Hypothèque inversée : comment ça marche ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-03-03

Pour la plupart des retraités canadiens, leur maison est leur actif le plus précieux. Cependant, au vu de l’augmentation du niveau de vie au Québec et du faible montant des rentes des régimes publics, vous pouvez mettre votre maison au service de vos besoins financiers, notamment grâce à l’hypothèque inversée.

Comment fonctionne l’hypothèque inversée ?

Dans ce guide exclusif, on vous dit tout sur l’hypothécaire inversée : le calcul, comment ça fonctionne, l’hypothèque inversée Chip et bien plus encore.

Qu’est-ce qu’une hypothèque inversée ?

Une hypothèque inversée est un prêt hypothécaire garanti par votre résidence. Le procédé de l’hypothèque inversée vous permet d’emprunter jusqu’à 55% de la valeur de votre propriété. L’hypothécaire est dite “inversée” parce que le prêteur vous avance des fonds à partir d’un actif (votre maison) que vous avez déjà payé.

Comment fonctionne l’hypothèque inversée ?

Pour avoir accès à une hypothèque inversée, vous devez remplir certains critères :

  • être âgé d’au moins 55 ans au moment de la demande
  • la maison qui fera l’objet de l’hypothèque inversée doit être votre résidence principale
  • avoir une propriété dont le type et l’emplacement entrent dans les critères fixés par la Banque HomeEquity (principal fournisseur des hypothèques inversées)
  • votre propriété doit être bien entretenue
  • le paiement de votre assurance habitation et de vos impôts fonciers doit être à jour

Contrairement à d’autres prêts, il n’existe pas d’exigences en matière de santé, de revenu ou de crédit. Le contrat demeurera valide jusqu’à l’échéance du prêt. Si vous êtes toujours propriétaire de votre bien à l’échéance de votre hypothèque inversée, vous pourrez garder le montant de la différence entre le montant de la dette et le prix obtenu lors de l’achat de votre bien. En revanche, en cas de décès ou de vente du bien, le contrat est rompu d’office. Vous ou votre succession devrez rembourser le prêteur.

Les fonds reçus dans le cadre d’une hypothèque inversée ne sont pas imposables. Vous n’aurez pas non plus de versements mensuels à effectuer, comme dans le cas d’une hypothèque classique.

L’hypothèque inversée peut être une solution parfaite pour les retraités qui touchent des rentes peu élevées et qui veulent garder leur pouvoir d’achat sans avoir à vendre leur maison.

Cependant, elle n’est pas forcément adaptée à tout le monde. Ainsi, contrairement à une hypothèque classique, les intérêts s’accumulent avec le temps. Cela augmente donc votre endettement et aura potentiellement des répercussions sur votre dossier de crédit. Par ailleurs, lorsque vous demandez une hypothèque inversée, vous n’aurez pas accès à un autre prêt garanti par votre maison.

C’est pourquoi nous vous recommandons de bien soupeser toutes vos options de prêt avant d’avoir recours à l’hypothèque inversée. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller bancaire.

Comment calculer une hypothèque inversée ?

Le calcul d’une hypothèque inversée peut paraître complexe. Cependant, grâce à la calculatrice CHIP, ce calcul devient facile et accessible à tous. La calculatrice CHIP de la Banque HomeEquity permet de disposer d’un montant estimatif de votre hypothèque inversée.

Votre admissibilité à l’hypothèque inversée est calculée en fonction des éléments suivants :

  • l’âge du propriétaire
  • le lieu où est situé la résidence
  • le type de résidence (maison unifamiliale, maison en rangée, copropriété, appartement, etc)
  • la valeur estimative de votre maison
  • le terme de l’hypothèque inversée (cet élément vous permet de déterminer le taux de l’hypothèque inversée, ainsi que les frais de clôture et d’administration).

L’hypothèque inversée CHIP vous permet d’emprunter jusqu’à 55% de la valeur de votre bien immobilier. Une fois que le montant estimatif de l’hypothèque inversée est calculé, une évaluation indépendante devra être effectuée pour avoir un montant plus précis.

En plus de l’hypothèque inversée CHIP, la banque HomeEquity vous propose également une calculatrice de frais en cas de remboursement anticipé. Ainsi, vous aurez les chiffres à l’avance pour prendre la décision de souscrire à une hypothèque inversée en toute transparence. Pour effectuer le calcul de votre hypothèque inversée, vous pouvez accéder à la calculatrice CHIP sur leur site.

Quels sont les avantages de l’hypothèque inversée ?

Dans certains cas, l’hypothèque inversée peut être intéressante et a plusieurs avantages :

  • vous n’aurez pas à faire des paiements réguliers sur votre prêt
  • vous pouvez transformer une partie de la valeur de votre bien immobilier en argent sans avoir à le vendre
  • l’argent emprunté dans le cadre d’une hypothèque inversée est exempt d’impôt
  • l’hypothèque inversée n’a pas d’incidence sur le paiement des prestations de la Sécurité de la vieillesse ou du Supplément de revenu garanti
  • vous avez de nombreuses options à votre disposition sur la manière et le moment de recevoir l’argent de l’hypothèque inversée.

Quels sont les Inconvénients de l’hypothèque inversée ?

Malgré ses nombreux avantages, l’hypothèque inversée a également de nombreux inconvénients dont il faut tenir compte :

  • les coûts et le taux d’intérêt de l’hypothèque inversée sont plus élevés que ceux des autres hypothèques et prêts du marché
  • la valeur nette de votre bien immobilier peut diminuer en fonction des conditions du marché immobilier, tandis que les intérêts de votre hypothèque inversée s’accumulent au fil des années.
  • au moment de votre décès, la charge du remboursement de votre hypothèque inversée reposera sur votre succession
  • le temps pour régler la succession peut être plus long que celui accordé pour rembourser l’hypothèque – et cela engendrera des frais supplémentaires
  • l’hypothèque inversée induit qu’il y aura moins d’argent dans votre succession pour vos enfants et/ou autres bénéficiaires désignés dans votre testament.

Qui est admissible à l’hypothèque inversée ?

Tout propriétaire canadien âgé de 55 ans et plus est admissible à l’hypothèque inversée. Toutes les personnes inscrites sur le titre de propriété du bien et âgées de plus de 55 ans sont concernées.

Quelles institutions financières pour prendre une hypothèque inversée ?

Voici les institutions pour prendre une hypothèque inversée :

Chip hypothèque inversée

L’hypothèque inversée CHIP (anciennement appelée Programme canadien de revenu résidentiel) a été créée par la Banque HomeEquity en 1986. A l’origine, ce programme a été créé pour permettre aux retraités propriétaires de profiter de leur retraite sans avoir besoin de se séparer de leur maison. Cette institution qui vise les Canadiens de 55 ans et plus est aujourd’hui leader en matière d’hypothèque inversée. Initialement distribuée uniquement à Vancouver, l’hypothèque inversée CHIP est disponible dans toutes les provinces canadiennes depuis 2001. Certaines institutions financières proposent également l’hypothèque inversée CHIP, d’autres non.

En dehors de l’hypothèque inversée CHIP, la Banque HomeEquity offre également des solutions et conseils pour la planification financière de la retraite des Canadiens.

L’hypothèque inversée CHIP permet d’obtenir jusqu’à 50% de la valeur de votre résidence en argent comptant. Les fonds étant non imposables, vous pouvez choisir les conditions dans lesquelles vous touchez les fonds avancés. Vous pourrez ainsi toucher l’argent issu de l’hypothèque inversée en une seule fois ou en versements étalés dans le temps, à votre convenance.

Outre la Banque HomeEquity, d’autres institutions financières proposent également d’autres options. Vous en trouverez quelques-unes ci-dessous.

Alternatives à l’hypothèque inversée

Voici les institutions proposant une alternative à l’hypothèque inversée :

Institution financièreDescription de l’offre
Hypothèque inversée Desjardins Cette banque ne propose pas une offre d’hypothèque inversée en tant que telle. Le produit qui s’en rapprocherait le plus serait son offre « Marge Atout » qui est une marge de crédit hypothécaire classique pour refinancer son prêt hypothécaire.
Hypothèque inversée Banque NationaleLa Banque Nationale ne propose pas une offre d’hypothèque inversée en tant que telle. Mais elle propose des solutions pour refinancer son crédit hypothécaire telles que la marge de crédit hypothécaire Tout-en-Un et la Clause Evolutive.
Marge de crédit hypothécaire

Magasinez les meilleures marges de crédit hypothécaires en contactant nos experts financiers directement.

Combien coûte une hypothèque inversée ?

Le coût d’une hypothèque inversée est influencé par plusieurs facteurs tels que :

  • le taux d’intérêt
  • les frais d’évaluation de votre bien immobilier
  • les frais d’installation
  • la pénalité de remboursement anticipé si vous remboursez l’hypothèque inversée avant l’échéance
  • les frais juridiques occasionnés par la clôture de l’hypothèque inversée
  • les frais liés à l’obtention de conseils juridiques indépendants

Certains frais seront payés immédiatement et d’autres seront ajoutés au solde de l’hypothèque inversée. C’est pourquoi vous devez vous rapprocher de votre prêteur pour avoir plus de détails sur le coût de votre hypothèque inversée.

Comment rembourser une hypothèque inversée ?

Contrairement à un prêt hypothécaire classique, vous n’avez pas à effectuer des versements réguliers pour rembourser votre hypothèque inversée. Vous pouvez rembourser le capital et les intérêts de votre hypothèque inversée en une fois.

Cependant, si vous effectuez le remboursement avant l’échéance, vous devrez payer des frais.

Le temps qui vous est accordé pour rembourser votre hypothèque inversée varie en fonction de votre situation. Par exemple, si vous emménagez dans un centre de soins de longue durée, vous aurez un an pour rembourser votre hypothèque inversée.

Vous devez notamment rembourser le solde de votre prêt lors des événements suivants :

  • la vente de votre bien immobilier
  • votre déménagement
  • le décès du dernier emprunteur
  • une situation de défaut de paiement

Chaque institution financière a sa propre définition du défaut de paiement. Cependant, il existe des situations généralement acceptées comme étant un défaut de paiement lors d’une hypothèque inversée :

  • l’usage des fonds à des fins illégales
  • la malhonnêteté dans une demande d’hypothèque inversée
  • la détérioration d’un bien immobilier au point qu’il perde de sa valeur
  • le non-respect des conditions du contrat d’hypothèque inversée

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre prêteur pour avoir plus d’informations, notamment sur le temps qui vous est accordé pour le remboursement de votre prêt et sur la définition du défaut de paiement.

Quelques conseils avant de prendre une hypothèque inversée

Avant de prendre une hypothèque inversée, voici quelques conseils à suivre :

Faites une simulation

N’hésitez pas à faire une simulation du montant estimatif de votre hypothèque inversée avec la calculatrice CHIP

Prenez des conseils auprès d’experts

Prendre une hypothèque inversée est une décision qui affecte potentiellement vos finances et votre succession. C’est pourquoi vous devez vous adresser à votre conseiller bancaire ou à un expert indépendant pour savoir si l’hypothèque inversée sera intéressante pour vous ou si vous devez opter pour d’autres solutions.

Comparez les offres

Les taux d’intérêt des hypothèques inversées sont en général plus élevés que les taux classiques. C’est pourquoi vous ne devez pas vous limiter  à un seul prêteur. Faites jouer la concurrence et optez pour le taux le moins élevé. Et prenez le temps de réfléchir.

Lisez bien le contrat

N’oubliez pas de lire attentivement les clauses du contrat pour les clauses du contrat pour détecter d’éventuelles clauses de sortie, les frais en cas de remboursement anticipé et autres frais, ainsi que les clauses de définition du défaut de paiement.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis