Assurance taxi au Québec : comparatif, prix, fonctionnement

AssureurCouverturesAvantages
Burrowes Courtiers
  • Accompagnement lors d’une réclamation
  • Rapidité de paiement après un sinistre
  • Choix du garage pour une réparation
  • Appel à un évaluateur de la région
  • Service attentionné et personnalisé
  • Équipe spécialisée
  • Couverture pour les dommages matériels et corporels
Indemnisation en cas d'invalidité pour seulement 21$ par mois
Les frais couverts sont le crédit-bail du taxi, la prime d’assurance, l’immatriculation, le loyer, les frais professionnels et comptables
Indemnisation de 1000$ par mois pendant 12 mois avec une carence de 30 jours 
Lussier Dale Parizeau
  • Responsabilité civile de 2 000 000$
  • Protection “Tous Risques”.
  • Véhicule de location fourni après un accident
  • Couverture pour les dommages aux véhicules empruntés
  • Couverture pour les dommages matériels et corporels
  • Assurance des personnes pour 10 000$
  • Assistance routière
S’il y a une perte de revenus : indemnisation de 70$ à 500$ par jour et par sinistre
Courtier connu au Québec et fiable
BLF CANADA
  • Assurance responsabilité civile avec une limite d’assurance de 2 000 000$ par réclamation
  • Couverture pour les dommages matériels et corporels
Faible franchise : 500$
Elco Assurances
  • Couverture pour les dommages matériels et corporels
  • Assurance de courtiers spécialisés pour les chauffeurs-taxi
Service à échelle humaine, rapide et courtois
Assur360
  • Couverture pour les dommages matériels et corporels
  • Assureur expert en taxi
Les meilleures assurances taxi au Québec

Les chauffeurs de taxi au Québec, comme les conducteurs d'auto traditionnels, sont soumis à une obligation d'assurance responsabilité civile à hauteur de 50 000 $ minimum. Cependant, cette protection ne couvre que les dommages causés à des tiers et en aucun cas, des préjudices corporels, ou dommages matériels impliquant le chauffeur, ses passagers, ou encore le taxi. Il est donc très important de souscrire une assurance taxi plus complète, couvrant davantage que la seule responsabilité civile.

Vous êtes à la recherche de la bonne assurance taxi pour assurer votre activité, vos passagers et votre véhicule ?

Notre guide ci-dessous vous apprend tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance taxi : laquelle choisir, quelle couverture privilégier, quel montant assurer à quel prix et bien plus encore.

Qu’est-ce qu’une assurance taxi ?

Une assurance taxi, comme son nom l'indique, est une police d'assurance auto permettant de couvrir les dommages corporels et matériels survenus lors de l'exercice d'une activité de chauffeur de taxi, et donc de transport de passagers rémunérés.

Concrètement, les chauffeurs de taxi doivent souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle minimum de 50 000 $ au même titre que les conducteurs de véhicules traditionnels. Cette Responsabilité Civile vise à couvrir l'ensemble des dommages et préjudices corporels et matériels impliquant des tiers dans l'exercice d'une fonction de chauffeur de taxi.

Il est cependant fortement recommandé, compte tenu du nombre d'heures passées sur les routes et des probabilités statistiques de collision, notamment dans les grandes villes comme Montréal ou Québec, de souscrire une assurance taxi plus complète que la seule Responsabilité Civile comme une assurance tous risques par exemple ou bien une protection valeur à neuf pour couvrir la valeur totale de son véhicule en cas de perte totale du taxi lors d'une collision.

La profession de taxi est désormais régie par la Loi concernant le transport rémunéré de personnes par automobile (TRPA), du 10 octobre 2020.

Bon à savoir

Les chauffeurs de taxi, outre l'obligation d'assurance Responsabilité Civile Professionnelle, sont tenus de respecter de multiples critères comme l'obligation de détenir un permis de chauffeur de taxi autorisé, et un permis de conduire de classe 4C.

Que couvre l’assurance taxi ?

Une assurance taxi de base couvre donc la Responsabilité Civile Professionnelle. Vous pouvez cependant d'emblée prendre une assurance supérieure comme :

  • la protection collision ou versement
  • la protection accidents sans collision ni versement
  • l'assurance tous risques.

Par ailleurs, vous pouvez y ajouter de nombreux avenants et options comme :

  • la protection valeur à neuf
  • la privation de jouissance
  • la protection de véhicule loué ou emprunté
  • l'assurance de personnes
  • l'assurance spécifique de véhicule de service (taxi, limousine, UBER) - très utile dans notre cas et qui couvre notamment de nombreuses options citées ci-dessus
  • les déplacements spéciaux, voyages
  • le remisage.

Bon à savoir

L'assurance spécifique taxi peut faire l'objet d'un avenant de votre police d'assurance auto.

Pourquoi souscrire une assurance taxi ?

L'assurance taxi incluant une responsabilité civile professionnelle est obligatoire et vous couvre notamment pour :

  • des dommages au véhicule de tiers
  • la perte des biens du passager lors d'un sinistre
  • les préjudices corporels des passagers ou tierces personnes lors d'un accident
  • la perte de jouissance des véhicules
  • le vol d'identité.

Une assurance taxi est donc fondamentale pour exercer votre activité en toute sérénité et être couvert en cas d'accident survenu dans l'exercice de vos fonctions. Cependant, nous vous conseillons fortement de souscrire une assurance plus complète, adaptée au fait que votre véhicule soit un véhicule de service avec lequel vous effectuez du transport de personnes rémunérées.

Si vous ne souscrivez pas une assurance complète et êtes impliqué dans un accident de la route ayant des conséquences de préjudices matériels importants, ou pire corporels pour vos passagers par exemple, vous pourriez être amené à payer des indemnités pour le reste de votre vie.

L’assurance taxi est-elle obligatoire au Québec ? 

Si vous êtes chauffeur de taxi au Québec, vous êtes dans l'obligation de souscrire au minimum une assurance taxi avec responsabilité civile à hauteur de 50 000 $.

Ce montant minimum de couverture permettra entre autres de vous couvrir pour :

  • les dommages matériels causés à de tierces personnes;
  • les dommages corporels qui ne sont pas couverts par la SAAQ (Société de l’Assurance automobile du Québec).

Pour résumer, il y a d’un côté la SAAQ, un régime d’assurance public qui va couvrir l’ensemble des dommages corporels. Vous êtes couverts par la SAAQ automatiquement dès que vous avez obtenu le permis de conduire. 

Par ailleurs, il est indissociable de passer par une assurance privée qui va couvrir cette fois-ci l’ensemble dès dommages matériels, autrement dit, les dégâts causés à votre véhicule ou aux véhicules de tierces personnes. Contrairement à la SAAQ, vous devez souscrire à cette assurance par vous-même par le biais d’assureurs privés. 

Couvertures de la SAAQCouvertures des assurances privées*
Couvertures
  • Les pertes de revenus associées à un accident
  • Les soins de santé privés que nécessite un rétablissement
  • L’adaptation du milieu de vie à la suite, par exemple, d’une collision qui aurait engendré de graves séquelles
  • La perte de vêtements et de matériels lors d’un impact
  • L’achat de médicaments, de fournitures et de rapports médicaux, toujours en lien avec un accident de la route
  • L’embauche de personnel de soutien à domicile, s’il y a lieu
  • L’embauche de personnel pour une entreprise familiale durant une convalescence.
  • Les dommages matériels causés à de tierces personnes.
  • Les dommages corporels qui ne sont pas couverts par la SAAQ.
  • Responsabilité civile.
Assurance taxi : SAAQ et assurance privée

Bon à savoir

Il est tout à fait envisageable de s’assurer chez d’autres compagnies d’assurance qui ne sont pas spécialisées dans les taxis mais qui vous garantissent une protection minimale de 50 000 $ en RC pro.

Vous souhaitez magasinez les meilleures assurances auto au Québec puis décider d'ajouter un avenant pour votre véhicule de service ? Utilisez notre comparateur d'assurance auto gratuit, instantané et en ligne.

Magasinez les meilleures assurances autos au Québec en 20 secondes.
Anonyme et gratuit

Je compare

Qui peut souscrire une assurance taxi ?

Ceux qui peuvent souscrire une assurance taxi sont :

  • les chauffeurs de taxi indépendants;
  • les propriétaires de voiture souhaitant passer par les plateformes Uber ou Eva par exemple;
  • les responsables de flotte de taxis (pour leurs chauffeurs salariés).

Bon à savoir

Les chauffeurs de taxi faisant partie d'une compagnie privée de taxis sont assurés par la société en question. Si vous êtes donc l'heureux propriétaire d'une flotte de taxis, vous devez souscrire une assurance pour l'ensemble de vos véhicules et chauffeurs.

Quel est le prix d’une assurance taxi ?

Le prix moyen d'une assurance taxi se situe entre 700 et 2 000 $ par an, soit environ 5 à 12 fois plus qu'une assurance auto traditionnelle. Et pour cause, vous êtes bien plus susceptible d'être impliqué dans un accident, ou bien de devoir effectuer des réparations sur votre véhicule lorsque vous l'utilisez toute la journée, par rapport à une utilisation ponctuelle.

Cependant, la prime d'assurance taxi que vous aurez à payer variera drastiquement en fonction de certains critères comme notamment :

  • votre âge
  • votre sexe
  • votre véhicule, la difficulté de trouver les pièces de rechange, le nombre d'accidents liés à cette catégorie de voiture etc.
  • le lieu où vous résidez (accidents, vols etc. de votre ville) : le prix d'une assurance taxi sera bien plus important dans une grande ville où il y a plus d'accidents, de vols, d'infractions qu'à la campagne par exemple.
  • vos antécédents et votre dossier de conduite
  • l'année d'obtention de votre permis de conduire
  • l'étendue de la garantie que vous souhaitez (couverture de la valeur totale de votre véhicule, voiture de prêt, assurance tous risques etc.).

Bon à savoir : Il existe des augmentations des primes d’assurances si : 

  • Vous choisissez de rouler dans un véhicule très haut de gamme.
  • Vous avez déjà eu par le passé beaucoup d’excès de vitesse
  • Vous êtes un chauffeur débutant et donc assez inexpérimenté dans la profession. 

Bon à savoir

Plus l’assurance taxi privée à laquelle vous souscrirez sera complète (voiture de prêt, location de voiture, montants d'indemnisation, assurance "tous risques", assistance routière en cas de panne etc.) et couvrira des montants importants, plus votre prime d'assurance taxi sera élevée.

Pourquoi utiliser un comparateur d’assurance taxi ? 

Pour réduire le coût de votre assurance taxi, le plus efficace est de comparer les offres et magasiner les meilleures offres d'assurance taxi au Canada en quelques secondes.

En effet, un comparateur va confronter et mettre en parallèle pour vous,les différentes assurances existantes et va vous proposer les plus avantageuses pour vous, soit l’assurance taxi la moins chère en fonction de vos besoins.  

Un comparateur va vous permettre de magasiner l’ensemble des meilleures assurances taxi du marché et de vous permettre de prendre connaissance sur tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance taxi comme les garanties obligatoires, les garanties facultatives, les tarifs appliqués, les zones où vous êtes couverts, les conseils de nos experts…

Finalement utiliser un comparateur d’assurance c’est s’assurer d’un pré-tri efficace et performant.

Comment obtenir une soumission d’assurance taxi pas chère ?

On y revient toujours mais bien entendu, le mieux reste encore de comparer les différentes assurances taxi afin d’obtenir la meilleure soumission d’assurance taxi. Cependant vous pouvez actionner plusieurs leviers pour réduire votre prime d'assurance taxi, en voici quelques-uns :

  • Magasinez les meilleures assurances taxi à l'aide d'un comparateur ou faites appel à un courtier qui a l'obligation de vous présenter 3 offres d'assurance.
  • Déclarez avec minutie votre activité, le rayon qu'effectue votre taxi, et le kilométrage.
  • N'assurez que les conducteurs conduisant effectivement votre taxi.
  • Installez des systèmes de sécurité et d'alarme (pour réduire la hausse de la prime liée aux vols et effractions possibles sur votre véhicule).
  • Ne faites pas appel à votre assureur pour des accidents ou réparations minimes, cela augmentera votre prime au fil des années.
  • Conduisez prudemment, évitez les itinéraires surchargés.
  • Ayez une bonne cote de crédit qui invite à la confiance.
  • Augmentez vos franchises, cela permet de diminuer votre prime mensuelle (mais assurez-vous que cela soit rentable au préalable).
  • Obtenez des rabais en groupant vos assurances taxi et habitation par exemple.

Évidemment, vous pouvez faire des demandes de soumission d’assurance taxi en ligne, directement sur les sites internet des assureurs. Toutefois le travail de comparaison ne sera pas déjà fait et vous risquez d’y passer beaucoup de temps et de dépenser beaucoup d’énergie et d'argent.

Comment résilier une assurance taxi ? 

À ce jour il existe deux façons de résilier son assurance taxi : 

  • En envoyant un courrier à votre assureur 
  • En vous rendant directement en agence.

Bon à savoir, vous pouvez résilier votre assurance sous trois conditions :

  • À l’échéance du contrat soit la date d'anniversaire dudit contrat.
  • Suite à certains évènements comme un changement de domiciliation de l’entreprise, un redressement ou de liquidation judiciaire de la société, un changement d’activité, la prise de la retraite
  • Suite à des modifications des conditions prévues initialement dans le contrat.

Bon à savoir

Attention cependant si vous décidez de résilier votre assurance taxi par courrier, pensez à bien indiquer le numéro de la police d'assurance, la date où vous écrivez le courrier, mentionner votre nom ainsi que la date à laquelle l’assurance doit prendre fin.

Toutefois, étant donné que l’assurance taxi est obligatoire au Québec il faudra à tout prix s’assurer de nouveau immédiatement et sans délai de carence afin que vous ne vous retrouviez pas dans une situation illégale ou vous et vos passagers ne seriez plus assurés. 

Faut-il passer par un courtier d’assurance taxi ? 

Ce n’est pas une obligation non. La meilleure solution est de comparer par vous même les meilleures assurances, les couvertures, prix et avis avec un comparateur comme celui fournit ci-dessus.

Un courtier sera une bonne alternative après avoir vous-même fait votre étude de marché via un comparateur. En effet, les courtiers d’assurance sont là pour vous conseiller sur la meilleure assurance taxi, sur les avenants à disposer selon votre propre situation, sur la meilleure couverture existante pour votre activité.

Bref, afin de bien déchiffrer un contrat et l'ensemble de ses clauses, mieux vaut faire appel à un courtier d’assurance. Nous savons très bien qu’il peut s’avérer très laborieux de démêler les tenants et les aboutissants d’un contrat d’assurance surtout lorsque c’est pour répondre à des besoins spécifiques.

Depuis peu, le courtier d’assurance est dans l’obligation de proposer trois soumissions d’assurances. Le courtier trouvera donc pour vous les couvertures répondant à chacune de vos exigences et dénichera les meilleurs prix.

Un courtier en assurance pourra également faciliter toutes les démarches qui sont liées à la souscription de votre contrat, en s’occupant de toutes les formalités administratives.

Y-a-t’il une assurance emploi pour les chauffeurs de taxis ? 

Chauffeur de taxi salarié

Oui, si vous travaillez en tant que chauffeur de taxi pour un groupe, vous bénéficiez automatiquement d’une assurance emploi. 

Étant donné que chauffeurs de taxis connaissent souvent des périodes d’inactivité il est donc important qu’ils soient dédommagés. Vous pouvez bénéficier d'une assurance emploi en tant que chauffeur de taxi uniquement si vous n'êtes pas :

  • propriétaires de plus de 50% du véhicule
  • propriétaires ni exploitants de l’entreprise.

Attention

Attention cependant, un chauffeur de taxi est considéré comme le propriétaire ou l'exploitant d’une entreprise de taxis s’il est en mesure d’assumer les chances de profit et les risques de perte découlant de l’exploitation de l’entreprise de taxis et s’il a le droit de conduire un taxi.

Chauffeur de taxi indépendant

Par ailleurs, la rémunération des chauffeurs de taxi est assurable, même si vous n’êtes pas employés de groupes ou d’entreprise. Toutefois cette assurance emploi sera donnée sous réserve que vous respectiez les conditions du règlement des chauffeurs de taxi indépendants : 

  • Être titulaire d’un permis de conduire;
  • Être reconnu apte à conduire par un médecin agréé;
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation visible sur le casier judiciaire;
  • Un tarif pratiqué réglementé;
  • Véhicule équipé d’un taximètre ou compteur horokilométrique;
  • Véhicule équipé d’un dispositif lumineux portant la mention “Taxi”;
  • Une carte professionnelle apposée sur la vitre avant du véhicule;
  • Une assurance taxi valide et en cours;
  • Le secteur géographique est bien conforme à celui mentionné sur la carte professionnelle;
  • Toujours prendre l’itinéraire le plus direct pour ses clients;
  • Suivre un stage de formation continue auprès d’un centre de formation agréé tous les cinq ans. 

En respectant l’ensemble de ces conditions il n’y a aucune raison pour que vous ne bénéficiez pas d’assurance emploi. Dans un cas comme dans l’autre il s’agit d’un droit qui est immuable sous réserve de ne pas avoir manqué à l’un des points cités au préalable.

Un conseil ! Il peut être utile de souscrire une assurance invalidité pour pallier au risque d'être impliqué dans un accident et ne plus avoir de revenus pour cause d'invalidité. Magasinez les meilleures assurances invalidité avec notre outil en ligne en quelques secondes.

Magasinez les meilleures soumissions d'assurance invalidité en quelques clics.
Gratuit et personnalisé, selon vos besoins.

Je compare

Chauffeur de taxi au Québec : tout savoir

Preview
Loading...

Qui peut être chauffeur de taxi ?

Pour devenir chauffeur de taxi, vous devez être titulaire de deux permis selon la SAAQ :

  • un permis de chauffeur autorisé;
  • un permis de conduise de classe 5 ou plus.

Si vous transportez des passagers moyennant rémunération sans être titulaire de ces deux permis, vous risquez une suspension de votre permis de conduire, et la saisie de votre véhicule pour une période pouvant aller de 7 à 90 jours.

Comment obtenir un permis de chauffeur autorisé ?

Pour obtenir un permis de chauffeur autorisé, vous devez :

  • parler parfaitement le français, le comprendre;
  • être détenteur d'un permis de classe 5 minimum et conduire depuis au moins 12 mois (hors permis probatoire)
  • n'avoir aucun antécédent judiciaire;
  • avoir réussi la formation et l'examen permettant de devenir chauffeur autorisé;
  • suivre les diverses formations obligatoires pour être chauffeur autorisé.

Quelles obligations pour les chauffeurs de taxi ?

Outre les obligations listées plus haut pour être en mesure d'obtenir un permis de chauffeur de taxi permettant le transport rémunéré de passagers, vous devez également :

  • toujours avoir dans votre taxi votre permis de chauffeur autorisé, vos attestations de formation, votre contrat de travail en copie si vous êtes chauffeur salarié, l'attestation de votre véhicule autorisé, et le certificat de conformité du taximètre;
  • suivre la tarification en vigueur;
  • respecter les règles de propreté;
  • respecter les règles d'éthiques.

Vous devrez également effectuer une vérification de votre taxi et notamment vérifier, selon la SAAQ :

  • le lanternon (pour les taxis)
  • le niveau de liquide de frein
  • le frein à main
  • les phares et les feux
  • les pneus et leur valve
  • le klaxon
  • les essuie-glaces et le lave-glace
  • les rétroviseurs
  • l'état de la charge de la batterie (pour les automobiles électriques)
  • la rampe ou la plate-forme élévatrice et les ancrages (pour les automobiles adaptées).

Pour rappel, voici les obligations listées par la SAAQ :

Preview
Loading...

Assurance Uber au Canada : comment ça marche ?

Selon le site d’Uber, l’assurance commerciale fonctionne en binôme avec la couverture d’assurance personnelle. Autrement dit, dans le cas d’un accident durant une course, chauffeur, passagers et véhicule seront protégés du moment où le chauffeur se connecte à l'application Uber jusqu'au moment où le chauffeur se déconnecte.

Toutefois, même si des couvertures sont offertes pour risques de collisions et renversements, nous recommandons  aux chauffeurs de conserver une assurance auto personnelle pour leur véhicule afin que l’ensemble des dégâts puissent être assurés même si le véhicule est utilisé à des fins personnelles. 

TaxiCoop au Québec : assurance et prix

Comme pour les chauffeurs de taxi indépendants ou les chauffeurs Uber, les chauffeurs TaxiCoop doivent bénéficier d’une assurance afin de pouvoir pallier aux problèmes en tout genre : matériels et corporels. En effet, TaxiCoop est en conformité avec les règlements de la Commission des Transports du Québec et des lois en vigueur associées.

En ce qui concerne les tarifs, ils évoluent comme pour chaque assureur en fonction de l'ancienneté du chauffeur au sein de l’entreprise, du véhicule, du passif de l’assuré et bien entendu de l’assurance. 

Donner des montants assurés et des prix, des exemples

Rien de mieux donc que de se référer à notre comparateur afin de ne pas avoir de mauvaises surprises et/ou de se référer à un courtier pour maximiser les chances d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix. 

Par ailleurs, une nouvelle fois nous vous recommandons de conserver une assurance auto personnelle surtout si le véhicule que vous utilisez est amené à être parfois utilisé à des fins personnelles. 

Assurance taxi-moto : comment cela fonctionne ? 

Le taxi-moto, au même titre que le taxi voiture, est soumis à la même obligation d'assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Cette responsabilité civile minimale est obligatoire pour devenir chauffeur taxi-moto. Cela permet entre autres de couvrir les dommages causés à de tierces personnes durant la course. Tout comme pour l’assurance taxi, l’assurance taxi-moto doit être souscrite chez un assureur privé afin de couvrir l’ensemble des dommages. Si cette couverture spécifique n’est pas respectée, la loi prévoit des sanctions pouvant aller d’une simple amende à de l’emprisonnement.

Le taxi-moto est une façon de se déplacer hyper moderne. De plus en plus fiable, les déplacements en taxi-moto semblent être très appréciés des utilisateurs notamment pour les courts trajets menant vers les gares et aéroports. Ce nouveau type de transport n’échappe pas à la règle et doit être couvert obligatoirement. 

Ce ne sont pas là les seules règles imposées à l’exercice de cette profession. Le conducteur de moto-taxi n’est en effet pas autorisé à attendre de potentiels clients sur la voie publique, comme le font les taxis réguliers. Il doit au contraire réserver un emplacement au préalable.

Si vous êtes conducteur du taxi-moto, vous devez également être détenteur de votre carte professionnelle vous autorisant à transporter des passagers dans un but professionnel. Vous devez également :

  • être en possession d'un permis moto à votre nom valide
  • être déclaré apte à conduire
  • ne pas avoir été condamné
  • d’être titulaire du permis moto bien entendu ;
  • de posséder une attestation médicale d’aptitude ;
  • de ne pas avoir commis d’infraction au code de la route ;
  • de ne pas avoir été condamné pour conduite sans permis ;
  • de ne pas avoir été condamné pour vol, escroquerie, drogues ;
  • de conduire un deux-roues dont l’ancienneté est inférieure à 4 ans ;
  • d’être en mesure de présenter une attestation annuelle d’entretien ;
  • d’être doté d’une signalétique définie par l’arrêté du 3 novembre 2010 du ministère de l’intérieur.
Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ