable de dommages causés involontairement à une tierce personne.

De plus, l’assurance habitation a vocation à couvrir vos biens meuble et votre propriété, pour des risques mentionnés dans votre police d’assurance, tels que :

  • Le feu
  • Le vol et les dégradations
  • La chute d’objets
  • Le choc de véhicules terrestres
  • La grêle ou les tempêtes…

Il existe également des contrats dit “tous risques” qui ont une couverture beaucoup plus étendue.

Selon les contrats et selon les assureurs, les garanties peuvent varier. De ce fait, quand vous souscrivez à une assurance habitation, il est important de discuter avec votre représentant sur ce qui est compris ou non et de bien lire votre police.

Vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurances habitation ci-dessous (totalement anonyme et gratuit) pour trouver le plan d’assurance habitation avec le meilleur rapport qualité/prix selon vos besoins.

Testez notre comparateur d’assurances habitation et trouvez le meilleur prix

Je magasine

2. Quel montant pour mes biens mettre dans mon contrat d’assurance habitation ?

Au Québec, les assureurs inscrivent au contrat d’habitation un montant maximum de protection, qui constitue votre limite de remboursement en cas de sinistre sur vos biens meuble. Bien évidemment, plus ce montant est élevé, plus le prix de l’assurance habitation est chère. Par prudence, vous devriez donc souscrire un montant suffisant pour protéger tous vos biens, en évaluant notamment la valeur de :

  • vos vêtements
  • vos meubles
  • vos équipements électroniques (comme des appareils ménagers par exemple)
  • vos ordinateurs et télévisions
  • vos objets de valeur (bijoux; collections…)

Attention, la plupart des assurés ont tendance à sous estimer la valeur de leurs biens. Nous vous conseillons de faire l’inventaire de vos biens personnels. C’est la meilleure façon de calculer la valeur totale de vos biens !

3. Comment faire des économies sur ma prime d’assurance habitation ?

Si vous trouvez votre prime d’assurance habitation trop élevée, voici quelques conseils qui pourraient vous aider à la réduire sans diminuer votre couverture :

  • N’hésitez pas à magasiner les prix d’assurance habitation disponibles pour voir ce que les différents assureurs peuvent vous proposer
  • Groupez vos assurances auto et habitation auprès du même assureur pour obtenir des rabais
  • Augmenter votre franchise, mais assurez-vous de toujours pouvoir la payer en cas de sinistre
  • Faites installer un système d’alarme relié à une centrale, ce qui aura pour effet de diminuer le risque d’intrusion dans votre logement.

Si vous avez des doutes quant au prix de votre assurance habitation et que vous pensez pouvoir trouver moins cher, utiliser notre formulaire en ligne pour magasiner un grand nombre d’assurances et bénéficier des soumissions de nos courtiers partenaires.

Économisez jusqu’à 25% de rabais sur votre assurance habitation.

J’obtiens une soumission

4. Je travaille à la maison : mon activité professionnelle est-elle couverte par l’assurance habitation ?

Pour un contrat d’assurance habitation classique, la réponse est non. Si vous travaillez de la maison à votre propre compte ou que votre entreprise se situe dans votre lieu de résidence, votre assurance habitation ne couvre pas:

  • Vos biens professionnels à 100%
  • Votre responsabilité civile de travailleur autonome ou celle d’un local d’affaire au domicile
  • Vos pertes de revenus à la suite d’un sinistre, etc.

Cependant, vous pouvez généralement rajouter un avenant à votre contrat de base, vous permettant d’être couvert pour vos biens professionnels. Il est donc très recommandé d’ajouter cet avenant à votre contrat d’assurance habitation si vous travaillez depuis chez vous.

5. Pourquoi dois-je régulièrement mettre à jour mon contrat d’assurance ?

Il est important que vous mettiez à jour votre contrat d’assurance habitation. De fait, jour après jour, votre situation change, et vos besoins de protection en matière d’assurance habitation évoluent. Au nombre de ces changements qui peuvent survenir, on peut lister :

  • L’ajout d’un bureau ou d’une activité professionnelle au domicile
  • L’ajout d’un conjoint ou encore d’un colocataire au contrat
  • Un transfert de propriété suite à une séparation ou un divorce
  • L’adoption d’un animal de compagnie
  • L’acquisition d’une piscine ou d’un spa
  • Des rénovations
  • L’installation ou retrait d’un système de sécurité
  • L’ajout de biens ou de mobilier.

Ainsi, ces évènements qui impactent votre vie et votre logement doivent être signalés à votre compagnie d’assurance habitation. Grâce à cette mise à jour régulière de votre assurance habitation, vous vous assurez:

  • De bénéficier de protections qui reflètent vos besoins réels
  • De payer une prime plus juste et équitable
  • D’éviter les mauvaises surprises lors d’une réclamation
  • D’avoir une liste de biens à jour.

6. Qu’est ce qu’une franchise d’assurance habitation ?

La franchise d’assurance habitation constitue le montant que vous acceptez de supporter lorsqu’un sinistre est pris en charge par votre assureur. Prenons l’exemple suivant:

Montant de la franchise de votre assurance habitation Montant du sinistre Réclamation
500$Vous êtes victime d’un vol à votre domicile pour un montant de 5 500$Suite à votre réclamation, vous allez assumer 500$ de franchise, et votre assureur 5 000$ de remboursement à votre faveur
Exemple de franchise assurance habitation

Cette franchise, quelque soit le montant du sinistre, vous allez devoir l’absorber à chaque réclamation. Plus la franchise sera élevée, moins vous allez payer cher votre assurance habitation, car vous allez débourser plus d’argent de votre poche en cas de sinistre.

Attention, si vous voulez absolument payer votre assurance habitation moins cher, il faut être vigilant concernant la franchise. En effet, assurez-vous bien que vous pourrez payer le montant de celle-ci en cas de sinistre.

7. Mon colocataire et moi pouvons-nous être couverts par la même police d’assurance habitation ?

Oui. De manière générale, une assurance habitation peut couvrir jusqu’à deux personnes vivant en colocation sur la même police d’assurance habitation. Dans le cas, d’une colocation, on peut distinguer les deux situations suivantes :

CasSituationPossibilité
Cas n°1Les colocataires sont couverts par les assurances habitation respectives de leurs parents (exemple : des étudiants)S’ils sont deux, alors ils peuvent être inscrit sur le même contrat. Au-delà, chacun doit souscrire de son côté.
Cas n°2Les colocataires souscrivent une assurance habitation en propre (exemple : des jeunes professionnels)Chaque colocataire est assuré de manière individuelle par le contrat parental
Assurance habitation et colocation au Québec : cas possibles

Veillez à bien évoquer votre situation auprès de votre compagnie d’assurance habitation, dans la mesure où les politiques peuvent varier en la matière de l’une à l’autre.

8. Qui est tenu responsable si il y a un dégât d’eau dans mon appartement ?

Parmi les nombreux sinistres couverts par une assurance habitation figurent généralement les dégâts d’eau. Or il est souvent compliqué de dégager une responsabilité lorsque ces sinistres arrivent, d’autant moins lorsque plusieurs logements sont affectés. En réalité, c’est une logique de cas par cas qui doit être appliquée selon les situation :

  • Si la responsabilité peut être clairement établie (exemple : votre lave-vaisselle fuit chez le voisin du dessous), alors il n’y a aucune ambiguïté
  • En revanche, si la responsabilité ne peut pas être clairement établie (exemple : sinistre suite à un événement climatique), alors il peut y avoir une prise en charge solidaire entre les différentes assurances des personnes affectées, y compris celle du syndicat de copropriété dans le cas d’un condo.

Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur la prise en charge de ce type de sinistre par l’assurance habitation, vous pouvez consulter notre guide dédié à l’assurance habitation appliquée aux dégâts d’eau.

9. J’ai un garage qui n’est pas attenant à la maison. Est-il couvert par mon assurance habitation ?


De manière générale, les cabanons et structures séparées de la résidence sont assurés sur votre police d’assurance habitation jusqu’à concurrence de 20% de la valeur de votre maison. Si vous estimez que ce pourcentage est insuffisant, mentionnez-le à votre assureur, qui pourra faire un avenant à votre contrat, en couvrant votre garage moyennant une augmentation de prime.

A l’inverse, un garage qui fait partie intégrante de la résidence est couvert en totalité par les contrats d’assurance habitation au Québec.

10. Je viens d’emménager chez mon conjoint. Est-ce-que mes biens et meubles sont couverts par son assurance habitation ?

Oui, tous les biens dans la maison, y compris ceux qui n’appartiennent pas à l’assuré sont couverts jusqu’à la limite inscrite au contrat d’assurance habitation de celui ou celle qui y habite. En revanche, si le total de la valeur des biens dépasse cette somme, l’assureur remboursera en priorité les biens de l’assuré inscrit au contrat.

De ce fait, lorsqu’un conjoint arrive dans le foyer, il peut être opportun de revoir la limite de couverture à la hausse pour que tous les biens soient protégés au contrat. Vous pouvez également faire inscrire le nom de votre conjoint au contrat pour que celui-ci bénéficie en plus de la protection responsabilité civile au même titre que vous-même.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis