Alcool au volant

Au Québec, alcool et conduite ne font pas bon ménage, comme partout dans le monde, d’ailleurs !

Vous souhaitez savoir si vous êtes apte à conduire après avoir bu ? Notre calculateur vous donnera la réponse.

Dans le guide ci-dessous, nous allons également étudier ce que dit la loi Québécoise à ce sujet, quelles sont les limites autorisées, les limites à ne pas franchir, et les sanctions.

L’alcool au volant

En bref… l’alcool au volant au Québec, c’est :

Alcool au volant
Limite autorisée 0,8 g par litre de sang
0 g/l pour les jeunes conducteurs
Vous risquez …Suspension de permis
Retrait de permis
Points d’inaptitude Au moins 4 points d’inaptitude
Alcool au volant Québec

Alcool au volant : ce que dit le code criminel

Le code criminel s’applique dans tout le Canada, il s’agit d’une loi fédérale.

Alcool au volant : la limiteAutorisé ?
En dessous de 80 mg ou plus par 100 mlOui
Au dessus de 80 mg ou plus par 100 mlNon
Alcool au volant : les limites à ne pas franchir

Si l’éthylomètre indique que vous êtes au dessus de la limité autorisée, vous pouvez être en état d’arrestation et aller au poste. Le policier peut aussi vous emmener au poste même sans avoir fait le test à l’éthylomètre si il estime que vous avez des capacités affaiblies.

Il s’agit de la même chose pour la drogue et les médicaments.

Voici les situations où vous serez en infraction si vous avez dépassé la limite autorisée :

  • Etre assis à la place du conducteur, même si le véhicule est à l’arrêt
  • Etre à l’arrière du véhicule en ayant la possibilité de mettre le véhicule en marche
  • Se trouver à proximité de son véhicule

Evidemment le policier évaluera si l’intention de la personne était de conduire ou non.

Alcool au volant : ce que dit le code de la sécurité routière

Le code de la sécurité routière est une loi provinciale qui ne s’applique qu’au Québec, voici les limites de consommation au Québéc selon le code de la sécurité routière :

Taux d’alcool Détails
Taux supérieur à 80 MG par 100 ml de sang (0,08)
  • Suspension immédiate du permis de conduire pendant 90 jours
  • Saisie du véhicule pendant 90 jours
Taux supérieur à 160 MG par 100 ml de sang (0,16)
  • Suspension immédiate du permis de conduire pendant 90 jours
  • Saisie immédiate du véhicule pendant 30 jours
  • Programme d’évaluation et de réduction du risque de conduite avec les capacités affaiblies
  • Antidémarreur éthylométrique
Tolérance zéro
  • Moins de 22 ans, Apprenti conducteur, Permis probatoire
  • Suspension immédiate du permis pendant 90 jours
  • 300 $ à 600 $ d’amende
  • 4 points d’inaptitude sur dossier de conduite
Taus supérieur à 0,05 g Conducteur de véhicule lourd
Alcool au volant : les limites à ne pas franchir

Le policier peut décider sans éthylomètre que la personne est en état d’arrestation si elle présente des capacités “affaiblies”.

Alcool au volant : Que risquez vous ?

Vous êtes considéré comme un criminel si vous dépassez le seuil des 0,8 g par litre de sang.

Pour le code criminel, loi fédérale, vous pouvez risquer :

  • Une interdiction de conduire
  • Une amende

Pour le code de la sécurité routière, vous pouvez risquer :

  • La suspension de votre permis
  • La suspension du droit d’un jour pouvoir obtenir son permis
  • Des conditions très strictes pour réobtenir son permis si celui-ci a été suspendu.

Ce petit tableau récapitule bien ce que vous risquez en conduisant alcoolisé :

Code de la sécurité routièreCode criminel
Arrestation par la police
  • Suspension du permis de conduire
  • Saisie du véhicule
Rien de prévu lors de l’arrestation de la police.
Vous êtes reconnu coupable
  • 1 an sans conduire
  • Permis suspendu pendant 1 à 3 ans
  • Programme d’évaluation
  • Programme Alcoofrein
  • Casier
  • Amende d’au moins 1 000 $
  • 1 an sans conduire
Les risques de conduire alcoolisé

Ces sanctions là s’appliquent pour une première arrestation sous l’emprise de l’alcool, la récidive sera puni plus sévèrement.

Si c’est votre deuxième ou troisième arrestation en ayant bu, vous risquez de ne plus pouvoir conduire pendant une certaine période de temps.
En 10 ans, si vous vous refaites arrêter alcoolisé au volant, vous pouvez vous faire révoquer votre permis de 3 à 5 ans voir plus.

Programme d’évaluation et de réduction du risque de conduite avec les capacités affaiblies

Si vous êtes reconnu coupable et que vous êtes arrêté pour alcoolémie au volant, vous recevrez une lettre de la SAAQ vous invitant à poursuivre un programme d’évaluation du risque de conduite. Cette évaluation va déterminer si vous pouvez conduire ou non en toute sécurité.

Pour s’inscrire à ce programme d’évaluation et de réduction du risque, il faut remplir un formulaire.

Le prix du programme d’évaluation dépend du programme que vous allez suivre :

  • Evaluation du risque : 344 $
  • Evaluation complète : 816 $

Ces évaluations permettent de voir si vos habitudes de consommation d’alcool peuvent vous nuire et nuire surtout à votre conduite. Vous répondrez à des questions sur ce sujet, sur vos habitudes.

Vous recevrez votre rapport vous indiquant si vous êtes apte à reprendre le volant et à récupérer votre permis de conduite ou non.

Après ce programme, il est possible que vous soit demandé :

  • de participer à un programme Alcoofrein : ce programme vous sensibilise aux problèmes de l’acool de la consommation de l’alcool. Ce programme dure à peu près 3 heures.
  • d’équiper votre véhicule avec un antidémarreur éthylométrique

Le programme alcoofrein

Ce programme vous sensibilise à l’alcool au volant. Ce programme s’attaque à tous les pans de l’alcool sur votre vie, que ce soit votre vie professionnelle, personnelle, sociale. Il ne s’agit pas que d’une prise de conscience par rapport à la conduite, mais un programme plus général sur les méfaits de l’alcool. Ce programme est pour toute personne coupable d’avoir conduit en ayant les facultés affaiblies. Si la personne reçoit un avis favorable, elle doit suivre le programme alcofrein, si elle reçoit une avis non favorable, elle doit suivre le programme plus lourd d’évaluation et de réduction du risque de conduite avec les capacités affaiblies. Une session dure 3h et coute 150 $.

Alcool au volant : Vrai ou faux ?

Voici une liste d’idée reçus sur l’alcool au volant :

  • Manger et boire : Manger fera baisser votre taux d’alcoolémie, ainsi vous pourrez reprendre le volant après avoir pris un vrai repas
  • En dessous de la limite d’alcool, je suis tranquille. Non, ce n’est pas vrai, cela dépend déjà de votre morphologie mais aussi de votre état de fatigue ce jour là, de votre état, beaucoup de choses rentrent en jeu ! D’ailleurs, les policiers peuvent très bien décider de vous arrêter même si vous êtes en dessous de la limite car ils estiment que vous n’êtes pas en mesure de conduire.
  • Après 1h il est possible de conduire : NON. L’alcool dans le sang ne disparait pas aussi vite ! Essayez notre outil, il estimera le temps qu’il faut pour que l’alcool disparaisse de votre organisme, et ce n’est pas en 1h !
  • J’habite pas loin. Peu importe, vous pouvez tout de même avoir un accident en roulant pendant quelques mètres, ce n’est pas une excuse.

Cela fait combien de verres d’alcool ?

Testez notre calculateur qui vous permettra d’évaluer le risque de trop boire. Indiquez votre poids, vos consommations, et vous serez en combien de temps l’alcool est éliminé de l’organisme.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis