[Tourisme] Encore 8,2 milliards $ de pertes pour l’industrie au Québec en 2021 par rapport à 2019

[[displayInfo.english_name]]

Recettes liées au tourisme en 2019

displayInfo.recettes_2019 milliards $

Recettes liées au tourisme en 2021

displayInfo.recettes_2021 milliards $

Pertes en recettes touristiques entre 2019 et 2021

-[[displayInfo.data * 100 | number_format(0)]]%

Données indisponibles

52 milliards $ de pertes en recettes touristiques au niveau national en 2021 – le Québec troisième province la plus touchée

Comme le montre la carte ci-dessus, toutes les provinces canadiennes ne sont pas affectées dans les mêmes proportions par la baisse de la fréquentation touristique liée à la crise sanitaire.

Avec des pertes nettes en recettes touristiques estimées à 8,2 milliards $ en 2021 par rapport à 2019, le Québec est la 3ème province la plus affectée par les pertes en recettes touristiques au niveau national. Avec des pertes en recettes touristiques respectives estimées à 24,9 et 10,1 milliards $ en 2021 par rapport à 2019, seuls l’Ontario et la Colombie-Britannique font pire.

Pertes en recettes touristiques par rapport à 2019Chiffres 2020 (en millards $)Chiffres 2021 (en millards $)
Ontario20,5024,90
Colombie-Britannique9,0010,10
Québec6,908,20
Alberta3,003,70
Nouvelle-Ecosse1,241,35
Terre-Neuve-et-Labrador1,041,14
Saskatchewan0,971,07
Manitoba0,700,80
Nouveau-Brunswick0,320,51
Île du Prince Edouard0,220,23
TOTAL CANADA43,8951,99
Pertes de l’industrie touristique au Canada en 2020 et 2021 par rapport à 2019 (source : gouvernements provinciaux, Statistique Canada)

Au niveau national, le manque à gagner pour l’industrie touristique en 2021 par rapport à 2019 devrait s’élever à près de 52 milliards.

Un rebond à prévoir pour l’industrie québécoise du tourisme en 2022

Si les chiffres de 2021 constituent une réelle déception pour l’industrie du tourisme au Québec, 2022 devrait s’annoncer comme une année plus ensoleillée. En effet, avec les progrès de la vaccination et la relâchement progressif des restrictions sanitaires aux frontières, l’industrie du tourisme au Québec – et au Canada de manière générale, devrait reprendre des couleurs, comme le montrent les projections réalisées pour 2020 par les analystes de données de Hellosafe.ca :

Recettes touristiques liées au tourisme2019202020212022
Québec16,4 milliards $9,5 milliards $8,2 milliards $Entre 11 et 12 milliards $
Canada global98,8 milliards $54,9 milliards $46,8 milliards $Entre 66 et 69 milliards $
Recettes touristiques liées au tourisme de 2019 à 2022
(source : gouvernements provinciaux, Statistique Canada et estimations Hellosafe.ca pour 2022)

Ainsi, les recettes touristiques pour le Québec pourraient franchir en 2022 la barre des 11 milliards $ – pour un chiffre qui pourrait être compris entre 66 et 69 milliards $ au niveau national. Il faudra néanmoins probablement attendre 2023 voire 2024 pour atteindre les niveaux de recettes d’avant Covid.

Une chute de 42% des dépenses touristiques au Canada en 2021 – par rapport à 2019

Selon nos estimations et la tendance des premiers mois de l’année 2021, les dépenses touristiques connaîtront une légère reprise en 2021 par rapport à 2019 au Canada. Les raisons de cette tendance : l’assouplissement des restrictions sanitaires et la réouverture progressive des frontières aux touristes étrangers.

Comme l’illustre le tableau ci-dessous, les dépenses des touristes au Canada en 2021 devraient néanmoins se situer encore loin de leurs niveaux d’avant Covid (60,8 milliards $ contre 105,1 avant la crise, soit toujours 42,15 % de manque à gagner) :

Dépenses touristiques réalisées au CanadaChiffres 2019Chiffres 2020Estimations 2021Estimations 2022
Total (en milliards $)105,153,560,8Entre 80 et 90
Evolution par rapport à l’année de référence 2019– 49,1 %– 42,15 %Entre – 23,88 et – 14,37 %
Dépenses touristiques réalisées au Canada entre 2019 et 2021
(source : destination Canada, estimations Hellosafe.ca pour 2021)

Dès lors, il n’est pas étonnant de constater que la participation du secteur touristique au PIB national soit en régression pour la deuxième année consécutive : de 2,1 % du PIB en 2019 – soit avant la crise du Covid – sa part a chuté de moitié en 2020 pour s’établir à 1,06 %, et autour de 1% pour 2021. Le graphique ci-dessous illustre cette tendance dramatique.

Toutefois, nos estimations anticipent un léger rebond pour les deux derniers trimestres de 2021, avec une part du tourisme dans le PIB canadien qui devraient repasser la barre des 1%.

Les données de premier trimestre 2019 au premier trimestre 2021 sont issues de Statistiques Canada. Les données pour les trois derniers trimestres sont des estimations réalisées par les analystes de données de Hellosafe.ca

La demande domestique maintient l’industrie canadienne du tourisme à flot

En examinant de plus près les chiffres du tourisme au Canada, on s’aperçoit que c’est la demande touristique intérieure qui a permis de maintenir à flot cette industrie frappée de plein fouet par la crise sanitaire. De fait, deux causes ont contribué à logiquement alimenter cette tendance :

  • Les restrictions drastiques prises par le gouvernement fédéral vis-à-vis de l’entrée de ressortissants étrangers à partir de mars 2020
  • Les restrictions prises dans le monde entier, qui ont obligé de nombreux Canadiens à passer leurs vacances au pays.

C’est ce qui ressort des données suivantes publiées par Destination Canada, qui permettent de comparer l’évolution de la part des touristes étrangers dans les dépenses touristiques réalisées au Canada entre 2019 et 2021 :

Chiffres 2019 (en milliards $)RépartitionChiffres2020 (en milliards $)RépartitionPrévisions 2021 (en milliards $)Répartition
Dépenses des touristes Canadiens8278,02%49,592,52%56,693,09%
Dépenses des touristes étrangers23,121,98%47,48%4,26,91%
Répartition des dépenses touristiques entre Canadiens et étrangers (source : Statistiques Canada)

On constate donc à travers ce tableau que :

  • En 2019, les dépenses touristiques effectuées par les Canadiens représentaient déjà 78% de l’ensemble de cette valeur dans le pays. A la faveur de la Covid, cette proportion devrait s’établir à plus de 93 % en 2021, signe de la diminution drastique de l’arrivée de voyageurs étrangers dans le pays.
  • A l’inverse, les dépenses touristiques effectuées par les étrangers au Canada se sont effondrées, passant d’un total de 23,1 milliards $ en 2019 à 4,2 milliards $ en 2021 – constituant un vrai manque à gagner pour toute l’industrie.

En 2022, la tendance devrait recommencer à s’inverser légèrement, avec le retour probable de touristes étrangers – et notamment en provenance des Etats-Unis.

Les services de restauration connaissent la plus grosse chute en matière de création d’emplois

Avec la chute de la part du tourisme dans le PIB national canadien, il n’est pas étonnant de voir que la création d’emplois dans le secteur touristique a considérablement diminué depuis mars 2020 et le début de la crise du Covid. De fait, l’ensemble des branches d’activités liées au tourisme a connu une chute du nombre d’emplois qu’elle génère, située autour de 33,5 % en 2020 par rapport à 2019.

Cette baisse de la création d’emploi dans de le secteur touristique s’est confirmée au niveau national en 2021, comme le montre le graphique ci-dessous :

Création d’emplois dans l’industrie touristique au Canada entre 2019 et 2021 (sources : Statistiques Canada)

Comme on peut le voir, le secteur de la restauration a été la branche la plus durement frappée en termes d’emplois au sein de l’industrie touristique, devant les activités d’hébergement et le transport.

telechargement

Antoine Fruchard, directeur en chef de Safe :

Comme l’indiquent les données que nous avons pu compiler, l’industrie du tourisme a énormément souffert de la pandémie de Covid-19. Année d’espoir, 2021 a hélas été marquée par le sceau du variant Delta, et les chiffres prévoient d’être encore très loin de ceux de l’année 2019 – qui, rappelons le, fut une année record pour le tourisme au Canada. Toutefois, avec l’accélération de la vaccination dans le monde, le secteur touristique commence à se remettre petit à petit de ces résultats désastreux, et les chiffres de la fin de l’année devraient constituer l’amorce d’un redressement. Même s’il faudra probablement attendre 2023 ou 2024 avant que l’industrie canadienne du tourisme ne retrouve son niveau d’avant la Covid, l’espoir est désormais permis.”.

Notre méthodologie

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées. Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

A propos de Hellosafe.ca

Hellosafe.ca est une plateforme de comparaison qui révolutionne le marché de l’assurance – en vous donnant accès aux meilleures soumissions en moins de 30 secondes. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de soumissions d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné.

Pour accéder à la salle de presse d’Hellosafe.ca, cliquez ici.

Pour toute demande, veuillez contacter :

new project

Alexandre Desoutter
Responsable des relations presse et de la communication