Le baromètre immobilier du Québec : + 18% sur les prix malgré la Covid-19

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-04-06

selectedCity.name

title.change_rate

selectedCity.change_rate

title[‘2019’]

selectedCity[‘2019’]

title[‘2020’]

selectedCity[‘2020’]

Malgré une année 2020 très difficile sur le plan économique du fait de l’épidémie de Covid-19, les signaux du marché immobilier au Québec sont au vert. Alors que la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) fait état d’une augmentation des mises en chantier de 24 % entre septembre 2019 et septembre 2020 (tous logements confondus) dans la province, les prix médians de l’immobilier auraient augmenté de 18% sur la même période.

Trois-Rivières et Gatineau en tête des villes où les prix immobiliers grimpent le plus vite

+ 30,4%

… l’augmentation des prix immobiliers à Trois-Rivières en un an

413 000 $

…la valeur moyenne d’une transaction immobilière à Montréal en septembre 2020

Malgré la Covid-19, le marché immobilier a continué à afficher un dynamisme étonnant entre septembre 2019 et septembre 2020, avec une augmentation de 17,99% des prix à l’échelle du Québec. Ainsi, les 6 principales villes de la province ont toutes vu leurs prix augmenter, dans des proportions toutes fois inégales :

  • Avec une augmentation des prix médians de l’immobiliers de plus de 30%, Trois-Rivières est la ville québécoise où le marché immobilier a le plus vite augmenté. Vient ensuite Gatineau, avec 22,92 % de hausse des prix immobiliers sur la période.
  • De l’autre côté du spectre, la ville de Québec n’a vu croître ses prix immobiliers “que” de 4,5%, très loin du dynamisme affiché dans le reste de la province.
VillesAugmentation moyenne des prix (sept 2019 – sept 2020)
Trois-Rivières30,40%
Gatineau22,92%
Total province du Québec17,99%
Région métropolitaine de Montreal15,49%
Saguenay11,05%
Sherbrooke10,27%
Région métropolitaine de Québec (ville)4,50%
Evolution des prix immobiliers dans les principales villes du Québec (source : ACI)

La région métropolitaine de Montréal, qui abrite près d’un habitant sur deux de la province du Québec, a quant à elle vu ses prix immobiliers augmenter de 15,49%, soit 2,5 points en-dessous de la moyenne provinciale.

Montréal toujours en tête des villes les plus chères au Québec

Sans surprise, on retrouve la région métropolitaine de Montréal en tête des villes québécoises où acheter un bien immobilier est le plus cher. En effet, en septembre 2020, le prix médian d’une transaction immobilière (toutes ventes confondues), s’est établi à 413 000 $ – toutefois très loin des 897 700 $ relevés à Toronto ou des 1 041 300 $ de Vancouver.

VillesPrix médian (sept 2019)
RM de Montreal357 600$
Total Québec336 858$
Sherbrooke285 515$
Gatineau273 522$
RM de Québec 249 000$
Saguenay196 150$
Trois-Rivières162 892$
Source : ACI
VillesPrix médian (sept 2020)
RM de Montreal413 000$
Total Québec397 445$
Gatineau336 216$
Sherbrooke314 847$
RM de Québec260 200$
Saguenay217 829$
Trois-Rivières212 412$
Source : ACI

Derrière, Gatineau – avec un prix médian de 336 216 $ par transaction immobilière, a pris la deuxième place des villes québécoises les plus chères à Sherbrooke, qui rétrograde en troisième position (314 847 $ en moyenne par transaction). En queue de peloton, Trois-Rivières reste la ville du Québec où acheter un bien immobilier est le moins cher (212 412 $ le prix médian de la transaction), mais talonne désormais de très près Saguenay (217 829 $).

Où se situe le Québec au niveau national ?

Au niveau national, les chiffres montrent que les prix de l’immobilier continuent à être (relativement) bon marché au Québec en comparaison du reste du pays. En effet, la valeur moyenne d’une transaction immobilière au Canada s’est établie à 604 211 $, soit 206 766 $ de plus qu’au Québec. Ainsi, acheter un bien immobilier au Québec coûte en moyenne près de 35% moins cher que dans le reste du pays.

RangProvincesPrix moyen par transaction (sept 2020
1Colombie-Britannique801 039$
2Ontario741 395$
Canada (global)604 211$
3Yukon476 141$
4Territoires du Nord-Ouest434 682$
5Alberta403 163$
6Quebec397 445$
7Manitoba308 689$
8Nouvelle-Ecosse303 599$
9Ile du Prince-Edouard297 290$
10Saskatchewan293 743$
11Terre-Neuve et Labrador278 500$
12Nouveau-Brunswick226 659$
NunavutPas de données
Classement des provinces canadiennes selon le prix moyen d’une transaction immobilière (données : ACI)

Au final, le Québec se classe en sixième position des provinces canadiennes selon la valeur moyenne d’une transaction immobilière, loin derrière la Colombie-Britannique, qui dépasse les 800 000 $. En bas de ce classement, le Nouveau-Brunswick s’avère être la province canadienne où réaliser un achat immobilier coûte le moins cher, avec une transaction moyenne qui s’établit à 226 659 $ en septembre 2020.


telechargement

Antoine Fruchard, expert en assurance et Directeur en chef chez Hellosafe.ca

« Alors que l’année 2020 représente d’ores et déjà une période noire pour l’économie québécoise et canadienne de manière globale, le marché immobilier semble plus que jamais une valeur refuge. En effet, alors que le confinement du printemps a forcé une majorité de citoyens à rester chez eux, il a pu naître une prise de conscience sur l’importance d’avoir un logement agréable à vivre. De fait, loin de chuter, les transactions ont continué à augmenter, dans la droite lignée des années précédentes. Quant aux prix des biens immobiliers, ils ne semblent pas connaître la crise, et continuent d’augmenter en dépit des circonstances moroses du moment. Ainsi, il y a fort à parier que les investisseurs continueront dans les années à venir à placer leur argent dans la pierre. »

Notre méthodologie

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées – issues en particulier de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI). Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

A propos de Hellosafe.ca

Hellosafe.ca est une plateforme de comparaison qui révolutionne le marché de l’assurance – en vous donnant accès aux meilleures soumissions en moins de 30 secondes. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de soumissions d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné.

Découvrez Hellosafe.ca.

Pour toute demande, veuillez contacter :

new project

Alexandre Desoutter
Responsable des relations presse et de la communication