Assurance travailleur autonome : comment ça marche ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-07-26

S’assurer c’est se protéger. Quand les employés peuvent bénéficier d’assurances collectives fournies par leurs employeurs, les travailleurs autonomes eux, doivent veiller à garantir leur propre protection.

Heureusement il existe des assurances pour travailleurs autonomes. Ces assurances permettent aux individus travaillant à leurs comptes d’avoir toute la protection nécessaire en cas d’imprévu ou d’accident.

Dans ce guide exclusif on vous dit tout sur l’assurance travailleurs autonomes : coûts, protections, et plus encore. 

Qu’est ce qu’un travailleur autonome ?

Un travailleur autonome, ou travailleur indépendant, est considéré comme tel lorsque vous travaillez à votre compte. Il n’y a aucun intermédiaire entre vous et vos clients, à qui vous facturez un service, et qui eux vous rémunère de manière directe en fonction. 

Considéré comme un fonctionnement de travail à grande autonomie et souplesse, un travailleur autonome doit tout de même faire face à plus d’organisation, notamment en termes d’assurances. 

Quels sont les différents types d’assurances pour travailleurs autonomes au Québec ?

Il existe plusieurs types d’assurances pour travailleurs autonomes. Chacune plus au moins spécifiques selon ses critères. Pour avoir une protection maximale à tout les niveaux, un travailleur autonome doit prendre en considération toutes les options et types de contrats d’assurances où il peut souscrire.

Parmi toutes les assurances pour travailleurs autonomes on peut en retenir quelques-unes parmi les plus essentielles :

  • assurance emploi travailleur autonome
  • assurance salaire travailleur autonome / assurance invalidité pour travailleurs autonomes
  • assurance responsabilité civile travailleur autonome
  • assurance responsabilité professionnelle travailleur autonome
  • assurance pour les biens professionnels pour travailleur autonome.

Pour obtenir les meilleures soumissions d’assurance entreprise au Québec pour les travailleurs autonomes, nous vous proposons de remplir un petit questionnaire en quelques secondes via le bouton ci-dessous, à l’issue de quoi l’un de nos courtiers partenaires reviendra vers vous :

Obtenir les meilleures soumissions disponibles en matière d’assurance entreprise

J’obtiens une soumission

L’assurance emploi travailleur autonome : comment ça marche ?

L’assurance emploi pour travailleurs autonomes est un programme spécifique pour les travailleurs autonomes. Il offre des prestations spéciales vous permettant de prendre soin de vos proches mais aussi de vous-même, avec des aides financières pouvant aller jusqu’à plus de 50% de votre salaire. 

On peut compter six prestations spécifiques : 

  • prestations de maternité (absence en cas d’accouchement récent ou de grossesse)
  • prestations parentales (absence en cas de temps pris pour s’occuper de votre nouveaux né)
  • prestations de maladie (absence en cas de raisons médicales)
  • prestations pour proches aidants d’enfants (absence en cas de soutien et aide d’une personne mineur malade ou blessé)
  • prestations pour proches aidants d’adultes (absence en cas de soutien et aide d’une personne majeur malade ou blessé)
  • prestations de compassion (absence en cas de soutien et aide d’une personne en fin de vie).

Combien coûte l’assurance emploi pour travailleur autonome ?

L’assurance emploi travailleurs autonomes se finance à travers les cotisations des travailleurs autonomes ayant souscrit à ce programme d’assurance. Ces cotisations se calculent en fonction de votre revenu durant l’année à partir de votre souscription au programme d’assurance emploi pour travailleurs autonomes.

Le coût de cotisation est revu chaque année, mais on peut prendre l’exemple : en 2021, pour chaque 100 $ gagné, vous devez verser une cotisation de 1,58 $. Sachant que le maximum possible à verser est de 889,54 $.

L’assurance invalidité pour travailleur autonome : comment ça marche ?

L’assurance invalidité pour travailleurs autonomes permet au travailleur la garantie d’une sécurité de salaire s’il venait à se retrouver dans l’incapacité de toucher son salaire suite à un accident ou une maladie. D’une manière générale, l’assurance invalidité pour travailleurs autonomes sécurise jusqu’à deux tiers des revenus de base de la personne concernée. 

L’assurance salaire travailleurs autonomes est un autre nom donné à l’assurance, protège tout autant en prenant en charge et vous protégeant sur, non seulement vos frais professionnels, mais aussi vos frais personnels fixes.  

Le but de l’assurance invalidité travailleurs autonomes/assurance salaire pour travailleurs autonomes est donc de minimiser les impacts financiers dus à l’incapacité d’exercer sa fonction. 

Que couvre l’assurance salaire travailleur autonome ?

Le travailleur choisit, lors de la mise en place de son contrat d’assurance salaire travailleur autonome, les frais quotidiens qu’il veut voir couvert par son assurance en cas d’invalidité. 

Ces frais sont considérés comme des options que le travailleur doit choisir. Dans une certaine logique, plus les options sont nombreuses, plus les primes seront élevées.

On peut citer : 

  • les frais d’alimentation
  • les frais de loyer
  • les frais de services téléphoniques et d’internet
  • les frais d’automobile
  • les frais bancaires, comme les prêts ou cartes de crédit.

Combien coûte l’assurance invalidité/l’assurance salaire pour travailleur autonome ? 

Le coût d’une assurance invalidité ou assurance salaire, pour travailleurs autonomes n’est pas fixe. En effet, le prix va varier en fonction de plusieurs facteurs tels que : 

  • le sexe
  • l’âge
  • l’état de santé
  • le revenu
  • la profession exercée
  • les risques que peuvent entraîner vos fonctions
  • le montant de la couverture
  • les options choisies

Il faudra aussi prendre en compte deux variables supplémentaires propres à l’assurance invalidité :

  • le délai de carence 
  • la durée des versements 

Prenons un exemple : 

Un homme d’une cinquantaine d’années, exerçant une profession déclarée sans risques, avec un choix de délai de carence de 30 jours et le montant de la couverture à 1 000 $,  va payer environ 140 $ par mois d’assurance invalidité pour travailleur autonomes. 

Pour magasiner les meilleures offres d’assurance invalidité pour travailleurs autonomes vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne gratuit, qui en quelques secondes vous montrera les meilleures options s’offrant à vous :

Obtenez les meilleures soumissions d’assurance invalidité pour travailleurs autonomes en 20 secondes.
Gratuit et personnalisé, selon vos besoins.

Je demande une soumission

L’assurance responsabilité civile travailleur autonome : comment ça marche ?

L’assurance responsabilité civile vous permet de vous protéger contre vos propres faits et gestes dans le cas où ils pourraient causer des dommages à autrui.

En effet, comme son l’indique, cette assurance protège et défend votre responsabilité, majoritairement de deux manières :

  • en aidant votre défense si vous êtes poursuivi (avocats, frais liés au procès)
  • en payant les frais de dommages et intérêts à votre place si vous êtes jugé responsable.

Sachez que votre assurance responsabilité civile pour travailleurs autonomes est majoritairement incluse dans votre assurance habitation. Et l’assurance responsabilité civile est obligatoirement incluse dans votre assurance auto.

En tant que travailleur autonome il est très important d’être protégé par une assurance responsabilité civile car elle pourra couvrir les dommages si un de vos clients engage directement votre responsabilité en cas de blessures ou de dégâts sur son matériel arrivés dans le cadre de votre travail, dans vos locaux ou à votre domicile.

Combien coûte une assurance responsabilité civile pour travailleur autonome ?

Le montant des primes à payer pour être couvert par une assurance responsabilité civile pour travailleurs autonomes va dépendre et varier en fonction des déclarations sur l’honneur que vous avez fait préalablement à votre assureur.

En effet, avant de vous assurer, l’assureur va demander plusieurs types d’informations pour évaluer le risque que vous représentez, par exemple :

  • quelles activités professionnelles vous exercez
  • les possibilités que quelqu’un vous poursuive
  • votre passé : comme par exemple, si vous avez déjà été poursuivi ou non.

L’assurance responsabilité professionnelle travailleur autonome : comment ça marche ?

L’assurance responsabilité professionnelle pour travailleur autonome va garantir une protection au cas où vous êtes poursuivi pour des fautes ou omissions dans le cadre de votre emploi.

Cette assurance responsabilité civile professionnelle pour travailleurs autonomes est parfois obligatoire dans certains ordres de professions. Même si elle reste souvent optionnelle, elle est tout de même vivement conseillée lorsque vous êtes un travailleur autonome. Associée à d’autres types d’assurance, elle permet de compléter votre protection.

Combien coûte une assurance responsabilité professionnelle pour travailleur autonome ?

La tarification d’une assurance responsabilité professionnelle dépend de nombreux facteurs :

  • les garanties incluses que vous désirez
  • les options choisies si vous souhaitez renforcer la couverture (exemple : protection juridique)
  • le chiffre d’affaires : plus il est élevé plus les primes le seront
  • l’effectif de l’entreprise : primes croissantes avec le nombre de salarié
  • le secteur d’activité
  • les plafonds d’indemnisation
  • les franchises : le montant qui restera à votre charge
  • les exclusions de garanties
  • la compagnie d’assurance
  • le montant de la couverture.

Pour obtenir les meilleures soumissions d’assurance entreprise au Québec pour les travailleurs autonomes, nous vous proposons de remplir un petit questionnaire en quelques secondes via le bouton ci-dessous, à l’issue de quoi l’un de nos courtiers partenaires reviendra vers vous :

Obtenir les meilleures soumissions disponibles en matière d’assurance entreprise

J’obtiens une soumission

L’assurance biens professionnels pour travailleur autonome : comment ça marche ?

L’assurance biens professionnels pour travailleurs autonomes peut souvent être combinée avec l’assurance habitation de la personne concernée.

En effet, l’assurance biens professionnels s’adressent avant tout aux travailleurs autonomes, qui travaillent depuis leurs domiciles personnels.

Si vous possédez dans votre maison des outils, logiciels, matériels liés à votre activité professionnelle et dont le tarif est très important, il est alors impératif de prendre une assurance biens professionnels. Car votre assurance habitation classique a des limites de couverture pour certains objets et un accident ou dommage dans votre domicile qui porterait atteinte à vos biens professionnels sera alors compliqué à rembourser.

Prévenez votre assureur et spécialisez votre couverture d’assurance pour vos biens professionnels en tant que travailleur autonome.

Dans le cas où la somme des équipements ou matériels que vous voulez assurer se trouve être supérieur aux prestations prévues initialement, alors vous avez la possibilité d’augmenter votre couverture ou bien de prendre un avenant pour travailleur autonome.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis