Comment estimer sa consommation de gaz au Québec ?

[[translations.meterUnit]]

[[translations. pers]]
[[translations.currencyPerMeterCube]]


[[translations.annualConsumption]]

gasEstimation [[translations.unitMesureGas]] [[translations.billEquivalent]] annualBill | number_format(2, ',', ' ', '') [[translations.currencyYear]] [[translations.so]] monthlyBill | number_format(2, ',', ' ', '') [[translations.currencyMonth]]



[[translations.gasExchangeRate]]

Au Canada, la facture du gaz naturel varie en fonction de la localisation géographique du logement, des fournisseurs, mais aussi de la météo et des saisons. Au cours de cet article nous allons vous aider à comprendre, à estimer et à réduire votre facture de gaz.

Nos dix conseils pour réduire sa facture de gaz !

Réduire sa facture de gaz est un enjeu financier important pour de nombreux foyers au Canada. Voici dix conseils simples pour faire de réelles économies sans pour autant sacrifier son bien être quotidien.

1.   Limiter la consommation de chauffage

D’après les recommandations des « Objectifs de développement durable » (ODD) de l’ONU, il est proposé d'adapter la mise en marche des chauffages uniquement dans les pièces de la maison où se trouvent des occupants.

De plus les pièces seront donc chauffées de manière distincte grâce un thermostat d’ambiance qui va permettre de gérer tout le chauffage des pièces.

  • Les chambre à 16°C
  • Les pièces à vivre (salon et salle à manger) à 18°C
  • La salle de bain à 17°C lorsqu’elle n’est pas utilisé sinon la passer à 22°C
  • 14°C dans les pièces peu ou pas occupées
  • Au moment du coucher, une diminution de 3°C de toutes les pièces sauf les chambres est recommandée

2.   Utiliser la gazinière de façon intelligente

  • Il est important de nettoyer et de dégraisser les brûleurs afin que la gazinière ait un rendement optimum.
  • D’utiliser le brûleur adapté à la taille de la casserole et d’ajuster la puissance de la flamme.
  • Utiliser un couvercle diminue considérablement le temps de cuisson donc la consommation de gaz.
  • Utiliser un autocuiseur ou cocotte-minute pour accélérer la cuisson des aliments.

3.   Faire jouer la concurrence entre les fournisseurs de gaz

Beaucoup proposent des offres de gaz compétitives.

4.   Réduire la consommation de la chaudière à gaz

Un réglage et un entretien régulier de la chaudière permet d’économiser entre 8 et 12% de la consommation de gaz, en plus d’améliorer ses performances et sa durée de vie.

5.   Diminuer sa consommation d’eau chaude

En prenant des douches rapides (moins de 5 minutes),

  • Se laver les mains à l’eau froide.
  • Utiliser des douchettes économiques avec un bouton pour la couper le temps du savonnage
  • Installer des mitigeurs thermostatiques et des réducteurs de pression.

En plus de diminuer la consommation d’eau chaude et donc de gaz naturel, ces mesures vont aussi permettre de diminuer drastiquement la consommation d’eau en générale.

6.   Optimiser le rendement des appareils de chauffage

Par un entretien régulier pour éviter une surconsommation.

  • Nettoyer et purger les radiateurs
  • Aménager l’espace pour que la chaleur circule (ne rien mettre devant les radiateurs).
  • Dépoussiérer les radiateurs

7.   Améliorer l’isolation thermique

  •  Effectuer des travaux d’isolation des murs et des menuiseries extérieures (double vitrage) après une étude thermique de son logement.
  • Isolations des combles et de la toiture qui va limiter les déperditions de chaleur.
  • Isolation des sols et planchers qui peuvent représenter è à 10 % des pertes de chaleur.

8.   Utiliser les innovations technologiques

Il existe de nombreuses solutions technologiques pour baisser sa facture de gaz.

Exemple : Installer une douche à recyclage qui peut permettre une économie d’énergie allant jusqu’à 82%.

9.   Tenir compte de la performance énergétique (DPE) du logement

Le logement va se voir attribuer après diagnostique une note allant de A++ à G.

Au moment de choisir un logement (achat ou location) la DPE va permettre d’estimer le futur montant des factures énergétiques.

Comment estimer sa consommation de gaz ?

Estimer sa consommation de gaz est le premier geste à effectuer pour faire des économies.

Il existe un calcul qui va donner une estimation annuelle de la consommation pour le chauffage d’un logement en fonction de la surface.

  • Pour un logement moderne bien isolé :

Surface du logement x 90 = consommation pour le chauffage en Kilowattheures (kWh)

  • Pour un logement ancien et peu ou mal isolé :

Surface du logement x 150 = consommation pour le chauffage en Kilowattheures (kWh)

Exemple : Un logement bien isolé de 50 m2  

50m2 x 90 = 4500 Kilowattheures / an

Cette formule donne un ordre d’idée de la consommation moyenne annuelle pour le chauffage auxquelles il faut ajouter la consommation d’eau chaude qui tient compte du nombre de personnes du foyer :

Estimation nationale d’eau chaude (kWh/personne/an) x nombre de personne du foyer

Au niveau national, on estime que la consommation de l’eau chaude par personne est de 1630 kWh/an comprenant l’eau chaude pour cuisiner et celle pour se laver. Avec ce chiffre on peut donc plus précisément estimer la consommation moyenne d’une famille.

Exemple : Une famille de 4 personnes

Consommation du foyer en Kilowattheures (kWh) = 1630 x 4 = 6520 kWh/an (hors chauffage)

Ainsi en additionnant la consommation du foyer en Kilowattheures à la consommation pour le chauffage on obtiendra la consommation moyenne de gaz du foyer par an.

Exemple : Un logement ancien de 100 m2 et une famille de 4 personnes

Consommation gaz du chauffage = 100m2 x 150 = 15 000 kWh/an (soit environ 70% de la facture)

Consommation gaz d’eau chaude = 1 630 x 4 = 6520 kWh/an (soit environ 30% de la facture)

Total consommation de gaz : 15 000 + 6 520 = 21 520 kWh/an

Ces chiffres sont une évaluation de la consommation de gaz. Cependant, la chaudière et le matériel utilisé peuvent faire varier ce chiffre qui reste donc une estimation.

Comment estimer sa facture de gaz ?

Pour estimer sa facture de gaz il faut tenir compte de plusieurs facteurs :

1.   Son fournisseur d’énergie est-il soumis aux prix établis par la CEO (Commission de l’Energie de l’Ontario)

La CEO établit les prix du gaz naturel pour : 

o   Enbridge Gas

o   Union Gas (qui fait maintenant partie d’Enbridge Gas)

o   EPCOR

Elle ne fixe pas les prix de Kitchener Utilities ni ceux d’Utilities Kingston.

2.   Les frais d’abonnement : ce sont les frais fixes de gestion du compte gaz

Par exemple : le compteur, le service client, l'entretien des équipements…

3.   Les frais de livraison : Coût du transport du gaz depuis l’ouest du Canada ou des États-Unis, l’entreposage, mais c’est aussi la livraison au client final et l’exploitation. Ces frais sont établis par la CEO.

4.   Les frais de fourniture : C’est la quantité de gaz consommée. Le prix est soit libre soit établi par la CEO. Ils sont dans tous les cas révisés régulièrement.

Exemple de tarifs réglementés moyens établis par la CEO (hors zone géographique) :

Fournisseur de gazTarif réglementé du gaz
Enbridge Gas Inc. — Union Gas20,151 8 $/m3
Enbridge Gas Inc.17,709 3 $/m3
EPCOR Natural Gas Limited Partnership 18,806 2 $/m3
Frais de fourniture du gaz

5.   Les taxes fédérales sur le carbone : va inclure tous les frais liés à la « loi sur la tarification de la pollution causée par les GES. Le montant varie en fonction de sa consommation.

6.   La TVH

Exemple : pour un logement de 100 m 2 chez EPCOR Natural Gas Limited Partnership — Aylmer avec une consommation moyenne mensuelle 1 m 3

CaractéristiquesTarif
Abonnement19,50 $
Livraison13,72 $
Frais d’approvisionnement en gaz18,81 $
Taxe fédérale sur le carbone9,79 $
Vos frais totaux61,82 $
TVH8,04 $
Montant total69,86 $
Exemple de facture de gaz

Comment calculer votre facture de gaz selon votre superficie ?

1.   On estime, en premier lieu, la consommation annuelle de gaz en fonction de la surface du logement.

  • Pour un logement moderne bien isolé :

Surface du logement x 90 = consommation pour le chauffage en Kilowattheures (kWh)

  • Pour un logement ancien et peu ou mal isolé :

Surface du logement x 150 = consommation pour le chauffage en Kilowattheures (kWh)

Exemple : Un logement bien isolé de 50 m2  

100 m2 x 90 = 9 000 kWh/an

2.   On convertit ensuite en mètre cube la consommation, en moyenne 100 kWh = 10 m3 (variation possible entre 8,333 et 12 500 m3 en fonction du marché)

Exemple : 9 000 kWh/an=750 m3 < Volume de gaz < 1125 m3. Soit une moyenne de 900 m3

3.   Multiplier par le prix du m3 en fonction de son fournisseur y ajouter les différents coûts annexes (abonnement, taxes et frais divers).

Exemple : Pour une consommation de gaz de 900 m3 par ans sur le logement de 100 m2. Avec comme fournisseur : Enbridge Gas — All

Enbridge Gas — AllTarif
Abonnement22,12 $
Livraison93,56 $
Frais d’approvisionnement en gaz165,37 $
Rajustement du coût du gaz-5,99 $
Transport33,87 $
Taxe fédérale sur le carbone88,11 $
Vos frais totaux397,04 $
TVH51,62 $
Montant total448,66 $
Facture mensuelle de gaz Enbridge Gas — All

On divise ce montant par la surface du logement : 448,66 $/100 m2 = 4,48 $/m2/an

On obtient donc le coût du gaz au mètre carré par an.

Quelle est la facture de gaz moyenne au Canada ?

La facture moyenne du gaz au Canada varie par province. Facture mensuelle moyenne par province en fonction d’une consommation de 2047,23 kWh (Source : Régie de l’énergie du Canada) :

Frais fixes ($/mois)Frais variables ($/mois)Prix du carbone ($/mois)Prix du gaz ($/mois)Total ($/mois)Fournisseur
Colombie-Britannique1238111172Fortis BC
Alberta3213111470Fournisseur par défaut et ATCO Gas South
Saskatchewan231802768SaskEnergy
Ontario2034 2175Enbridge Gas Distribution
Manitoba146001690Centra gas manimota inc.
Québec3373724137Energir / Gaz Métro
Nouveau-Brunswick1872066156Enbridge
Nouvelle-Écosse2264069155Heritage gas
Facture mensuelle moyenne de gaz par province

Certaines provinces ne sont pas représentées dans ce tableau, car il n’y a pas de chauffage au gaz, c’est le cas pour l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador, Yukon, Nunavut et dans la majeure partie des Territoires du Nord‑Ouest. Dans ces provinces, c’est essentiellement le mazout le bois et l’électricité qui servent de moyen de chauffage (sauf dans la ville d’Inuvik, qui utilise que dans des rares secteur résidentiel le gaz)

Par ailleurs, on constate que plus de la moitié de la facture sert à payer les frais annexes et certaines provinces appliquent une taxe supplémentaire en imposant le prix du carbone.

Que faire si sa facture de gaz semble trop élevée ?

Il peut arriver que la facture de gaz soit trop élevée par rapport aux précédentes, alors que vous pensez que vos habitudes de consommation n’ont pas changé, dans ce cas il faut :

1.   S’assurer qu’il n’y a pas eu de changement dans vos habitudes.

Une personne supplémentaire dans le foyer, la météo plus froide, température plus basse sur une période plus longue, plus de présence à la maison (vacances ou télétravail)…

2.   Un nouvel agencement de votre intérieur qui peut gêner la circulation de la chaleur ou provoquer des « fuites » de chaleur. Un meuble posé devant un chauffage, une fenêtre défectueuse ou cassée…

3.   Vérifier l’état de vos appareils.

Un appareil vétuste, mal entretenu, est une des causes possibles de cette augmentation. Les défaillances techniques peuvent entraîner une surconsommation de gaz…

4.   S’assurer qu’il n’y a pas eu d’erreurs de facturation.

Vérifier le relevé du compteur, l’index doit correspondre à celui sur la facture. Vérifier si le compteur n’est pas défectueux.

Si les réponses à ces points n’expliquent pas la hausse de la facture, alors il sera nécessaire de contacter le service client de votre fournisseur par téléphone, par mail ou par courrier, afin d’avoir une explication.

Dans le cas où les réponses qu’il vous aura fournies ne vous satisferont pas, alors vous pouvez envisager de déposer une réclamation auprès du service consommateur de votre fournisseur par courrier recommandé en mentionnant tout l’historique de vos démarches préalables.

Et en dernier recours, en cas d’échec de toutes les démarches, le médiateur national de l’énergie (organisme indépendant d’aide aux consommateurs) pourra être contacté par courrier avec accusé de réception afin de régler le litige et de trouver une solution amiable.

Il est aussi possible dans une ultime étape de saisir la justice et le juge de proximité, si toutes les démarches sont infructueuses.

Cependant, dans tous les il sera, même si vous n’êtes pas d’accord avec le montant de la facture, obligatoire de payer les montants dus afin de montrer sa bonne foi.

Combien de temps garder sa facture de gaz ?

Les factures de gaz comme toutes les factures d’énergie (mazout, électricité) sont à conserver 3 ans.

La conservation de ces documents est importante du point de vue juridique, car elles sont la preuve de la prestation rendue, elles servent de justificatif comptable, elles sont importantes pour toutes contestations, preuves d’achat…

Une fois les durées de conservation passées, il faut détruire par déchiquetage les documents afin d’éviter que les données personnelles ne soient dérobées.

Quels facteurs jouent sur la consommation de gaz ?

Les facteurs jouant sur la facture de gaz sont nombreux. Certains sont immuables, d'autres plus aléatoires.

  • Le choix du fournisseur de gaz peut faire une grande différence dans le montant de la facture.
  • L’utilisation du gaz pour le chauffage ou non. Le chauffage représente plus de 65 % de la consommation de gaz.
  • La surface du logement.
  • La composition du foyer : le nombre de personnes et leur mode de vie (Présence au domicile toute la journée, que le soir, le week-end).
  • L’isolation du logement (portes et fenêtres, murs, sols et toiture).
  • La performance énergétique et le bon entretien de la chaudière.
  • Le secteur géographique : plus le logement est éloigné des grands circuits de distribution, plus la livraison est chère et le montant de la facture final élevé.

Quelle est la consommation moyenne de gaz par mois ?

Le Canada en 2020 a consommé 124,4 milliards de mètres cubes de gaz naturel, ce qui représente 10,37 milliards de mètres cubes. Ce qui fait une moyenne annuelle par habitant de 3 373,23 m3 ou 275 m3 par mois et par habitant.

Les principales provinces consommatrices de gaz sont : l’Alberta, l’Ontario et la Colombie-Britannique et le secteur industriel utilise en moyenne 52% de la consommation totale de gaz.

Les Canadiens utilisent donc trois fois plus d’énergie (toutes énergies confondues) que la moyenne mondiale, ce qui en fait un des plus gros consommateurs d’énergie en 2020, chaque habitant a consommé plus de 300 gigajoules* (GJ), contre 100 GJ pour la moyenne mondiale.

Cette forte consommation peut être, en partie, liée à la taille du pays ainsi qu’au climat, mais cela n’est pas la seule explication. L’économie du Canada dépend beaucoup de la production de ressources naturelles qui sont très énergivores, d’où ces chiffres élevés par rapport à d’autre pays équivalent en taille et climat.

*1 gigajoule (GJ) = 2,65 Gm3 de gaz naturel

Quel est le prix du kWh de gaz au Canada ?

Le prix moyen du kilowattheure (kWh) est de 0,040 $ pour les ménages et 0,027 $ pour les entreprises (en septembre 2021).

Les kWh de gaz correspondent à l’énergie générée par la combustion du gaz naturel.

On va donc être obligé de convertir le volume (en mètre cube) de gaz consommé en kWh en utilisant un coefficient qui peut varier d’un mois à l’autre, ce qui va permettre de calculer un tarif.

La conversion en kWh s’effectue avec les formules suivantes :

Index début – Index fin = Volume en m3

Volume en m3 x coefficient de conversion = Consommation en kWh

Exemple de coefficient de conversion :

1,0 Mètres cubes (m3) de gaz naturel0,0373 Gigajoules (GJ)
1,0 Gigajoules (GJ)277,777 8 Kilowattheures (kWh)

Cependant, le prix du KWh est variable, car il va dépendre de l’offre d’énergie par le fournisseur et des variations des marchés financiers du gaz.

Comment savoir si l’on consomme trop de gaz ?

Pour savoir si l’on consomme trop de gaz, il faut connaître le pourcentage moyen de consommation des différents postes utilisant le gaz et savoir si l’on est au-dessus ou en dessous de la moyenne nationale qui est de 275 m3 de gaz par mois et par habitant.

Le chauffage représente 65% (environ 178 m3/mois/habitant) de la consommation de gaz, l’eau chaude 18% (environ 49 m3/mois/habitant), la cuisson 10% (environ 2,3 m3/mois/habitant), les 4% restants (environ 11 m3/mois/habitant).

Donc si en moyenne on dépasse ces valeurs c’est que l’on est trop énergivore.

Cependant, il faut aussi prendre en compte, pour pondérer ces chiffres,

  • La météo (la température extérieure) qui va influencer l’utilisation du chauffage et donc la consommation.
  • L’isolation de l’habitation, qui peut faire facilement augmenter la consommation s’il y a de nombreuses déperditions de chaleur.
  • La vétusté ou non de la chaudière et des appareils de cuisson, un appareil entretenu sera plus performant.
  • Le mode de vie (télétravail par exemple).
  • La surface de l’habitation.

Connaître sa consommation c’est savoir si l’on consomme trop. Cela permet d’appliquer quelques gestes simples qui vont pouvoir alléger sa facture de gaz, et c’est d’essayer de maîtriser sa consommation au quotidien.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ