Calcul TJM : découvrez votre tarif journalier moyen

[[translations.currency]]

[[translations.filterResult]]

calculPrice.toFixed(2) [[translations.filterResultCurrency]]

Avis d’expert

translations.filterWarning

[[translations.filterParametersMore]] [[translations.filterParametersLess]] 'fa-caret-down' | icon 'fa-caret-up' | icon

%
[[translations.day]]

Définir ses tarifs lorsque l'on se lance en freelance n'est pas toujours une chose facile. Pour savoir combien vous pouvez facturer à vos futurs clients, vous devez en effet calculer votre TJM ou taux journalier moyen.

Mais qu'est-ce que le taux journalier moyen et comment calculer le TJM idéal en fonction de son métier et de son statut ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir avec quelques explications concernant le calcul du TJM ainsi qu'un outil vous permettant de le calculer automatiquement à partir de différents critères.

Qu’est-ce que le taux journalier moyen ?

Le TJM, c'est quoi ? Par définition, le taux journalier moyen, également appelé “tarif journalier moyen” ou TJM et définit le montant moyen de la rémunération que touchera un travailleur autonome de la part de ses clients. Comme son nom l'indique, le TJM correspond à la rémunération par jour de travail.

Ainsi et pour les freelances, fixer un TJM correct est une opération compliquée. Il s'agit ici de rester compétitif face à la concurrence tout en étant rémunéré à hauteur de la qualité de la prestation fournie. 

Le taux journalier moyen va donc varier selon la profession du freelance, mais également selon le statut du travailleur étant donné que les charges qui pèsent sur ce dernier vont varier selon qu’il soit travailleur autonome ou en société.

Bon à savoir

D'un pays à l'autre, le TJM n'est pas le même. Ainsi, le TJM au Canada sera différent du TJM en France - par exemple - pour un même poste. Idem pour la profession, le taux journalier moyen d'un consultant ne sera pas le même que le TJM d'une autre profession exercée dans le médical.

Comment calculer son TJM au Canada ?

Le calcul du TJM au Canada est un exercice difficile pour certains. Le taux journalier moyen idéal va en effet dépendre de différents critères dont bien entendu la profession que vous exercez et le marché.

Bon à savoir

Il existe cependant des calculateurs en ligne de TJM qui vous permettent, à partir du revenu net que vous souhaitez percevoir tous les mois, de calculer le taux journalier que vous devez facturer à vos clients.

Comment calculer son TJM en tant que travailleur autonome ?

En utilisant un calculateur de TJM en ligne ou en effectuant vous-même le calcul, vous pouvez calculer votre TJM en tant que travailleur autonome en tenant compte de plusieurs critères indispensables :

  • Les jours ouvrés : en tant que freelance, c'est vous qui décidez du nombre de jours que vous allez travailler chaque semaine et donc chaque année. La plupart du temps, on part sur une base de travail de 20 jours par mois en moyenne.
  • Vos jours de congés payés : étant donné qu’en tant que freelance, vous ne disposez pas réellement de véritables congés payés et ce, même en portage salarial, vous devez inclure le montant nécessaire pour financer vos congés dans votre TJM afin de les lisser sur l'année.
  • Les périodes creuses : si vous devez passer certains moments de l'année à chercher de nouveaux clients, vous devez tenir compte de ce temps non rémunéré dans le calcul de votre TJM.
  • Vos charges fixes : en tant que freelance, vous devez tenir compte de toutes les dépenses fixes mensuelles qui vous incombent afin de définir précisément votre TJM.
  • Vos frais professionnels : pensez également à inclure dans votre TJM vos frais professionnels comme le prix de votre ordinateur, des logiciels des différents abonnements, des frais de transport ou autres dépenses nécessaires à l’exercice de votre activité.

Comment calculer le salaire net d'un travailleur autonome au Canada ?

Rappelons tout d'abord que le régime du travailleur autonome est un régime simplifié avec un taux forfaitaire pour le calcul des cotisations et des contributions sociales. Ici, il n'est pas possible de déduire des charges réelles. Le revenu net d'un travailleur autonome correspond donc au chiffre d'affaires moins toutes les charges engagées pour l'entreprise. On déduira également de ce revenu brut les charges sociales applicables au Canada :

  • La cotisation de base au RRQ de 10,8 %
  • La première cotisation supplémentaire au RRQ de 1,5 %

Si les différentes dépenses professionnelles, comme l'achat d'équipements ou de matières premières et le transport, ne sont pas prises en compte dans le calcul des cotisations sociales du travailleur autonome, elles seront nécessaires dans le calcul du revenu net de celui-ci. Voici la formule à appliquer pour connaître le salaire net entreprise :

Revenu net = chiffre d’affaires - (cotisations sociales + dépenses professionnelles)

Comment se verser un salaire en tant que travailleur autonome ?

Avec le statut de travailleur autonome au Canada, il n'y a pas de distinction entre les patrimoines personnels et le patrimoine professionnel du travailleur. Cela implique qu'un indépendant peut se verser un salaire quand il le souhaite, sans avoir besoin d'établir un bulletin de salaire. Il peut ainsi se verser le montant de son choix de son compte bancaire professionnel vers son compte bancaire personnel.

On peut donc affirmer que le salaire d'un travailleur autonome découle en réalité de ses bénéfices, mais ne doit pas impacter sa trésorerie. Idéalement, un travailleur va se rémunérer lorsque son activité est stable et que l'ensemble des dépenses permet de dégager un bénéfice.

Peut-on avoir un bulletin de salaire en tant que travailleur autonome ?

Une autre spécificité du statut de travailleur autonome est que l'entrepreneur n'a plus besoin de fiches de paie. En effet, et comme nous venons de le voir, l'e travailleur autonome peut se verser un salaire directement à partir des revenus de son entreprise, sans avoir besoin d'éditer de bulletins de salaire.

Si vous êtes travailleur indépendant et que vous avez besoin de justificatifs de revenus afin par exemple d'obtenir une location ou d'un achat de bien immobilier, vous pourrez fournir le relevé de la déclaration de chiffre d'affaires de votre entreprise.

Bon à savoir

Les avis d'imposition sur les deux dernières années peuvent également vous être demandés en tant que justificatif afin de valider la stabilité de vos revenus dans le temps.

Quelle est la fiscalité des travailleurs autonomes Canada ?

Au Canada, les travailleurs autonomes sont soumis à différents impôts et taxes dont vous devez tenir compte dans le calcul de votre TJM :

  • L'impôt : il est calculé selon un barème progressif par paliers d'imposition avec une première tranche à 27 % pour les revenus n'excédant pas 45 105 $ par an. Le calcul et l'imposition se font ici sur les bénéfices du travailleur autonome, c'est à dire sur son chiffre d'affaires moins ses charges.
  • La RRQ, RQAP et FSS : les travailleurs autonomes doivent également payer la RRQ et la RQAP qui correspondent aux régimes de retraite et d'assurance parentale et qui représentent près de 14 % des revenus.

À retenir

Ainsi, ces taxes et impôts sont à lisser sur le montant réel des revenus annuels pour définir le revenu net d'un travailleur autonome.

Quel salaire pour quel TJM ?

Nous avons vu plus haut comment calculer un TJM à partir du salaire souhaité. Pour calculer le salaire à partir d’un TJM, il suffit d’effectuer le calcul inverse.

Le calcul du salaire au mois d'un travailleur autonome à partir du TJM va se faire de cette manière :

Salaire travailleur autonome = (TJM x nombre de jours travaillés dans le mois) - dépenses professionnelles - impôts

Quel tarif journalier pour quelle profession ?

Comme nous l'avons expliqué plus haut, le TJM ou tarif journalier moyen va dépendre de la profession que vous souhaitez exercer en freelance. Pour vous aider à définir plus précisément votre TJM, voici un tableau récapitulatif des taux journaliers moyens et des salaires bruts selon les métiers :

MétierTJM moyenSalaire brut moyen (avant cotisations et charges)
TJM et salaire prothésiste ongulaire1 25 $2 500 $
TJM convoyage voiture100 $2000 $
TJM et salaire brut SSII550 $11 000 $
TJM et salaire électricien travailleur indépendant150 $3 000 $
TJM travailleur autonome coiffure à domicile100 $2000 $
TJM travailleur autonome services à la personne120 $2400 $
TJM et salaire graphiste freelance450 $9 000 $
TJM et salaire jardinier travailleur autonome120 $2 400 $
TJM et salaire livraison de colis travailleur autonome75 $1 500 $
TJM et salaire développeur web freelance530 $10 600 $
TJM et salaire technicien fibre optique travailleur autonome200 $4 000 $
TJM et salaire community manager freelance400 $8 000 $
TJM et salaire freelance informatique450 $9 000 $
TJM et salaire peintre travailleur autonome210 $4 200 $
TJM et salaire travailleur autonome multi-services300 $6 000 $
TJM et salaire moyen selon le métier

Comment fixer son TJM ?

Pour fixer au plus juste votre TJM ou taux journalier moyen, vous devez tenir compte à la fois de la profession que vous exercez de votre niveau d'expérience, de la rareté de votre prestation sur le marché de la concurrence ainsi que du prix des autres auto entrepreneurs du secteur d'activité et de votre réputation.

  • Tenir compte du marché : le taux journalier moyen va bien entendu varier selon le secteur d'activité dans lequel vous exercez. Plus la demande sera forte en ce qui concerne votre activité sur le marché et plus votre taux journalier moyen pourrait être élevé. Au contraire, si la demande pour votre activité est faible avec une concurrence forte, vous devrez réviser ce TJM à la baisse.
  • Votre niveau d'expérience et votre formation : il va de soi qu'un freelance ou travailleur autonome expérimenté pourra facturer un TJM plus élevé qu'un travailleur autonome débutant. D'une manière générale, le taux journalier moyen va augmenter en fonction du nombre d'années d'expériences professionnelles, mais également des références clients et du niveau d'expertise de l'indépendant. Les freelances débutants peuvent également facturer davantage de TJM s'ils disposent d'une solide formation ou d'un niveau d'études supérieur élevé.
  • Le type de prestation : enfin et selon le métier, est donc le type de prestation, le TJM va varier plus ou moins fortement. Si vous exercez un métier particulièrement technique, vous pourrez augmenter la rémunération journalière avec votre TJM. On tiendra compte également dans le calcul du taux journalier moyen de la pénibilité de l'activité que vous exercez et de la mission.

Faut-il fournir un tarif HT ou TTC au Canada ?

Au Canada, certains travailleurs autonomes doivent être inscrits sur les fichiers de la TPS et de la TVQ pour percevoir des taxes. Bien entendu, cette taxe vous sera également reversée sous forme de CTI et RTI au moment de votre déclaration fiscale.

D'une manière générale, le TJM est toujours exprimé en HT sur votre facture. En effet, et si vous êtes prestataire facturant de la TPS et TVQ, ces taxes perçues devront être reversées à l'État. De la même manière, votre client qui paiera la TPS et TVQ va les récupérer de la part de l'État. Il s'agit donc en réalité d'une opération nulle. Ainsi, si votre client est une société, elle va négocier votre prestation sur la base d'un montant hors taxes. L'entreprise va en effet déduire la taxe qu'elle va collecter sur ses propres factures.

Pour être sûr d'établir une facture en freelance dans les clous, vous pouvez utiliser une générateur de factures en ligne.

Attention

Si vous exercez un métier freelance qui s'adresse aux clients particuliers, les choses sont un peu différentes. En effet, un particulier ne pourra pas récupérer la TPS ou TVQ qu'il va vous payer. Si vous proposez vos services auprès d'une clientèle de particuliers, vous devrez donc exprimer votre TJM en TTC.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ