[Le baromètre immobilier] Une augmentation de 27,9% sur les prix au Québec malgré une année entière de Covid !

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-05-04

Malgré un début d’année 2021 très difficile sur le plan économique du fait de l’épidémie de Covid-19, les signaux du marché immobilier au Québec sont (encore et toujours) au vert. En effet, le prix médian immobilier des transactions immobilière a encore augmenté de 27,9 % entre mars 2020 et mars 2021, soit en plein pendant la crise sanitaire. On observe néanmoins que cette augmentation est très disparate selon les régions québécoises.

selectedCity.name

title.change_rate

selectedCity.change_rate

title[‘2020’]

selectedCity[‘2020’]

title[‘2021’]

selectedCity[‘2021’]

Sherbrooke et Gatineau en tête des villes où les prix immobiliers grimpent le plus vite

+ 39,3%
…c’est l’augmentation des prix immobiliers à Sherbrooke en 1 an

Soit la plus forte augmentation parmi les grandes villes du Québec.

474 000 $
…c’est le prix médian d’une transaction immobilière à Montréal en mars 2021

Soit environ 2,5 fois moins que le prix médian observé à Toronto ou à Vancouver à la même date.

Malgré la Covid-19, le marché immobilier a continué d’afficher un dynamisme étonnant entre mars 2020 et mars 2021, avec une augmentation de 27,90% des prix à l’échelle du Québec. Ainsi, les 6 principales villes de la province ont toutes vu leurs prix augmenter, dans des proportions toutefois inégales :

  • Avec une augmentation des prix médians de l’immobilier de près de 40%, Sherbrooke est la ville québécoise où le marché immobilier a le plus vite augmenté. Vient ensuite Gatineau, avec 32,30 % de hausse des prix immobiliers sur la même période
  • De l’autre côté du spectre, la ville de Québec n’a vu croître ses prix immobiliers “que” de 13%, très loin du dynamisme affiché dans le reste de la province.
Villes Augmentation moyenne des prix (entre mars 2020 et mars 2021)
Sherbrooke 39,30%
Gatineau 32,30%
Saguenay 28,30%
Total province du Québec 27,90%
Trois-Rivières 24,20%
Région métropolitaine de Montréal 22,40%
Région métropolitaine de Québec (ville)13%
Evolution des prix immobiliers dans les principales villes du Québec (source : Canadian Real Estate Association)

La région métropolitaine de Montréal, qui abrite près d’un habitant sur deux de la province du Québec, a quant à elle vu ses prix immobiliers augmenter de 22,40%, soit 5,5 points en-dessous de la moyenne provinciale.

Montréal toujours en tête des villes les plus chères au Québec

Sans surprise, on retrouve la région métropolitaine de Montréal en tête des villes québécoises où acheter un bien immobilier est le plus cher. En effet, en mars 2021, le prix médian d’une transaction immobilière (toutes ventes confondues), s’est établi à 474 000 $ – toutefois très loin des 611 900 $ relevés à Ottawa ou des 1 123 300 $ de Vancouver.

Villes Prix médian (mars 2021)
RM de Montréal 474 000$
Total Québec 435 516$
Gatineau 397 903$
Sherbrooke 349 554$
RM de Québec (ville) 285 200$
Saguenay 232 603$
Trois-Rivières 226 562$
Source: CREA
Villes Prix médian (mars 2020)
RM de Montréal 387 200$
Total Québec 340 418$
Gatineau 300 746$
RM de Québec (ville) 252 300$
Sherbrooke 250 907$
Trois-Rivières 182 423$
Saguenay 181 304$
Source : CREA

Derrière, Gatineau – avec un prix médian de 397 903 $ par transaction immobilière – a pris la deuxième place des villes québécoises les plus chères devant Sherbrooke, qui augmente d’un rang à la troisième position (349 554 $ en moyenne par transaction). En queue de peloton, Trois-Rivières est en mars 2021 la grande ville du Québec où acheter un bien immobilier est le moins cher (226 562 $ le prix médian de la transaction), dépassée par Saguenay (232 603 $).

Montréal dans le top 5 des villes canadiennes les plus chères pour acheter un bien immobilier

Parmi les plus grandes villes du Canada, quelle est celle où il est le plus cher d’acheter un bien immobilier ? Il s’agit de Vancouver, avec un prix immobilier médian dépassant le million de $ en mars 2021 (1,123 million $). Toronto se situe tout près de la tête du classement avec un prix médian avoisinant les 1 100 000$, soit là aussi au-delà de la barre symbolique du million de dollars !

RangVilles ProvincePrix immobilier médian (mars 2021)Taux d’évolution (mars 2020 – mars 2021)
1VancouverBC1 123 300$9,4%
2TorontoON1 100 000$20,08%
3OttawaON611 900$29,1%
4Halifax-DartmouthNS474 271$34,4%
5MontréalQC474 000$22,4%
6CalgaryAL436 800$6,2%
7EdmontonAL330 200 $4,4%
8SaskatoonSK 314 300 $8,2%
9WinnipegMB 306 800 $12,1%
10Québec villeQC 285 200 $13,0%
11Saint John’sNL 265 600 $3,0%
12ReginaSK 258 800 $9,5%
Classement des principales villes canadiennes selon leur prix immobilier médian (Source : CREA)

Montréal se situe dans le top 5 de ce classement mais reste tout de même une ville bien plus abordable au niveau de l’immobilier que Vancouver ou Toronto.

  • En effet, le prix immobilier médian est plus de deux fois moins élevé dans la capitale québécoise qu’à Toronto ou Vancouver
  • Québec ville figure à la fin de ce classement, avec un prix immobilier médian avoisinant les 280 000 $.
  • Malgré la pandémie de la Covid-19, les prix ne cessent d’accroître dans toutes les grandes villes du Canada (+30% à Ottawa en 1 an par exemple)
  • Cette hausse s’explique majoritairement par le fait que très peu de logements ont été mis en vente au cours de l’année 2020 et début 2021 à cause de la crise sanitaire, ce qui contribue au resserrement de l’offre.

L’immobilier québécois toujours 40% moins cher qu’au niveau national

Au niveau national, les chiffres montrent que les prix de l’immobilier continuent à être (relativement) bon marché au Québec en comparaison du reste du pays.

En effet, le prix médian d’une transaction immobilière sur l’ensemble du Canada s’est établi à 716 828 $ – soit 281 312 $ de plus qu’au Québec. Ainsi, acheter un bien immobilier au Québec coûte en moyenne près de 40% moins cher que dans le reste du pays.

Rang Provinces Prix moyen par transaction (mars 2021)
1Colombie-Britannique 945 936 $
2Ontario 890 035 $
Canada (global) 716 828 $
3Yukon 497 187 $
4Alberta 443 000 $
5Territoires du Nord Ouest 438 580 $
6Québec435 516 $
7Nouvelle-Écosse 362 988 $
8Manitoba 338 458 $
9Île-du-Prince-Édouard330 121 $
10Terre-Neuve-et-Labrador 282 600 $
11Saskatchewan 278 400 $
12Nouveau-Brunswick 253 870 $
Nuvanut Pas de données
Classement des provinces canadiennes selon le prix moyen d’une transaction immobilière (données : CREA)

Au final, le Québec se classe en sixième position des provinces canadiennes selon la valeur moyenne d’une transaction immobilière, loin derrière la Colombie-Britannique, qui dépasse les 900 000 $. En bas de ce classement, le Nouveau-Brunswick s’avère être la province canadienne où réaliser un achat immobilier coûte le moins cher, avec une transaction moyenne qui s’établit à 253 870 $ en mars 2021.


telechargement

Antoine Fruchard, expert en assurance et Directeur en chef chez Hellosafe.ca

« On observe à travers ce rapport que la flambée des prix immobiliers au Québec et au Canada se poursuit encore et toujours malgré une année entière de Covid. Si cela semble déconcertant à première vue, cette situation s’explique en réalité par une offre conjoncturelle beaucoup plus faible que la demande, que ce soit au Québec ou dans les autres provinces canadiennes, du fait que de nombreuses transactions n’ont pas pu avoir lieu pendant les périodes de restrictions sanitaires. Si cette hausse continuelle des prix de l’immobilier est une bonne nouvelle pour les propriétaires, elle commence à poser problème pour les publics traditionnellement exclus de l’investissement : les jeunes, les primo-accédents ou encore les personnes précaires. Il serait donc bon que les prix cessent d’augmenter à cette vitesse à moyen terme”.

Notre méthodologie

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées – issues en particulier de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et de la CREA (Canadian Real Estate Association). Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

A propos de Hellosafe.ca

Hellosafe.ca est une plateforme de comparaison qui révolutionne le marché de l’assurance – en vous donnant accès aux meilleures soumissions en moins de 30 secondes. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de soumissions d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné.

Accéder à l’ensemble des cartes, infographies et articles de la salle des nouvelles de Hellosafe.ca

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis