Qu'est-ce que la loi 33 sur l'assurance collective ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter mis à jour le 2022-04-12

La Régie de l’Assurance Maladie du Québec (RAMQ) couvre plusieurs frais de santé, notamment les consultations chez le généraliste, divers examens, ou encore, les frais hospitaliers. En outre, votre employeur peut vous proposer une assurance collective en complément. Or, quel est l'impact de la loi 33 sur ces assurances collectives ? On vous dit tout !

Loi 33 et assurance collective : définition

L’assurance collective - qui est l'objet de la loi 33 - est une assurance souscrite par les employeurs auprès d’assureurs privés (Desjardins, Manuvie, Great West etc.). Elles permettent à chacun des salariés de l’entreprise de bénéficier d’une couverture supplémentaire des frais de santé engagés, en plus de ceux couverts par la RAMQ

Le salarié bénéficie de l'assurance collective de son entreprise, mais peuvent aussi en bénéficier :

  • le conjoint de l’adhérent ;
  • les enfants mineurs de l’adhérent ;
  • les enfants de moins de 25 ans, étudiants à temps plein. 

C’est une véritable avantage social offert par une entreprise ou un syndicat en plus d’un salaire, d’une voiture de fonction ou autre. Pour bénéficier d’une assurance collective, il faut le plus souvent être employé à temps plein dans l’entreprise à la date de souscription du contrat, et être en contrat permanent.

Magasiner les assurances collectives vous permettra de souscrire un contrat tout aussi couvrant et bien moins onéreux. N'hésitez pas :

Comparez les meilleures soumissions d'assurances collectives en quelques secondes.

Je compare

Quel est l’objectif de la loi 33 sur l’assurance collective ?

Au Québec, le projet de la loi 33 est aussi désigné de projet de "loi sur l’assurance médicaments et modifiant diverses dispositions législatives". Ce projet de loi 33 a pour objectif d'assurer à toutes la population québécoise un accès équitable et raisonnable aux médicaments.

Le principe de la loi 33 est simple : toutes les personnes résidant au Québec et étant inscrites à la RAMQ ont le droit à une protection de base vis-à-vis des coûts des services pharmaceutiques et des médicaments.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Régie d'assurance maladie du Québec ? Lisez notre guide !

Quel est l'impact de la loi 33 sur l’assurance collective au Québec ?

La loi 33 sur l'assurance collective affirme que les garanties de cette dernière seront organisées et gérées par la RAMQ ou par les assureurs en assurance collective pour toutes les personnes y étant admissibles.

La loi 33 impose aussi la couverture du régime général et l'adhérence à une assurance collective pour toutes personnes qui y auraient droit. De plus, la loi 33 interdit à quiconque de conclure un contrat d'assurance collective qui n'aurait pas des garanties au minimum égales à celles du régime général.

Cette loi 33 a pour objectif de prémunir les titulaires d'un contrat d’assurance collective contre l’impact financier de demandes de règlements onéreux de frais médicaux.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'assurance collective au Québec ? Consultez notre guide.

Quand la loi 33 est-elle entrée en vigueur ?

C'est en janvier 1997 que le gouvernement québécois à introduit le projet de loi 33 dans le but d'uniformiser une couverture minimale obligatoire pour l'assurance médicaments. La loi 33 entra en vigueur quelques mois plus tard seulement.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'assurance médicament au Québec ? Lisez notre guide dédié.

Quelles avancées a permis la loi 33 sur l’assurance collective ?

La loi 33 sur l'assurance collective a permis 3 avancées majeures au Québec :

  • La loi 33 a rendu obligatoire l'adhésion à un régime d'assurance collective pour tous les salariés travaillant dans une entreprise la proposant.
  • La loi 33 a instauré l'obligation pour l'ensemble de la population québécoise d'une couverture uniforme minimale obligatoire pour l’assurance médicaments.
  • Afin de protéger les compagnies d'assurance collective contre les risques liés aux contrats passés avec les entreprises, la loi 33 a aussi mis en place un ensemble de règles financières limitant le montant des réclamations annuelles possibles (selon la taille de l'entreprise et le nombre d'assurés).

Ainsi, la loi 33 sur l'assurance collective a permis de réelles avancées pour tous les Québécois.

Loi 33 et assurance médicament : quel connexion ?

Le lien entre la loi 33 et l'assurance médicament est direct. En effet, c'est la loi 33 sur l'assurance collective qui a permis la mise en place d'un minimum de couverture obligatoire pour les médicaments et les services pharmaceutiques pour tous les Québécois.

Les assurances médicaments privées, elles, sont souvent incluses dans les couvertures des assurances santé, mais doivent être souscrites en dehors de la protection offerte par la RAMQ.

Magasiner les meilleures assurances santé du Québec avec notre comparateur en ligne gratuit ci-dessous. En quelques clics, vous obtiendrez une soumission d'assurance collective parmi les plus concurrentielles :

Magasinez les meilleures offres d'assurance santé privées au Québec en quelques secondes.

Je compare
Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ
6 commentaires
Steve bouthillier
à 2022-03-09

Bonjour,

Étant en congé maladie et ayant diminué mes heures avant mon arrêt de travail, je n'arrive plus à payer mes médicaments qui passent sur mon assurance collective qui paie seulement 75% de la note et il me parle de diminué à 50% sans compter mes autres besoin que mon assurances ne veut plus payer pour une raison ou une autre!! puis-je prendre les assurances du gouvernement qui me rembourserait à 100% qui me sortirais de ma pauvreté?? Car pour l'instant.....je mets les montants sur ma carte de crédit qui devient une roue infernal à chaque mois, car je n'arrive plus à payer elle non plus!! Vive le collectif!!!

Gaulthier Gaulthier
à 2022-03-10

Bonjour Steve,
Vous pouvez vous renseigner sur l'assurance médicament du gouvernement du Québec sur notre article dédié à ce sujet.

Bonne journée,
L'équipe HelloSafe

Johanne sergerie
à 2021-11-23

Bonjour,

J’aimerais savoir, lorsqu’on est syndiquée et avec une assurance collective, sommes nous obligée de payer l’assurance médicaments quand on est déjà assurée avec le conjoint?

Je comprend que l’assurance invalidité est obligatoire, mais médicaments on la paye en double. En plus, on nous oblige à payer la familiale. Éclairez moi SVP car j’ai beaucoup de rage avec cette situation qui m’angoisse. On m’enlève environ 76,00$ aux 2 semaines. Je trouve çà très cher pour quelque chose que je n’ai pas besoin.

Merci de votre réponse

Pauline Pauline
à 2021-11-26

Bonjour,

Vous ne pouvez pas refuser tout ou partie d'une assurance collective.

Bonne journée,
Notre équipe

Jean walter
à 2021-11-22

Bonjour

J'aimerais savoir si je trouve une assurance soin santé qui couvre les médicaments, les yeux et dentaire pour moins cher est ce que je dois quand même prendre l'assurance collective de mon employeur?

Pauline Pauline
à 2021-11-26

Bonjour,

Oui, vous n'avez pas le choix de prendre l'assurance collective de votre employeur.

Bonne journée,
Notre équipe