647 millions de dollars économisés par les assureurs automobiles au Québec pendant la pandémie

$ 647,299,845

…c’est le montant estimé des économies réalisées par les compagnies d’assurance automobiles au Québec du fait des restrictions liées au Covid-19 mises en place entre mi-mars et mi-juin 2020.

Diminution de 56,9% des accidents

Comme la plupart des Etats canadiens, le Québec a mis en place des mesures de restriction entre le 15 mars et le 16 juin 2020*. En conséquence, de nombreux citoyens ont dû rester chez eux, et les trajets du quotidien ont été stoppés, ce qui a fait chuter le nombre d’automobilistes sur les routes, et donc la probabilité de voir des accidents survenir. Cet état de fait se trouve confirmé par les chiffres :

56,9%
de baisse des accidents automobiles
 

…sur tout le territoire québécois pendant les 91 jours étudiés

38,1%
de baisse des décès par accident


…du fait de la faible circulation sur les routes québécoises pendant la pandémie

70,4%
de baisse des réparations automobiles

…commandées par les assureurs aux garages québécois

*Nos partenaires assureurs nous ont rapporté un impact significatif des mesures de restriction liées à la pandémie de Covid-19 sur la sinistralité automobile sur une période de 91 jours comprise entre le 15 mars et le 16 juin 2020.


Chute globale de 55% des sinistres automobiles

Conséquence de la chute des accidents sur les routes, les sinistres automobiles ont connu une chute globale de 55% sur le territoire québécois – un pourcentage presque identique à celui observé au niveau national sur la même période (54,9%). Sur l’ensemble du Canada, seuls la Colombie-Britannique (64%) et l’Ontario (56%) ont connu des baisses supérieures de leur sinistralité – ce qui tend à confirmer le fait que c’est dans les zones les densément peuplées que les changements ont été les plus notoires pendant pandémie.

Economies réalisées par les assureurs automobiles canadiens par Etat (8 Etats les plus peuplés)

Economies réalisées par les assureurs automobiles au Québec par ville

Au total, entre le 15 mars et le 16 juin 2020, les compagnies d’assurance automobile auraient économisé au Québec plus de 647 millions de dollars canadiens du fait du changement des habitudes de conduite consécutif à l’instauration de mesures de restriction :

  • La région métropolitaine québécoise où les plus grandes économies ont été réalisées est Montréal, avec une réduction de 384 millions de dollars en remboursements à effectuer pour les assureurs sur les 91 jours étudiés, devant Québec (69,2 millions de dollars) et Gatineau (21,1 millions de dollars).
  • Globalement, les assureurs automobiles mettent de côté ⅔  des primes encaissées pour indemniser les sinistres. Cependant, la réduction du nombre d’accident a fortement réduit ce ratio. Un important assureur du secteur partenaire de Hellosafe.ca affirme qu’il économisera en 2020 près de la moitié des fonds alloués en temps normal aux prises en charge pour dommages corporels suite à des sinistres.

Les assurés reverront-ils leur argent ?

Devant les larges économies qu’elles ont réalisées à la faveur de l’épidémie de Covid-19, les grandes compagnies d’assurance semblent commencer à réagir. « En reconnaissance du fait que les Canadiens conduisent moins et que les sinistres sont à la baisse pendant la pandémie de Covid-19, les assureurs privés à travers le pays ont rendu approximativement en moyenne 280$ par conducteur en réduction de prime d’assurance automobile », énonce un document de Bureau d’assurance du Canada (BAC) en date du 30 juillet 2020.

Pour l’heure, 180 millions de dollars auraient été reversés aux assurés québécois, selon des chiffres du même BAC. Toutefois, en considérant les 647 millions économisés au Québec par les assureurs auto durant la pandémie, il s’avère que 467 millions auraient été effectivement empochés par ces derniers dans la province francophone. Avec une situation épidémique qui semble reprendre depuis le mois d’août 2020, la situation pourrait évoluer de nouveau rapidement, avec peut-être à la clé de nouveaux remboursement à venir pour les consommateurs.


telechargement

Antoine Fruchard, expert en assurance et Directeur en chef chez Hellosafe.ca

« Avec une majorité de Québécois bloqués à la maison, beaucoup d’automobiles sont inévitablement restées au garage. Maintenant que les restrictions ont été levées et que les gens sortent de nouveau, le nombre de véhicules sur les routes est quasiment revenu à son niveau d’avant la pandémie. Toutefois, même si le Québec n’est pas la province la plus chère en terme d’assurance auto, les consommateurs se demandent à raison pourquoi ils ont continué à payer des primes importantes quand ils ne pouvaient pas conduire. Dans ce secteur encore peu concurrentiel qu’est l’assurance auto au Canada, on ne peut qu’espérer voir arriver de nouveaux acteurs au Québec, afin de dynamiser le marché et de tirer les prix vers le bas. En effet, il semble temps qu’un air nouveau souffle sur l’assurance auto dans le pays. En attendant, de nouvelles annonces de remboursement sont attendues du côté des assurés québécois. »

Pour accéder à la version nationale de cette étude cliquer ici.

Notre méthodologie

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées à la fiabilité certifiée. En outre, plusieurs de nos assureurs-partenaires ont pu nous fournir des statistiques anonymes sur la période étudiée. Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

A propos de Hellosafe.ca

Hellosafe.ca est une plateforme de comparaison qui révolutionne le marché de l’assurance – en vous donnant accès aux meilleures soumissions en moins de 30 secondes. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de soumissions d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné.

Découvrez Hellosafe.ca.

Pour toute demande, veuillez contacter :

new project

Alexandre Desoutter
Responsable des relations presse et de la communication