Investir avec un conseiller financier

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter mis à jour le 2022-03-14

Faire appel à un conseiller financier pour obtenir des conseils de placements et se constituer un revenu complémentaire ou un capital à long terme est une idée qui séduit de nombreux particuliers.

Mais qui sont les meilleurs conseillers financiers du marché ? Comment bénéficier de leurs services et comment sont-ils rémunérés ?

Découvrez l’ensemble des services proposés par ces conseillers et planificateurs financiers ainsi que quelques conseils pour trouver le conseiller qui saura répondre à vos attentes.

  • Un conseiller financier peut travailler pour une institution financière ou être indépendant.
  • Le travail du conseiller financier est de vous aider à optimiser vos placements.
  • Les conseillers financiers sont payés le plus souvent par l’institution qui les emploient ou par une commission sur les opérations réalisées.
  • Les grandes banques et courtiers du marché proposent des services de conseil financier à leurs clients.

Nos conseillers financiers ont une connaissance exhaustive des placements et rendements canadiens. Selon le type de placement, nous avons choisi pour vous le meilleur interlocuteur.

Obtenez les conseils de nos conseillers financiers.

J'en profite

Quel est le rôle d’un conseiller financier ?

Un conseiller financier joue plusieurs rôles importants auprès des clients qui le sollicitent dont :

  • Une assistance aux particuliers et aux professionnels dans la gestion de leur patrimoine financier
  • Des recommandations et des conseils de placement financier ou de bonne gestion d’un portefeuille
  • Un suivi quotidien des marchés financiers et l’évolution des principaux produits de placement
  • Des achats et ventes de produits financiers pour le compte de ses clients.

Vous êtes à la recherche d'un conseiller financier pour placer votre argent, optimiser son rendement ou tout simplement définir votre profil investisseur ?

Obtenez les conseils de nos conseillers financiers.

J'en profite

Comment trouver le meilleur conseiller financier ?

En fonction du type de conseil dont vous avez besoin, il existe différents moyens de trouver un conseiller financier dont :

  • Les banques, coopératives de crédit et caisses populaires : elles ont généralement des salariés compétents en charge de vous aider à réaliser des placements adaptés à votre profil. Ces conseillers sont ainsi formés pour vous aider à acheter différents actifs et peuvent aussi vous aider à ouvrir un véhicule d’épargne.
  • Les courtiers et les courtiers de fonds mutuels : ces derniers sont des personnes qui vous aident à acheter et à vendre des actifs comme des actions, obligations ou fonds communs. Ils sont également habilités à vous aider dans le cadre de l’ouverture d’un  régime de placement ou d’épargne.
  • Les compagnies d’assurance : les compagnies d’assurance ont également souvent des salariés qui sont autorisés à réaliser des transactions sur des produits d’investissement divers dont des fonds communs, des fonds distincts ou des rentes pour le compte de leurs clients.
  • Les compagnies et consultants indépendants en planification financière : enfin, on trouve également les compagnies et les consultants indépendants qui sont autorisés à donner des conseils et acheter et vendre des produits financiers. Certains de ces conseillers vous facturent des frais et d’autres sont  rémunérés directement par les compagnies par le biais desquels vous achetez les produits.

Quels sont les meilleurs conseillers financiers en banque ?

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des meilleurs conseillers financiers au Canada :

  • Conseiller financier Desjardins : ce système de caisses populaires est considéré comme l’une des plus grandes institutions financières au monde et propose de nombreux produits et services d’investissement.
  • Conseiller financier Banque Nationale : ce groupe intégré propose des services financiers complets aux particuliers dont un service de conseillers financiers reconnu.
  • Conseiller financier BMO : le groupe financier BMO est une institution financière historiquement présente sur le marché. Il est donc logique qu’elle soit aussi l’une des principales banques à mettre au service de ses clients des conseillers financiers professionnels.
  • Conseiller financier Banque Laurentienne : La BLC est une institution financière présente dans tout le Canada grâce à son réseau de succursales également au Québec. Vous pourrez donc facilement y trouver un conseiller financier près de chez-vous.
  • Conseiller financier TD : Enfin, l'institution TD Bank, présente à la fois eu Canada et aux Etats-Unis propose les services de planificateurs financiers et de conseillers en gestion de patrimoine professionnels.

Cependant, comme évoqué au dessus, il existe de nombreux conseillers financiers indépendants, parfois spécialisés, qui présentent tout autant d'intérêt.

Comment obtenir un conseiller financier dans ma banque ?

Vous souhaitez passer par un conseiller financier qui travaille dans votre banque pour vous guider et vous accompagner dans vos placements ? Cela est tout à fait possible si votre banque actuelle propose ce service.

Généralement, les banques qui proposent des services d’investissement financier comptent dans leurs effectifs des conseillers en placement spécialisés et professionnels. Pour obtenir un conseiller financier, vous pouvez selon les cas en faire la demande :

  • Par mail
  • Par téléphone
  • En prenant rendez-vous en ligne
  • En prenant rendez-vous dans une agence

Qui peut être conseiller financier ?

Un véritable conseiller financier au Québec est donc un conseiller qui a suivi des études et une formation spécifique pour exercer ce métier et qui dispose d’une certaine expérience dans le domaine de l’investissement ou des placements.

Notons également que le terme “conseiller financier” peut donner lieu à différentes désignations dont celle de “planificateur financier”, qui peut également être réparti en trois catégories avec le Certified Financial Planner, le Register Financial Planner et le Planificateur Financier Personnel.

Chaque type de conseiller financier n’aura donc pas les mêmes exigences et il est donc préférable de se renseigner au préalable afin de connaître le parcours, les études et la qualification d’un conseiller financier.

Conseiller financier vs. planificateur financier : quelles différences ?

Il est important de comprendre qu’un conseiller financier est différent d’un planificateur financier. En effet, selon la dénomination utilisée, le conseiller ou planificateur ne dispose pas forcément des mêmes qualifications, de la même expertise ou d’une accréditation spécifique. Rappelons ici qu’à l’extérieur de la province de Québec, n’importe qui a la possibilité de se dire conseiller ou planificateur financier.

Au Québec, le métier de planificateur financier est exclusivement réservé aux personnes qui ont reçu une formation à ce métier. Ces derniers ont ainsi plusieurs obligations dont :

  • Avoir obtenu un certificat de la part de l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers
  • Etre membre d’une association professionnelle avec laquelle l’autorité des marchés financiers a conclu une entente.

Pourquoi opter pour un conseiller financier ?

Faire appel à un conseiller financier peut s’avérer être une idée intéressante si vous souhaitez réaliser des investissements mais que vous ne disposez pas des connaissances suffisantes pour gérer vos placements en toute autonomie.

Un conseiller ou planificateur financier va en effet pouvoir vous aider à dresser un plan financier détaillé pour vous guider vers les meilleurs placements. Celui-ci tiendra compte notamment :

  • De l’évaluation de votre situation financière actuelle
  • De la définition de vos besoins et de vos objectifs personnels
  • De la mise en oeuvre de conseils au sujet des produits financiers qui vous conviennent
  • De l’examen et d’une mise à jour périodiques de vos investissements

Choisir le conseiller le mieux placé selon l’aide dont vous avez besoin est donc essentiel et veillez toujours à vous assurer que le conseiller que vous choisirez est apte à vous guider dans les placements spécifiques.

Les atouts principaux du recours à un conseiller financiers sont donc les suivants :

  • Des placements choisis pour vous et en fonction de votre profil et de vos objectifs
  • Une réévaluation et un rééquilibrage de votre portefeuille pour maintenir sa performance
  • Des rendements souvent plus élevés qu’avec les placements autogérés.

Obtenez les conseils avisés de nos conseillers financiers en remplissant le questionnaire ci-dessous.

Obtenez les conseils de nos conseillers financiers.

J'en profite

Comment choisir son conseiller financier ?

Le choix d’un conseiller financier est assez délicat, d’autant que vous ne devez pas tenir compte uniquement du conseiller lui-même mais aussi de la banque ou du courtier auquel il est rattaché. 

Pour choisir un conseiller financier qui correspond à vos besoins, voici quelques conseils :

  • Des conseils personnalisés : votre conseiller financier doit pouvoir s’adapter à votre profil d’investisseur et à vos objectifs et vous proposer un service personnalisé.
  • Une stratégie claire et transparente : Un bon conseiller financier doit être capable de mettre en place une stratégie claire pour vos projets tout en étant capable de faire évoluer vos placements au fil du temps.
  • Un accompagnement régulier :votre conseiller doit également faire régulièrement des points précis avec vous sur votre situation et vous accompagner dans le temps et dans chaque évolution de votre vie et situation patrimoniale.
  • Une bonne utilisation de la technologie : aujourd’hui, les outils technologiques à disposition des experts et conseillers financiers sont nombreux et de plus en plus innovants. Un bon conseiller doit être capable de les exploiter afin de trouver les investissements les plus rentables pour vous.
  • Une méthode de gestion adaptée : les décisions de votre conseiller doivent pouvoir être expliquées de manière rationnelle et basées sur de véritables stratégies et non sur sa conviction personnelle.
  • Une transparence des frais : le plus souvent, les frais nécessaires à la gestion de vos placements par un conseiller financier ne sont pas très clairs car ils sont intégrés aux frais de courtage de la banque ou du courtier pour lequel il travaille. N’hésitez pas à vous renseigner en amont sur le coût de ce service pour vous assurer qu’il n’est pas excessif.

Avant de choisir un conseiller financier, renseignez-vous sur les différents véhicules d'épargne et actifs de placement disponible en lisant notre guide sur l'investissement au Canada.

Combien coûte un conseiller financier ?

La rémunération du conseiller financier et donc le coût de ce service peut être variable et va différer selon le type de services proposé et de cette manière :

  • Sur les achats d’actions ou d’autres valeurs financières, c’est une commission qui est appliquée
  • Sur les actifs qui sont gérés par le conseiller, on applique un pourcentage correspondant aux frais de gestion.
  • Enfin, si vous souhaitez profiter de la création d’un plan financier sur mesure de la part de votre conseiller, un taux horaire vous sera souvent proposé.

Ainsi et si vous envisagez de passer par un conseiller financier, vous devez au préalable vous renseigner sur différents points dont le genre de services proposé, le coût de ces services ou encore la manière dont le conseiller est rémunéré.

Rappelons ici que si la grande majorité des conseillers financiers sont, par définition, de bon conseil, d’autres peuvent être influencés par des facteurs extérieurs. A titre d’exemple, si un conseiller est payé à la commission, il peut vous inciter à investir afin de percevoir davantage de revenu. A l’inverse, un conseiller financier qui travaille pour une banque ou un courtier en échange d’un salaire pourra vous inciter à acheter des produits et services de l’organisme pour lequel il travaille.

Faut-il mieux opter pour un conseiller financier indépendant ?

Lorsque l’on choisit un conseiller financier, on doit également souvent faire le choix entre un conseiller indépendant ou un conseiller travaillant pour une banque ou un courtier en particulier. Il existe des différences notables en termes notamment d’intérêt et de produits et services entre ces deux types de conseiller.

La première différence concerne ainsi le mode de rémunération des conseillers. Les conseillers travaillant pour des banques ou courtiers sont payés par un salaire fixe avec parfois des primes sur les ventes alors que le conseiller indépendant est quasiment toujours payé par des commissions ou des honoraires. 

On comprend mieux ici que le conseiller indépendant aura tout intérêt à réaliser des ventes pour générer ses propres revenus alors que le salaire du conseiller travaillant pour une institution ne changera pas même s’il ne fait aucune vente. De la même manière, les conseillers financiers doivent se constituer leur propre réseau (souvent liés à des recommandations de bon rendement de placement), ils ont donc largement intérêt à maximiser les rendements des placements effectués.

Cependant, un conseiller indépendant aura souvent accès à la majorité des produits proposés sur le marché mais uniquement selon leurs titres respectifs :

  • Un conseiller en sécurité financière vous proposera des produits d’assurance ou des fonds distincts
  • Un conseiller en épargne collective vous proposera des fonds communs de placement en majorité
  • Un planificateur financier ne permettra pas la vente de produits financiers.

Tous les conseillers, qu’ils soient indépendants ou non, ont accès à une offre de produits limitée. Or et si le conseiller indépendant a accès à tous les produits, il ne prend pas toujours le temps de tous les étudier et a tendance à se tourner vers les produits qu’il connaît le mieux ou les produits qui le rémunèrent le plus.

Quelles questions poser à un conseiller financier ? 

Avant de choisir un conseiller financier, préparez une liste de questions que vous allez pouvoir lui poser et afin de vous assurer qu’il répond bien à vos besoins avec notamment :

  • Quelles sont ses qualifications ? Renseignez-vous au préalable sur les qualifications permettant de proposer des conseils ou de vendre des produits de placement et demandez au conseiller quels titres il détient (planificateur financier agréé, analyste financier agréé ou autre.
  • Est-il inscrit auprès d’un organisme de réglementation ou l’organisme pour lequel il travaille est-il inscrit ?  Vérifiez que le conseiller ou son entreprise est inscrit auprès d’un organisme provincial de réglementation de valeurs mobilières ou autre organisme de ce type.
  • De quelle expérience dispose-t-il ? Demandez à votre conseiller depuis quand il exerce son métier et quelle est son expérience. Vous pouvez également lui demander depuis combien de temps il travaille dans cette entreprise et s’il a de l’expérience avec certains produits spécifiques.
  • Quels sont les produits et services qu’il propose ? Bien entendu, demandez au conseiller s’il est capable de proposer plusieurs types de produits comme les actions, obligations, fonds communs de placement ou fonds négociés en Bourse et s’il est spécialisé dans certains types de produits. Tentez de savoir s’il propose uniquement les produits d’une entreprise ou également d’autres produits et demandez-lui s’il est en mesure de vous aider à établir un plan financier.
  • Qui sont ses clients actuels et habituels ? Demandez si le conseiller privilégie un type de clients ou s’il a d’autres clients du même profil que vous. Vous pouvez également chercher à savoir depuis combien de temps il travaille avec ses clients et quels sont les résultats qu’il a pu obtenir pour ces derniers.
  • Quelle est sa stratégie de placement ? Demandez au conseiller s’il achète et conserve des produits plutôt sécuritaires avec un rendement sur le long terme ou s’il met en place une stratégie de placement plus fréquente voire quotidienne afin d’obtenir des gains plus rapides mais avec davantage de risques.
  • Comment est-il rémunéré ? La rémunération du conseiller consiste-t-elle en un salaire ou se rémunère-t-il exclusivement par le biais de commissions ou de frais ? Tentez ainsi de savoir si ce dernier perçoit des frais ou une commission à chaque fois que vous achetez ou vendez un produit. Renseignez-vous également sur d’éventuels frais fixes à taux horaire, annuel ou selon un pourcentage du montant des actifs.
  • Comment souhaite-t-il vous aider ? Enfin, demandez au conseiller comment il compte vous accompagner, la fréquence à laquelle vous allez être en contact ou encore la fréquence à laquelle il va travailler sur vos placements. Assurez-vous que le conseiller reste joignable si vous avez besoin de conseil et qu’il sera votre seul interlocuteur.
Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ