Quel est le meilleur courtier en assurance collective ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter mis à jour le 2022-03-28

Vous cherchez un contrat d’assurance collective adapté aux besoins de votre entreprise et souhaitez solliciter pour cela un courtier en assurance collective ? Vous vous demandez s’il est judicieux de faire appel à un courtier et comment le choisir ? Alors notre guide dédié est fait pour vous !

Quel est le rôle d’un courtier en assurance collective ?

Le rôle du courtier en assurance collective est de vous accompagner et vous conseiller dans toutes les étapes du processus de souscription à un contrat d’assurance collective :

  • Rôle n°1 : définir vos besoins en fonction du profil de votre entreprise

Il est important de bien analyser votre entreprise et ses besoins pour trouver le contrat d’assurance collective le plus adapté à votre profil. Le courtier sera là pour vous aider à identifier vos besoins de façon approfondie, en fonction de votre secteur d’activité, votre corps de métier, votre nombre d’employés, leur âge moyen, les anciennes réclamations de vos salariés, etc, et déterminer ainsi les protections requises. Si vous êtes déjà titulaire d’un contrat d’assurance collective, il pourra vous aider à effectuer un diagnostic complet de votre régime actuel.

  • Rôle n°2 : identifier le contrat qui répond le mieux à vos besoins

Le courtier est là pour vous aider à magasiner les différentes offres d’assurance collective. Le courtier vous économisera un temps précieux, puisque vous n’aurez pas effectuer une demande de soumission sur le site de chaque assureur : c’est le courtier qui s'en charge. Professionnel, il comprend le produit d'assurance et les lois qui le régissent - comme la loi 33 sur l'assurance collective notamment - et vous conseille en conséquence.

Pour identifier en un rien de temps une assurance collective concurrentielle en termes de prix et de garanties, utilisez un comparateur en ligne d'assurances :

Comparez les meilleures soumissions d'assurances collectives en quelques secondes.

Je compare
  • Rôle n°3 : négocier les meilleurs prix

Le courtier, grâce à ses qualités de négociateur, son expertise du marché et l’accès à des tarifs préférentiels, sera en mesure de négocier pour vous le contrat au meilleur prix. En tant qu’apporteur d’affaires, il jouit d’un pouvoir de négociation plus important, qui lui permettra d’obtenir des prix plus avantageux qu’un employeur seul.

  • Rôle n°4 : comprendre et analyser le contrat

Les contrats d’assurance collective peuvent être complexes : conditions d’éligibilité, garanties, clauses d’exemptions, délais, conditions générales, options, montants de franchises… autant de détails qu’il est fastidieux et long d’analyser, et qui vous exposent à des risques si vous n’en saisissez pas toutes les conséquences.

  • Rôle n°5 : simplifier les démarches administratives

Le courtier en assurance collective pourra aussi vous faciliter toutes les démarches liées à la souscription de votre contrat, aux formalités administratives et à la mise en place dans votre entreprise. Certains courtiers pourront même se charger de la communication auprès des employés, via des séances d’information et de sensibilisation.

  • Rôle n°6 : vous accompagner dans les demandes de réclamation

Le rôle du courtier ne s’arrête pas à la signature du contrat : il pourra vous accompagner dans la gestion des demandes de réclamation, et des éventuels cas de litige avec un salarié ou avec votre assureur. Après la mise en place, il pourra continuer de vous accompagner en faisant le point avec vous régulièrement sur votre contrat, pour vous proposer des ajustements ou des mises à jour en fonction de l’évolution de votre entreprise et de ses besoins.

Comment bien choisir son courtier d’assurance collective ?

Un bon courtier en assurance collective doit être :

  • En règle : vérifiez que votre courtier dispose bien d’un permis en règle obtenu auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), en consultant le Registre des entreprises et conseillers autorisés. Vous serez ainsi assuré que votre professionnel s’acquitte de ses obligations de formation continue et de déontologie.
  • Totalement indépendant, sans parti pris : il ne doit encourager aucune institution financière en particulier, pour pouvoir vous conseiller en toute objectivité.
  • À votre écoute : il doit prendre le temps de comprendre et analyser vos besoins pour pouvoir identifier la meilleure offre en fonction de votre entreprise. Un bon courtier saura par exemple vous renseigner sur les avantages imposables d'assurance collective et vous conseiller.
  • Exhaustif : assurez-vous que le courtier traite avec suffisamment de compagnies d’assurance pour être en mesure de proposer un vrai comparatif complet.
  • Respectueux de la confidentialité des données : vos données doivent être bien protégées pour éviter un quelconque démarchage.
  • Proactif : votre courtier d’assurance collective doit suivre l’évolution de votre régime au cours de l’année, et vous faire des recommandations. Une implication proactive de votre courtier vous permettra davantage de contrôler vos coûts et d’éviter ainsi des mauvaises surprises lors des renouvellements.

Quel est le prix d’un courtier en assurance collective ?

Si vous souhaitez faire appel à un courtier, vous pourriez être tenté de comparer leurs tarifs horaires. Mais le système de rémunération des courtiers en assurance collective est plus complexe que cela.

Les courtiers peuvent être rémunérés de deux façons :

  • Sous forme de commission : c’est le cas le plus courant ! Le courtier est rémunéré par l’assureur et perçoit un pourcentage sur chaque contrat signé, en qualité d’apporteur d’affaires. Le client ne sera donc pas facturé directement par le courtier.
  • Sous forme d’honoraires : le courtier facture le client selon les heures travaillées sur le dossier et selon un taux horaire établi.

De manière générale, le prix de votre courtier sera donc inclus dans le prix de votre assurance, qui dépendra de plusieurs facteurs :

  • du nombre de salariés ;
  • de leur situation (âge, sexe, corps de métier) ;
  • des protections choisies pour le contrat cadre ;
  • des options souscrites, etc.

Ce coût est partagé entre l'employeur et l'employé, et une partie est directement déduite du salaire.

Comment trouver une assurance collective peu chère grâce à un courtier ?

Le prix de l’assurance collective est défini par la prime facturée à chaque salarié. Cette prime est partagée entre l'employeur et le salarié : l’employeur paie la totalité des coûts à l’assureur et la portion payable par chacun des employés est ensuite prélevée directement sur leur paie. Au Québec, la cotisation de l'employeur oscille généralement entre 25 et 50 %. D’ailleurs, la plupart des assureurs exigent une participation minimale de 25 % de contribution de la prime.

À noter que le coût de votre assurance collective dépendra de plusieurs facteurs :

  • le nombre de salariés
  • le profil de vos salariés (âge, corps de métier)
  • les niveaux de salaires
  • l’historique des réclamations de santé
  • les garanties, franchises et options choisies

Un courtier peut vous aider à en diminuer le coût, en vous aidant à :

  • identifier vos besoins
  • comparer les contrats d’assurances
  • négocier pour vous les meilleurs prix
  • vous prémunir contre les litiges qui pourraient vous être coûteux

Quand faire appel à un courtier en assurance collective ?

Il peut être judicieux de faire appel à un courtier en assurance collective dans les cas suivants :

  • Vous n’êtes pas satisfait de votre régime actuel d’assurance collective. Vos employés expriment régulièrement leur insatisfaction concernant votre programme d’assurance ? Vous jugez que le coût de votre programme actuel est trop élevé ? Votre plan n’a pas été revu depuis plusieurs années ? Il est peut-être temps de remettre votre contrat en question ! Un courtier en assurance collective pourra établir un diagnostic approfondi de votre régime actuel et sera alors en mesure de vous proposer de renégocier ou de changer votre contrat.
  • Votre entreprise a évolué. Augmentation du nombre d’employés, variation des salaires, de nouvelles activités, un vieillissement de votre masse salariale ? Autant de facteurs qui pourraient vous amener à revoir votre contrat d’assurance collective. Le courtier pourra vous aider à identifier les changements qui ont eu lieu dans votre entreprise, et vous proposer de renégocier votre contrat, ou d’en changer, pour mieux répondre à vos nouveaux besoins.
  • Vous souhaitez vous démarquer comme employeur. L’assurance collective constitue un avantage social non négligeable, qui pourra vous permettre d’être plus compétitif dans le recrutement de main-d’œuvre qualifiée. Un bon courtier sera au fait des tendances du marché et pourra vous proposer des solutions innovantes.
  • Vous démarrez votre entreprise. Même si votre entreprise n’emploie que deux personnes, il est possible de souscrire un contrat d’assurance collective. Certains assureurs proposent des offres adaptées aux petites structures : un courtier pourra vous aider à trouver le contrat le plus adapté.
  • La date de renouvellement de votre contrat d’assurance approche. C’est le bon moment pour remettre en question votre contrat actuel : un courtier expert en la matière pourra vous aider à renégocier les termes de votre contrat, ou à vous orienter vers un autre contrat d’assurance plus avantageux.

Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment en respectant un délai de préavis qui est généralement de 2 mois. En cas de résiliation précoce, une pénalité pourra vous être appliquée. L’assureur peut également mettre fin au contrat le liant avec l'employeur s'il estime que le montant des réclamations est supérieur aux primes, là aussi en respectant un délai de préavis.

Quels sont les avantages d’un courtier d'assurance collective en ligne ?

Plutôt que de magasiner les offres vous-même ou de faire appel à un courtier traditionnel, vous pouvez aussi vous référer à un courtier d’assurance collective en ligne. Cette démarche présente des avantages indéniables :

  • Rapide : en quelques clics seulement, vous aurez un aperçu détaillé et complet des offres du marché. Un gain de temps précieux pour ceux qui n’ont pas le temps de remplir des formulaires auprès de tous les assureurs, ou d’attendre qu’un courtier réponde à votre demande.
  • Pratique : vous n’aurez qu’un seul interlocuteur, votre courtier !
  • Économique : les courtiers d’assurance en ligne sont généralement gratuits pour l’utilisateur, puisque les courtiers sont rémunérés par les compagnies d’assurance. Vous évitez donc les frais de dossier ou honoraires.
  • Clair : grâce aux tableaux dynamiques des comparateurs des courtiers en ligne, vous pourrez avoir une bonne vision des différentes offres en un coup d’œil, et vous éviter ainsi le travail fastidieux de comparaison des offres.
  • Actualisé : les comparateurs des courtiers en ligne mettent à jour leurs informations au plus près, ce qui vous permet d’avoir une vision actualisée en temps réel, et d’obtenir la meilleure offre à un instant T.
  • Personnalisé : vous pouvez renseigner en un clic les caractéristiques de votre entreprise et vos besoins, pour trouver l’assurance la plus adaptée à votre entreprise.

Pour magasiner les meilleures offres d'assurance collective en quelques instants et obtenir des soumissions gratuitement, utilisez notre comparateur en ligne :

Comparez les meilleures soumissions d'assurances collectives en quelques secondes.

Je compare

Quelle assurance collective choisir pour un courtier immobilier ?

S’il est employé par une agence de courtage, le courtier immobilier dispose généralement d’un statut un peu particulier, celui de travailleur autonome considéré comme un travailleur, qui exécute un travail rémunéré par un employeur. Comme pour les employés d’entreprises classiques, les courtiers pourront avoir accès à une assurance collective si leur employeur choisit de souscrire un contrat d’assurance collective auprès d’un assureur.

Pour choisir l’assurance collective qui correspond le mieux à sa structure, l’employeur pourra :

  • Identifier ses besoins et le profil de ses employés, faire des demandes de soumissions auprès d’assureurs, comparer les différentes offres pour choisir la plus adéquate.
  • Ou bien faire appel à un courtier en assurance collective, qui l’accompagnera dans le processus.

S’il est travailleur autonome, il n’aura pas l’accès à un régime d’assurance collective et sera donc soumis au régime de base administré par la RAMQ. S’il souhaite étendre sa protection, il pourra faire appel à un assureur privé pour souscrire à un contrat individuel.

Certains assureurs proposent des offres personnalisées pour les travailleurs autonomes, adaptées à la réalité de ce statut.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ
1 commentaire
Nolwenn Nolwenn
à 2022-03-30

test