Prêt REER : Comment ça fonctionne ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-03-26

Emprunter ou ne pas emprunter pour cotiser à son REER ? Bonne question, cela dépend d’une multitude de facteurs. En premier lieu, il s’agirait de se renseigner au mieux sur le prêt REER.

Quelles sont les caractéristiques de ce type de prêt ? Comment fonctionne-t-il ? Comment en souscrire un ? Quels sont les taux proposés ?

Dans ce guide exclusif, on vous dit tout sur le prêt REER : taux, frais, fonctionnement, et bien plus encore.

C’est quoi un prêt REER ?

En cas de manque de moyens financiers, il est possible que vous ne soyez plus en mesure de cotiser au sein d’un REER.

Les organismes financiers connaissent ce problème et proposent, en ce sens, un crédit vous permettant d’investir dans votre REER même en cas d’insuffisance financière.

Le prêt REER présente plusieurs avantages. Il est d’abord très utile si vous approchez de la retraite et que vous ne souhaitez pas perdre de temps pour maximiser votre épargne. Il est également très utile si vous avez comme projet d’acheter votre première résidence principale. Dans le cadre d’un RAP (Régime d’accession à la propriété), le prêt REER vous permettra d’augmenter la mise de fonds nécessaire pour acquérir votre propriété. Au total, vous pourrez retirer jusqu’à 25 000 dollars de votre REER pour son financement.

Bref, le prêt REER est un mécanisme qui peut vous permettre de faire fructifier votre capital ou d’accéder plus facilement à la propriété mais il en existe d’autres. Vous pouvez bénéficier des conseils avisés de nos experts.

Maximisez vos revenus d’épargne avec l’aide de nos experts financiers en quelques clics.

J’y vais

Comment fonctionne un prêt REER ?

Le fonctionnement d’un prêt REER repose sur l’effet levier. C’est-à-dire que l’emprunt du montant permet de réaliser un plus grand investissement qu’une simple épargne.

La souscription d’un prêt REER vous permet de bénéficier d’un remboursement d’impôt non négligeable.

Concernant le remboursement du prêt REER, celui-ci est généralement flexible. C’est-à-dire que vous pouvez choisir un remboursement hebdomadaire ou mensuel. De même, il est tout à fait possible d’effectuer un remboursement anticipé de la totalité ou d’une partie de votre prêt REER.

Comment faire un prêt REER ? 

Avant de décider de souscrire un prêt REER, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs :

  • Réfléchissez à votre faculté à rembourser : vous ne devez pas emprunter une somme que vous ne pourrez pas rembourser. Votre capacité d’emprunt doit être au cœur de votre réflexion.
  • Pensez à votre capacité d’emprunt : le fait de souscrire un prêt REER augmentera votre taux d’endettement. Ainsi, avant de contracter ce type de prêt, vous devez penser à l’ensemble de vos autres prêts en cours ou à venir.
  • Considérez votre âge : si vous êtes retraité, sachez qu’il vous sera nécessaire de rembourser votre prêt REER rapidement. À un âge avancé, vous devez souscrire un prêt de courte durée.
  • Soyez discipliné : contracter un prêt REER n’est pas un acte quelconque. La discipline dans le remboursement et la rigueur dans la mise en place de votre épargne sont des facteurs importants dans le bon fonctionnement de votre prêt REER.

Sachez que votre prêt REER doit être remboursé sur une durée comprise entre 12 et 18 mois maximum. Cela vous permettra de ne pas payer des intérêts trop élevés par rapport au montant total de votre prêt. 

Prenons un exemple concret : pour un prêt REER de 2000 dollars avec un taux d’intérêt de 6%, vous devrez payer des mensualités de 176,6 dollars sur 12 mois.

Enfin, il est nécessaire de se poser d’autres questions notamment :

  • Quel sera le coût de mon prêt REER par rapport aux avantages qu’il me procure ?
  • Suis-je doué pour gérer certains risques comme notamment le fait de devoir rembourser le capital et les intérêts même si la valeur de mon placement diminue ? etc.

Quand est-ce utile de faire un prêt REER ?

La souscription d’un prêt REER est utile dans de nombreuses situations mais l’est d’autant plus dans 2 cas particuliers :

  • Si votre départ en retraite approche : comme précisé précédemment, souscrire un prêt REER avant votre retraite est un choix judicieux. En effet, cela vous permet de rattraper le temps perdu en accédant à une grande somme d’argent. Par exemple, si vous avez 65 ans, il est tout à fait possible de souscrire un prêt REER de 20 000 dollars sur une période de 10 ans et avec un taux d’intérêt de 4%, vous bénéficierez alors de 15 706 dollars d’épargne additionnelle. 
  • Si vous souhaitez acheter votre première maison : la stratégie consiste à utiliser un RAP (Régime d’accession à la propriété) en plus de votre prêt REER. La somme maximum pouvant être retirée ensuite est de 25 000 dollars. Notez également que pour être en règle, vous devez laisser tout l’argent de vos REER durant 90 jours. Il s’agit de la meilleure méthode pour avoir les fonds nécessaires dans le cadre de l’achat de votre première propriété. Prenons un exemple concret, vous contractez un prêt REER d’un montant de 25 000 dollars pour l’achat de votre première résidence principale. Le rendement de cet investissement vous permettra de vous faciliter le financement de votre maison. 

Quels sont les inconvénients du prêt REER ?

Le prêt REER repose sur le principe d’effet levier. Même si présente plusieurs avantages, il est tout de même nécessaire d’en relever certains inconvénients :

  • La capacité de remboursement : comme tout prêt, le prêt REER entraîne forcément une créance. La capacité de remboursement doit donc être axée au sein de vos réflexions avant de contracter un prêt REER. L’objectif est de vous éviter d’être dans une situation d’insolvabilité.
  • Les risques liés au marché : il est impossible de prédire avec exactitude les comportements du marché du prêt REER. Le risque que votre placement diminue est donc réel et peut ainsi mettre votre solvabilité à mal.
  • Les risques liés aux taux : si vous n’avez pas souscrit un prêt REER à taux fixe, sachez que vous risquez de voir les taux augmentés. Les coûts de votre emprunt seront donc revus à la hausse. Gardez en tête que vous devez toujours être en capacité de rembourser votre emprunt.

Quels sont les taux de prêt REER ?

Vous pouvez souscrire un prêt REER avec un taux variable ou fixe. Quelles sont les différences ?

Un prêt REER au taux variable signifie que le taux d’intérêt n’est pas fixé à l’avance. Ce taux risque de varier selon les comportements du marché. Vous risquez donc de voir vos mensualités s’ajuster (à la baisse ou à la hausse) et voir la durée de votre contrat changer. Il existe plusieurs avantages aux taux d’intérêts variables : ils sont plus bas à la souscription de votre prêt REER par rapport aux taux fixes et vous pouvez bénéficier de baisses supplémentaires selon l’état du marché. Notez tout de même qu’ils peuvent augmenter si le marché ne se porte pas de la meilleure des manières.

Les taux fixes, quant à eux, signifient qu’à la souscription de votre prêt REER, ceux-ci restent constant sur toute la durée du contrat. Plusieurs formules peuvent vous être proposées : un prêt REER à échéances constantes, progressives ou encore un prêt REER à échéances modulables.

Quels sont les meilleurs prêts REER ?

Voici un tableau répertoriant les produits de prêts REER proposés par les principaux fournisseurs, avec leur taux et les frais engendrés :

InstitutionCaractéristiquesTaux REER
Prêt reer DesjardinsNom du produit : Financement Accord D-REER Termes de 1 à 10 ans. Flexibilité de remboursement : chaque semaine, toutes les 2 semaines ou chaque mois
  • Taux fixe pour un terme à 1 an : 3,5 % 
  • Taux fixe pour un terme à 3 ans : 4 % Taux variable pour un terme à 1 an : 3,45 %
Prêt reer TangerineLes remboursements se veulent flexibles et l’approbation rapide (réponse en 24h)Taux d’intérêt de 1,49 %
Prêt reer RBC
  • Termes de 1 à 10 ans 
  • Des options de paiement se voulant simples
  • Des assurances (invalidités, assurance vie, etc.) facultatives proposées
Taux préférentiel : 2,2 %
Prêt reer BNCTermes de 3 à 10 ans  Taux de base : 2,45 %
Prêt reer BMOUn remboursement sur une période maximale de 15 ansNon spécifié 
Prêt reer TDDeux types de prêts REER : Prêt de rattrapage REER TD et prêt REER instantané TDNon spécifié  
Prêt reer Industrielle AllianceUn large choix de fonds de placement Possibilité de rembourser le prêt REER en tout temps (en partie ou totalement)Taux préférentiel : 2,45 %
Prêt REER : les acteurs

Obtenez en quelques clics les conseils de nos experts financiers pour faire fructifier votre épargne.

J’y vais

Quel montant emprunter pour votre prêt REER ?

Pour comprendre et connaître le montant nécessaire à emprunter pour votre prêt REER, nous allons prendre un exemple concret. Vous souhaitez souscrire un prêt REER d’une valeur de 5 000 dollars dans le cadre de l’achat de votre première résidence. Le taux d’intérêt fixe est de 4,70% et vous souhaitez rembourser sur une durée de 5 ans.

Le calcul de votre prêt REER est simple : vous devrez débourser 93,67 dollars chaque mois pour rembourser cet emprunt. Les frais se répartissent comme tels : 5 000 dollars correspondant au montant de l’emprunt et 620,20 dollars d’intérêts.

Autre exemple : vous souhaitez souscrire un prêt REER d’un montant de 10 000 $ avec un taux fixe de 3% et pour une durée de remboursement de 4 ans. Chaque mois, vous devrez donc débourser 228,94 dollars, vos frais seront de 10 000 dollars pour le remboursement du montant total de l’emprunt et de 989,23 dollars pour le remboursement du montant des intérêts.

Pour savoir combien emprunter, utilisez un calculateur pret reer. 

Quand vaut-il mieux ne pas faire de prêt REER ?

Saviez-vous que le ratio d’endettement des québécois est de 170% ? Cela représente une dette moyenne pour chaque consommateur de plus de 18 000 dollars. Le taux d’endettement est donc le critère fondamental à prendre en compte si vous désirez souscrire un prêt REER. En règle générale, les spécialistes conseillent de ne pas souscrire un prêt REER si votre taux d’endettement est supérieur à 35%. Notez que ce taux correspond à l’ensemble de vos dettes mensuelles rapportées à votre revenu mensuel.

Est-il possible de rembourser en anticipé son prêt REER ?

La majorité des banques vous accordent le droit de rembourser votre prêt REER de manière anticipée. Vous pouvez donc, à tout moment, rembourser la totalité ou une partie de votre prêt REER. Notez qu’aucun frais n’est exigé dans le cadre d’un remboursement anticipé.

Obtenez en quelques clics les conseils de nos experts financiers pour faire fructifier votre épargne.

J’y vais
2 commentaires sur "Prêt REER : Comment ça fonctionne ?"
Boubacar mamadou balo, à 2021-09-09

Bonjour, pour le prêt REER, j'ai une question. Quel mode de calcul de remboursement, on utilise pour rembourser le prêt? Un taux constant ou composé. Quelle est la méthode autorisée par la loi?

Répondre
Notre expert
Pauline.aziz, à 2021-09-15

Bonjour,

Le taux d'intérêt pour le prêt REER est fixé à 4,70 %.

Bonne journée,
L'équipe Safe

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis