Comment faire un retrait de son REER ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-03-10

Préparer sa retraite avec un compte REER est un choix très populaire au Québec. Mais que se passe -t-il lorsqu’on a la volonté de décaisser ce compte ? Quand est-ce possible ? Comment faire pour procéder au retrait de son REER ?

Dans ce guide exclusif, découvrez tout ce qu’il vous faut savoir sur comment décaisser son REER : les taux d’impositions du retrait REER, les meilleures occasions pour le faire, nos conseils etc.

Obtenez en quelques clics les conseils de nos experts financiers pour faire fructifier votre épargne.

J’y vais

Qu’est ce qu’un REER ?

Un compte REER est le compte épargne à Régime Enregistré Épargne-Retraite. Ce compte épargne vous permet de faire des économies de deux façons : 

  • en déduisant le montant de vos revenus imposables 
  • en faisant fructifier votre argent à l’abri de l’impôt.

Il existe différents types de placements pour un compte épargne REER, en voici 3 grandes catégories : 

  • le compte épargne (ouvert, faible taux d’intérêt mais intéressant sur une courte période)
  • le certificat de placement de garanti, CPG (fermé, 1-5 ans d’argent bloqué, intérêt jusqu’à 2,5%)
  • le fond monétaire (ouvert, placement non garanti, argent réparti sur actions en bourse, obligations ou titres).

Ouvrir un compte REER vous permet de disposer d’un avantage fiscal important. En effet un compte REER, étant déductible des impôts, vous permet de préparer votre retraite en laissant fructifier votre argent sur ce compte à l’abri de l’imposition du gouvernement. 

De plus, l’argent que vous placeriez sur ce compte, serait enlevé de votre revenu pour calculer le montant de votre revenu imposable. 

En d’autres termes, vous avez un salaire de 55 000 $ sur l’année. Vous placez alors 7 000 $ sur votre compte REER. Le montant imposable de votre revenu annuel sera donc de 48 000 $ et non 55 000 $. Le montant de l’impôt sera, qui plus est, moins élevé : vous êtes gagnant sur les deux tableaux. 

Comment cotiser sur un compte REER ?

Chaque année, si vous souhaitez cotiser sur votre REER, il vous faut effectuer le versement avant le 1 mars. Notez qu’il y a un seuil maximal de cotisation sur votre compte REER : il correspond à 18% de votre salaire mais aussi au maximum imposé par l’Agence du revenu du Canada, qui change chaque année. 

Il est recommandé de parler avec votre conseiller pour établir une stratégie de cotisation sur votre compte REER. En effet, chaque individu à des besoins et des capacités d’épargne différentes et donc cela nécessite un accompagnement personnalisé.

Maximisez vos revenus d’épargne avec l’aide de nos experts financiers en quelques clics.

J’y vais

D’une manière générale, il est souvent préférable pour la majorité des individus d’effectuer des cotisations périodiques sur le long terme mais avec des montant plus raisonnables que un seul gros versement à la fin de l’année.

Ainsi, vous accumulez périodiquement, cela s’en ressent moins dans votre trésorerie quotidienne mais le total sera toujours significatif à la fin de l’année. Peut-être même davantage qu’avec une seule cotisation.

Est-il obligatoire de décaisser son REER ?

Vous ne pouvez disposer d’un compte REER que jusqu’à vos 71 ans. Donc l’année de votre 71ème anniversaire vous êtes dans l’obligation soit de décaisser votre REER, soit de convertir votre compte REER en FERR, qui est souvent considéré comme le prolongement du compte REER.

Avant cette date il n’est en rien obligatoire de décaisser son compte REER. Même s’ il est possible de le faire, la majorité des conseillers vous le déconseillent en raison des frais élevés que cela engendre.

Obtenez en quelques clics les conseils de nos experts financiers pour faire fructifier votre épargne.

J’y vais

Quand décaisser son REER ? 

Majoritairement utilisé dans le but de préparer sa retraite, les Canadiens peuvent pour autant, tout à fait utiliser leur compte REER, et le décaisser ou piocher dedans à tout moment. 

Il est donc tout à fait possible de décaisser son REER à un moment stratégique. Par exemple pour la reprise d’études ou un projet d’achat immobilier. 

Attention à l’impôt sur retrait reer. En effet, il faut savoir que si vous décidez de retirer une somme de votre compte REER, cette même somme ainsi que ses intérêts seront alors imposés sur l’année où vous avez effectué votre retrait. Ainsi votre banque va prélever directement un pourcentage avant de vous remettre la somme souhaitée et cette somme devra être déclarée comme un revenu. 

Les retraits du REER pour profiter du Régime d’Accès à la Propriété (RAP) ou du Régime d’Encouragement à l’Education Permanente (REEP) peuvent être exemptés d’impôts. à condition qu’ils soient remboursés dans un REER via des versements annuels égaux sur une échéance précise.

Voici un exemple de taux d’imposition lors du retrait d’un reer selon la somme prélevée sur votre compte REER :

MontantPourcentage taux d’imposition
> 5 000 $– 5 % au Québec
< 5 000 $ et >= 15 000 $– 10 % au Québec
< 15 000 $– 15 % au Québec
Tableau pourcentage du taux d’imposition sur les décaissements de REER – Retrait REER impot

L’imposition lors d’un retrait d’un REER est proportionnelle au montant.

C’est pour cela que tous les experts vous déconseillent de décaisser votre REER avant la retraite car cela, en plus de vous exposer à de fort taux d’imposition, vous empêchera d’accumuler un capital à l’abri de toute contrainte fiscale.  

Comment décaisser un REER ? 

Si vous décidez de décaisser votre REER, comment faut-il alors procéder ? C’est votre institution bancaire qui va s’occuper de d’effectuer un retrait de votre REER, mais avant cela vous devez vous préparer et vous poser bonnes questions, comme par exemple, quel sera le coût de votre vie une fois à la retraite ? 

Sachez que plus vous donnerez d’informations sur vos projets et ambitions une fois votre compte REER décaissé, plus il sera facile d’adopter un plan de décaissement précis et qui vous permettra de profiter une fois la retraite arrivée. 

Enfin pensez à apporter les papiers importants que votre conseiller va vous demander : 

  • déclaration de revenus
  • avis de cotisation
  • fonds de pension
  • états sur vos placements.

Pourquoi décaisser son REER avant la retraite ?

Bien que pas du tout recommandé par les experts et les conseillers, il est possible pour tout détenteur d’un compte REER de décaisser son compte avant le moment de la retraite.

Il existe plusieurs circonstances où le décaissement du REER est encouragé bien qu’il soit prématuré par rapport à votre retraite :

Si vous désirez acquérir une propriété, que vous n’êtes pas devenu propriétaire au cours des cinq dernières années, et que vous remboursez dans les quinze ans suivant le retrait, vous pouvez alors décaisser jusqu’à 25 000 $ de votre REER. Cette somme ne sera pas imposable et cela vous permettra d’avoir une mise de fond plus importante dans l’acquisition d’un bien immobilier. 

  • le régime d’encouragement à l’éducation permanente

Si vous ou votre conjoint projetez de reprendre vos études, vous pouvez effectuer un retrait de votre REER jusqu’à 10 000 $ par an pendant quatre ans, dans le but de payer les frais engendrés par la scolarité. 

  • avoir un meilleure dossier pour une demande de refinancement hypothécaire

En cas d’un fort endettement et aucune source dans laquelle puiser, il est recommandé de se servir de son REER pour se débarrasser de ses dettes et améliorer son dossier de crédit, qui lui permettra d’accéder au consentement d’un refinancement hypothécaire.

  • sortir d’un cercle vicieux d’endettement infini

Bien que cela soit en dernier recours, il ne faut pas sous-estimer le possibilité de décaisser une partie de son REER pour sortir d’un cercle d’endettement dont vous n’arrivez pas à échapper. 

  • avoir une alternative à l’endettement pour une année sans ou à faible revenu

Une perte d’emploi ou une année sabbatique ? Ne vous endettez pas, et décaissez une somme sur votre REER. Comme votre taux d’imposition sera bas, l’impact fiscal du retrait sera moindre. 

Les conseils stratégiques pour effectuer un retrait de son REER

Les stratégies de décaissement sont nombreuses mais la majorité s’accorde sur certains points. Voici quelques conseils stratégiques à prendre en compte si vous songez à décaisser votre REER : 

Décaisser votre REER en dernier

Piocher d’abord dans vos obligations, compte épargne, actions privilégiées, bref tous les revenus sur lesquels vous avez été imposé chaque année. Vous pouvez par la suite toucher à votre compte CELI, libre d’impôt. À la fin, au moment propice ou en dernier recours touchez votre compte REER.

N’effectuez pas de retrait de votre REER avant l’âge 

Ou du moins faites-le alors très doucement. Car décaisser son REER avant 71 ans vous fera perdre du capital à l’abri de l’imposition. Alors si cela devait vous arriver, prenez le temps de le faire sur une période, la plus longue possible et de préférence lorsque toutes vos autres sources de revenu auront diminué. 

Passer du compte REER au compte FERR

Une fois vos 71 ans atteint, convertissez votre compte REER en FERR : fond de revenu de retraite. 

Obtenez en quelques clics les conseils de nos experts financiers pour faire fructifier votre épargne.

J’y vais

Comment convertir son REER en FERR ?

La conversion de votre compte REER en FERR lors de l’année de votre 71ème anniversaire est une option très populaire chez les Québécois.

Le FERR, ou le fond de revenu de retraite, vous donne l’opportunité de retirer les fonds de votre REER sans imposition et de les convertir en FERR. 

Par la suite, chaque année, vous devrez retirer une somme minimum de ce compte FERR. Cette somme sera taxable. De plus, il faut savoir qu’une fois le compte FERR établi, vous ne pouvez plus ajouter des fonds à celui-ci (contrairement au REER). 

L’avantage d’un FERR est que cela vous permet, une fois à la retraite, de continuer d’avoir des fonds à l’abri des impôts, et de choisir chaque année, la somme que vous désirez en décaisser. 

Notez bien que l’on parle souvent de la conversion entre le REER et le FERR, il est tout à fait possible d’ouvrir un compte FERR à n’importe quel âge.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis